AccueilLes mises en scène du divers

Les mises en scène du divers

The staging of diversity - the encounter between ethnographical writings and artistic forms

Rencontres entre écritures ethnographiques et formes artistiques

*  *  *

Publié le lundi 05 mars 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Les journées que nous envisageons inaugurent un dialogue expérimental entre sciences sociales et arts s'appuient sur des préoccupations, des propositions de travail et des expériences récentes conduites par les uns et les autres à partir du large thème des altérités. Il ne s'agit pas de faire une « anthropologie de l'art », mais de se demander : que peut l'art pour l'anthropologie et que peut l'anthropologie pour l'art ? Comment l’art et l’anthropologie croisent-ils la question des altérités, des diversités, par des propositions inspirantes et innovantes, ou comment pourraient-ils le faire ?

Annonce

Argumentaire 

Les sciences sociales et en particulier l'anthropologie ont longtemps considéré les moyens dont elles disposent comme suffisants et adéquats pour décrire et traduire les mondes qu'elles exposent. Ces moyens, dans la plus pure tradition, sont l'écriture scientifique et les appareils conceptuels. Or, à chaque fois que nous passons par l'acte d'écriture, en passant du monde de la traduction de l'expérience et du vécu à celui de sa formalisation par le texte, la plupart des chercheurs des sciences sociales ressentent, à un moment ou à un autre, que « quelque chose se perd ». Ce « quelque chose » est, entre autres, la partie sensible de l'expérience et sa dimension relationnelle. L'une et l'autre, bien que faisant partie des piliers nécessaires à toute démarche de connaissance, sont soit laissées de côté, soit restituées dans des récits littéraires souvent talentueux, mais considérés comme une part sinon maudite, du moins marginale par rapport à l'activité de recherche. Ils sont en quelque sorte la marge des récits, que l’on conserve trop fréquemment pour plus tard. Les journées que nous envisageons inaugurent un dialogue expérimental entre sciences sociales et arts s'appuient sur des préoccupations, des propositions de travail et des expériences récentes conduites par les uns et les autres à partir du large thème des altérités. Il ne s'agit pas de faire une « anthropologie de l'art », mais de se demander : que peut l'art pour l'anthropologie et que peut l'anthropologie pour l'art ? Comment l’art et l’anthropologie croisent-ils la question des altérités, des diversités, par des propositions inspirantes et innovantes, ou comment pourraient-ils le faire ?

Programme 

Mercredi 7 mars

Ecole des hautes études en sciences sociales

105 bd Raspail 75006 salle 13, puis salle Lombard et salle des artistes (96, bd Raspail)

Matinée

9h00 – 9h15 : Ouverture

  • 9h15 – 9h45 : Nicole Lapierre : « Le risque de la fiction »
  • 9h45– 10h15 : François Laplantine : « Corps, rythme, gestes, langage et images »

10h15 – 10h30 Pause café

  • 10h30 – 11h00 : Magali Uhl : « Écrire visuellement le social »
  • 11h00 – 11h30 : Ève Lamoureux: « L’interrelation entre l’art et la recherche »
  • 11h30 – 12h30 : Questions/Discussion

Après-midi

Ecole des hautes études en sciences sociales

96 bd Raspail 75006 salle Lombard

  • 14h00-14h30 : Monique Jeudy-Ballini/Brigitte Derlon : « Quand l’art contemporain propose et que l’anthropologie dispose..
  • 14h30-15h00: Caterina Pasqualino : "Pour une documentaire collaboratif

15h00-15h15 Pause café

15h15-16h00: Constanza Suarez: “Portraits en action” en présence de Olga Lucia Gonzales

16h00-16h30 : Questions/Discussion

Pause

Après-midi 2

Ecole des hautes études en sciences sociales

96 bd Raspail 75006 salle des artistes

Lancement à partir de 17 h

En continu

Installation in situ « Je (me) trace à travers toi », un dispositif évolutif et participatif.

Conception et direction artistique Fanny H-Levy

Réalisation Bernard Müller, Fanny H-Levy

18h30 Présentation du journal DYSFUNCTION

Natalia Bobadilla, Antoine Lefebvre, Philippe Mairesse

Jeudi 8 mars 

Musée du quai Branly - Jacques Chirac - salle 2

Matinée

  • 9h00 – 9h15 : Retours sur l’installation de Fanny H. Levy.
  • 9h15– 9h30 : Elisabeth Schafzahl, Philipp Wegan. Kunst Kunst auf Rezept - Art on Prescription, Precarium - Labor für Kunst.
  • 9h.30– 10h00 : Francine Saillant : « Entre les mots et les images »
  • 10h00 – 10h30 : Carolina E. Santo : « La dramaturgie de terrain. Une écriture à même le sol »
  • 10h30 – 10h45 : Pause café
  • 10h45– 11h15 : Véronique Beneï : «Santa Marta Operatica : Partages pour une réappropriation de l’histoire et de la mémoire de l’esclavage en Caraïbe colombienne»
  • 11h15– 11h45: Miléna Kartowski-Aïach : «Leros - un Exil Insulaire chez les Damnés. De l’ethnographie engagée à la création théâtrale laboratoire»

11h45 – 12h30 : Questions/Discussion 

Après-midi

  • 14h00-14h30 : Jérôme Pruneau : « L’expression artistique comme outil de dialogue avec l’anthropologie »
  • 14h30-15h00: Claude G. Olivier : « Réflexions autour des genres et des sexualités politiquement subversives en art actuel et du statut d’auteur.e »

15h00-15h15 Pause café

  • 15h30-16h00: Alain Mons : « Le regard renversant »
  • 16h15-16h45: Bernard Müller : « Les OUvroirs d’ANthropologie POtentielle »
  • 16h45-17h30 : Discussion finale et bilan des dispositifs Je me trace à  travers toi  et Art on prescription
  • 17h30-18h00 : Clôture

Catégories

Lieux

  • Musée du quai Branly - Jacques Chirac | EHESS - 37 Quai Branly | 105 bd Raspail
    Paris, France (75007| 75006)

Dates

  • mercredi 07 mars 2018
  • jeudi 08 mars 2018

Mots-clés

  • écriture, art, divers

Contacts

  • Bernard Müller
    courriel : muller [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Bernard Müller
    courriel : muller [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les mises en scène du divers », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 05 mars 2018, https://calenda.org/435267

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal