AccueilIdentités et (trans)nationalismes au sein des familles mixtes

Identités et (trans)nationalismes au sein des familles mixtes

Identities and (trans)nationalisms within mixed families

Transmission, agentivité et contraintes sociales

Transmission, agentivity and social constraints

*  *  *

Publié le mardi 03 avril 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque consacré aux familles mixtes propose d’illustrer et de comparer, à l’aide d’études empiriques originales et récentes, la grande diversité des projets identitaires parentaux de couples mixtes et des configurations identitaires observées chez les individus issus de couples mixtes à travers le monde en fonction de facteurs tels que – mais non limités à – la classe sociale, le genre, l’âge, les représentations sociales, le milieu de vie et de scolarisation, le nom, la dynamique familiale entourant le processus de socialisation, la place de la famille élargie, les liens transnationaux, l’histoire migratoire des parents, l’apparence physique et les différents contextes nationaux où grandissent ces individus.

Annonce

17-19 octobre 2018

Argumentaire

La mixité au sein des couples et des familles n’est pas un phénomène nouveau. Or, l’intensité des flux migratoires, le développement des transports et des nouvelles technologies ainsi que les processus de globalisation et de transnationalisme ont multiplié les possibilités pour les individus de se rencontrer et de se marier au-delà des frontières nationales, culturelles et religieuses, conduisant ainsi à une « internationalisation de l’intimité » (Beck et Beck-Gernsheim, 2014). Par conséquent, le nombre de couples mixtes et d’individus aux « origines mixtes » a considérablement augmenté dans le monde, ce qui a contribué au développement de réseaux de parenté transnationaux et de pratiques mobiles particulières liées à ces nouvelles formes de parenté, tant dans les pays Occidentaux que dans les pays du Global South.

De plus en plus de chercheurs s’intéressent au phénomène de la mixité. Cependant, ce champ d’études demeure encore limité, tant dans les thèmes étudiés, que dans l’étendue des contextes géographiques où se phénomène a été recherché. En effet, la majorité des études proviennent d’Europe occidentale et des Etats-Unis (mixed-race studies), ce qui a contribué à construire une vision très occidentalocentrique de la mixité. Très peu de recherches ont détaillé l’expérience des familles et individus « mixtes » hors des centres urbains occidentaux et, bien que le phénomène ne soit pas limité à ces centres, les dynamiques liées aux différents types de mixité (religieuse, linguistique, ethnique, etc.) présents dans les contextes spécifiques du Global South ont été négligées. Il est important d’ouvrir le débat sur les mixités à ces contextes et de les mettre en relation—et en tension—avec les contextes occidentaux, desquels ils ne sont pas isolés.

La question de la mixité évoquée ici réfère aux différents marqueurs identitaires qui façonnent la diversité au sein même des couples et des familles « mixtes » au niveau des langues parlées, des croyances religieuses, des appartenances ethniques et raciales, des traditions culinaires et rituelles, de la nationalité, etc. Deux thèmes principaux seront abordés  lors du colloque : 1) les projets et pratiques de parents en couples mixtes visant à orienter l’identité de leurs enfants; et 2) le processus de construction de l’identité des descendants de couples mixtes : ce qu’ils retiennent de la transmission parentale (leur agentivité), mais aussi les autres facteurs sociaux qui favorisent ou restreignent certaines appartenances et identifications.

L’objectif de ce colloque est d’ouvrir un dialogue sur les dynamiques identitaires et transnationales, qu’engendre la mixité familiale, dans une perspective comparative qui inclut autant les pays occidentaux que ceux du Global South. Les contributeurs sont invités à inscrire leur proposition dans l’un des trois axes thématiques suivants :

  1. Transmission et construction identitaire au sein des familles mixtes : Quels sont les marqueurs identitaires transmis par les parents ? Quels sont les processus d’appropriation des référents identitaires, de distanciation et d’invention de soi à l’œuvre? Comment les individus issus de couples mixtes réagissent-ils aux choix parentaux? Les acceptent-ils, les intègrent-ils, les rejettent-ils, les transforment-ils? Quel rôle jouent les liens transnationaux et le rapport à la parenté dans le processus de transmission et de construction identitaire? Quel impact a le contexte local et national sur la formulation de projets de transmission identitaires? Existe-t-il des dynamiques identitaires propres au pays du Sud?
  2. Identité, identifications et sentiments appartenances : les individus issus de couples mixtes s’identifient-ils davantage à un groupe (celui du parent de la société majoritaire ou minoritaire), se définissent-ils comme mixtes, créent-ils de nouvelles identifications? Quelles sont les dynamiques qui affectent leurs identifications et appartenances? Quelles formes de mobilité transnationale ces individus développent-ils? Les questions de citoyennetés multiples influent-elles sur l’identité et le sentiment d’appartenance de ces individus? De quelle façon les dynamiques identitaires sont-elles influencées par les rapports de force inégalitaires entre individus du « Nord » et du « Sud »? Enfin, quel rôle joue leur situation familiale dans le processus d’affiliation (familles monoparentales, parents divorcés, parents habitant dans deux pays différents, famille nucléaire dont l’un des parents est immigrant, enfants de la guerre, etc.)?
  3. Expériences de discrimination (positive ou négative) et processus de racialisation : Comment les individus issus de couples mixtes sont-ils perçus dans la société dans laquelle ils grandissent? Sont-ils stigmatisés, acceptés, admirés, ignorés? Sont-ils reconnus par les États dans lequel ils sont nés ou ont grandi et auxquels ils s’identifient? Quelles sont les catégories identificatoires utilisés par ces États? Quel est l’impact de ces processus de catégorisation sur l’expérience de construction identitaire? Comment certains enjeux de pouvoirs liés à l’impérialisme occidental affectent-ils l’expérience vécue des familles et individus mixtes?

Le colloque aura lieu à l’Université Al Akhawayn (AUI) de Ifrane, au Maroc. La langue principale du colloque sera l’anglais, mais il est également possible de soumettre une proposition en français.

Modalités de soumission

Les propositions de communication (maximum 300 mots) devront être accompagnées d’une courte notice biobibliographique de l’auteur(e) et seront à envoyer au comité organisateur aux trois adresses suivantes : 

  • josiane.le.gall.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca
  • c.therrien@aui.ma
  • karine.geoffrion@umontreal.ca

Date limite pour soumettre une proposition : 16 avril 2018

Un nombre limité de bourses de mobilité seront disponibles pour les participants dont la communication sera acceptée. Elles seront offertes sur demande par ordre de priorité.

N.B. Un livre (en anglais) composé d’articles tirés des communications présentées à cette conférence sera publié.

Comité scientifique

  • Josiane Le Gall, Université de Montréal, Canada
  • Catherine Therrien, Al Akhawayn University of Ifrane, Maroc
  • Karine Geoffrion, Carleton University, Canada
  • Hakima Fassi Fihri, Université Internationale de Rabat, Maroc
  • Deirdre Meintel, Université de Montréal, Canada
  • Anne Untereiner, Département Recherche de la CNAF, Paris, France
  • Anne Lavanchy, University of Applied Sciences and Arts Western Switzerland, Suisse
  • Minelle Mahtani, University of Toronto, Canada

Catégories

Lieux

  • Université Al Akhawayn
    Douar Ifrane, Maroc

Dates

  • lundi 16 avril 2018

Mots-clés

  • couple mixte, enfant, transmission, identité, discrimination, transnationalisme

Contacts

  • Karine Geoffrion
    courriel : karine [dot] geoffrion [at] umontreal [dot] ca

Source de l'information

  • Josiane Le Gall
    courriel : josiane [dot] le [dot] gall [dot] ccomtl [at] ssss [dot] gouv [dot] qc [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Identités et (trans)nationalismes au sein des familles mixtes », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 03 avril 2018, https://calenda.org/437324

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal