AccueilVers une politique publique nutritionnelle

Vers une politique publique nutritionnelle

Towards a public nutritional policy

Avancées épigénétiques, programmes nationaux et interprétations locales

Epigenetic advances, national programs and local interpretations

*  *  *

Publié le mercredi 28 mars 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Si le processus de décentralisation initié en 1982 confie des compétences sanitaires limitées aux différentes collectivités territoriales, le niveau régional est progressivement devenu le lieu d’une reconfiguration des rapports entre acteurs institutionnels nationaux, territoriaux et acteurs non étatiques mobilisés localement. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) fait ainsi l'objet d'appropriations régionales fortement différenciées. Par ailleurs, la politique de santé publique en matière de nutrition se nourrit aujourd’hui des avancées scientifiques notamment en épigénétique nutritionnelle. La période dite des « mille premiers jours de vie » est identifiée par les politiques comme une période critique sur laquelle intervenir. On peut observer aujourd’hui une politique de l’épigénétique nutritionnelle « en train de se faire ».

Annonce

Argumentaire

En France, respectant l’organisation territoriale du système de santé induit par la loi HPST de 2009, la mise en œuvre de l'action publique sanitaire obéit à une logique de « régionalisation ». Si le processus de décentralisation initié en 1982 confie des compétences sanitaires limitées aux différentes collectivités territoriales, le niveau régional est progressivement devenu le lieu d’une reconfiguration des rapports entre acteurs institutionnels nationaux, territoriaux et acteurs non étatiques mobilisés localement. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) fait ainsi l'objet d'appropriations régionales fortement différenciées.

La politique de santé publique en matière de nutrition se nourrit aujourd’hui des avancées scientifiques notamment en épigénétique nutritionnelle. La période dite des « mille premiers jours de vie » est identifiée par les politiques comme une période critique sur laquelle intervenir. On peut observer aujourd’hui une politique de l’épigénétique nutritionnelle « en train de se faire ».

Programme

9h00 - 12h30

  • Santé, activité physique ou alimentation ? L’intersectorialité comme frein à la mise en œuvre du PNSS en région : Aquitaine, Midi-Pyrénées et Nord Pas de Calais (2001-2016), Nadine Haschar-Noé, sociologue, CreSco, IFERISS.
  • D’un programme national à une politique nationale : les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) Thierry Lang, épidémiologiste, Eq. 5 LEASP, IFERISS et membre du HCSP.
  • Vers une politique de l’épigénétique nutritionnelle, Tristan Fournier, sociologue, CNRS-Iris.

La journée est ouverte aux chercheurs, doctorants et professionnels intéressés.

Entrée libre et gratuite. Le séminaire se terminera autour d’un moment d’échanges convivial. Merci de prévenir de votre présence auprès de Charlie Marquis (aapriss@iferiss.org).

Plus d’informations sur le site de l’IFERISS (http://www.iferiss.org)

Dates

  • vendredi 08 juin 2018

Mots-clés

  • PNNS, nutrition, santé publique, intersectorialité, programme

Contacts

  • Charlie Marquis
    courriel : aapriss [at] iferiss [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Charlie Marquis
    courriel : aapriss [at] iferiss [dot] org

Pour citer cette annonce

« Vers une politique publique nutritionnelle », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 28 mars 2018, https://calenda.org/437856

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal