AccueilInside the Nunnery

Inside the Nunnery

Inside the Nunnery

Objets, pratiques et espaces de la spiritualité féminine au Moyen Âge et à la première modernité

Objects, Practices and Spaces of Female Spirituality in the Medieval and Early Modern Periods

*  *  *

Publié le lundi 05 mars 2018 par Elsa Zotian

Résumé

Ce séminaire doctoral entend réunir des étudiants, chercheurs et enseignants spécialistes du Moyen Âge et de la Première modernité afin de mettre en perspective les défis méthodologiques des tournants spatial et liturgique dans l’étude des phénomènes sociaux et culturels liés à la vie religieuse féminine. La reconstruction de la planimétrie sera combinée avec celle des pratiques rituelles, symboliques, dévotionnelles et performatives.

Annonce

Argumentaire

Les études d’histoire religieuse au Moyen Âge et à l’époque de la première Modernité ont récemment vu naître deux tournants épistémologiques qui ont stimulé la recherche avec des approches renouvelées dans deux directions. L’une de ces perspectives est liée au spatial turn, qui a permis d’explorer les grandes potentialités que le développement des notions comme “paysage” ou “espace” peuvent montrer. Ainsi, nous avons vu que la création d’espace ne fait pas allusion uniquement aux espaces physiques si l’on reconsidère des aspects d’enver- gure comme l’expérience, l’usage, la perception, les pratiques, le mouvement ou le geste.

Dans l’étude du monachisme, de la spiritualité, de l’identité religieuse et de la géographie urbaine ces réflexions ont été extrêmement fructueuses. D’un côté, ils ont permis d’étudier autrement les multiples usages de l’espace, qu’il soit physique ou abstrait, au sein des communautés religieuses. De l’autre, ils ont rendu possible une examen plus profond de l’espace comme catégorie de recherche historique capable de poser des question relatives au genre.

Le second des tournants que nous avons évoqué est le liturgical turn, qui est né au sein de l’histoire de l’art. Cette approche amplifie les perspectives d’étude sur l’espace en se concentrant sur la production matérielle, l’art, l’architecture et la topographie de la liturgie et des représentations associées à cela (paraliturgie).

Ce séminaire doctoral entend interroger les nouvelles approches interdisciplinaires pour l’étude de la topographie intérieure des communautés féminines religieuses du Bas Moyen Âge et de la première Modernité. En privilégiant des travaux localisés, le but de cet atelier est de fournir un lieu de discussion et de partage sur les différentes analyses d’un paysage intérieur. Celui-ci est déterminé non seulement par l’architecture, mais aussi par la matérialité qui occupe l’espace et par son usage performatif, rituel et productif.

Objectif et organisation

Ce séminaire doctoral entend réunir des étudiants, chercheurs et enseignants spécialistes du Moyen Âge et de la Première Modernité afin de mettre en perspective les défis méthodologiques des tournants spatial et liturgique dans l’étude des phénomènes sociaux et culturels liés à la vie religieuse féminine. La reconstruction de la planimétrie sera combinée avec celle des pratiques rituelles, symboliques, dévotionnelles et performatives.

L’objectif est de fournir un espace de travail pour les doctorants et les chercheurs de disciplines différentes qui partagent une perspective historique commune. Il s’agit également, à partir d’analyses concrètes, d’essayer de dresser un état des lieux critique des propositions récentes sur la manière de concevoir la topographie intérieure dans le cadre de la spiritualité féminine médiévale. En effet, le séminaire offrira trois typologies d’activités, reliées entre elles mais dont les démarches diffèrent.

En premier lieu, deux conférences procureront aux participants des repères conceptuels pour une réflexion méthodologique. En deuxième lieu, des séminaires de lecture permettront un échange actif entre chercheurs, étudiants et auteurs d’articles après la lecture de ceux-ci. Les études offriront des exemples de mise-en-pratique des approches épistémologiques différents. Enfin, l’atelier de présentation des travaux donnera la possibilité aux étudiants de présenter et confronter leurs propres terrains d’enquête, leurs sources et leurs démarches.

Cet évènement sera coordonné par Sergi Sancho Fibla, et organisé grâce au support du Labexmed, le projet “Spiritual Landscapes” de l’Universtié de Barcelone, Aix-Marseille Université, le laboratoire TELEMMe et le laboratoire ArAr.

Conditions de soumission

Le séminaire est ouvert aux chercheurs de M2 et Doctorat en toute discipline concernée par la thématique. Les candidats devront envoyer un résumé de leur recherche (d’environ 300 mots) et une courte biographie

avant le 20 avril

à l’adresse suivante : ssfibla@gmail.com

Les frais d’inscription pour les participants sont de 50 €.

Le séminaire aura lieu les 31 mai et 1er juin 2018.

Les doctorants disposeront d’un soutien financer pour le voyage.

Les langues utilisées seront le français et l’anglais.

Conférenciers invités et comité scientifique

Conférences

  • Raquel Alonso, Universidad de Oviedo
  • Elizabeth Dutton, Universität Freiburg

Ateliers de lecture

  • Anne Baud, Université de Lyon 2
  • David Catalunya, Würzburg Universität
  • Sylvie Duval, Fondation Thiers
  • Blanca Garí, Universitat de Barcelona
  • Núria Jornet, Universitat de Barcelona

Lieux

  • MMSH - 5 Rue Château de l'Horloge
    Aix-en-Provence, France (13090)

Dates

  • vendredi 20 avril 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • religion, genre, espace, liturgie, art médiéval, objets, dévotion

Contacts

  • Sergi Sancho Fibla
    courriel : ssfibla [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Sergi Sancho Fibla
    courriel : ssfibla [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Inside the Nunnery », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 05 mars 2018, https://calenda.org/435271

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal