AccueilÉtude longitudinale par internet pour les sciences sociales

Étude longitudinale par internet pour les sciences sociales

Appel à contributions pour un ouvrage collectif

*  *  *

Publié le jeudi 05 avril 2018 par Céline Guilleux

Résumé

En charge de l’administration de l'Étude longitudinale par internet pour les sciences sociales (ELIPSS), le Centre de données socio-politiques (CDSP) lance un appel à contributions dont l'objectif est de réunir et de valoriser sous la forme d'un ouvrage collectif les travaux de recherche mobilisant des données collectées par le dispositif. Depuis sa création en 2012, le panel ELIPSS met au service de la communauté scientifique un dispositif performant de production d’enquêtes en ligne, qui a permis en quelques années d’accumuler une quantité et une variété impressionnantes de données très détaillées, qui éclairent sur les évolutions les plus récentes des situations sociales, des pratiques et des attitudes en France dans un très grand nombre de domaines. L’ouvrage qui rassemblera les contributions retenues aura pour vocation à la fois de contribuer à la connaissance des évolutions contemporaines des principaux aspects de la vie sociale des personnes en France et d’alimenter une réflexion sur les méthodes de recueil et d’analyse des données sur lesquelles s’appuie cette connaissance.

Annonce

En charge de l’administration d’ELIPSS (Étude longitudinale par internet pour les sciences sociales), le Centre de données socio-politiques (CDSP) lance un appel à contributions dont l’objectif est de réunir et de valoriser sous la forme d'un ouvrage collectif les travaux de recherche mobilisant des données collectées par le dispositif. Depuis sa création en 2012, le panel ELIPSS met au service de la communauté scientifique un dispositif performant de production d’enquêtes en ligne, qui a permis en quelques années d’accumuler une quantité et une variété impressionnantes de données très détaillées, qui éclairent sur les évolutions les plus récentes des situations sociales, des pratiques et des attitudes en France dans un très grand nombre de domaines. L’ouvrage qui rassemblera les contributions retenues aura pour vocation à la fois de contribuer à la connaissance des évolutions contemporaines des principaux aspects de la vie sociale des personnes en France et d’alimenter une réflexion sur les méthodes de recueil et d’analyse des données sur lesquelles s’appuie cette connaissance.

Argumentaire

L’Étude longitudinale par internet pour les sciences sociales (ELIPSS), panel web probabiliste de l’Equipex Dime-SHS (ANR-10- EQPX-19- 01), a été créée en 2012 pour mettre un dispositif performant d’enquêtes à disposition des chercheur·e·s en sciences humaines et sociales souhaitant analyser les évolutions de la société française contemporaine. Le panel ELIPSS permet la réalisation d’enquêtes par questionnaire administrées en ligne auprès d’un échantillon aléatoire de la population résidant en France. Après une première phase pilote sur un échantillon de 1039 panélistes recruté·e·s en 2012, 2500 nouveaux panélistes ont été ajouté·e·s en 2016 aux 800 encore restant·e·s pour constituer un panel d’environ 3300 individus. Une tablette tactile et un abonnement internet mobile sont fournis aux panélistes pour participer chaque mois à une enquête d’une trentaine de minutes sur un sujet différent, élaborée par une équipe de chercheur·e·s spécialistes des questions abordées.

Depuis la création du panel, plus de soixante enquêtes ont été administrées. Aux interrogations dont la thématique est plus spécifique, s’ajoutent les enquêtes annuelles qui permettent de faire régulièrement le point sur les situations socio-professionnelles et familiales, les pratiques et les attitudes des panélistes dans différents domaines. L’ensemble des enquêtes proposées aux membres du panel ont permis d’accumuler des informations très fines et détaillées sur leurs perceptions du monde social et des inégalités, sur le logement, les contextes résidentiels et les mobilités géographiques, sur leurs valeurs et leurs rapports à l’État et aux services publics, sur les comportements politiques, sur la santé et l’accès aux soins, sur les préoccupations environnementales, sur les pratiques culturelles et les usages numériques, etc. Comme il est presque impossible d’indiquer de façon exhaustive les domaines de la vie sociale ainsi couverts par ELIPSS, on pourra se reporter à la liste des enquêtes réalisées à l’adresse suivante : http://quanti.dime-shs.sciences- po.fr/fr/les- enquetes/. Pour connaître la liste des enquêtes d’ores et déjà mises à disposition des chercheur·e·s par l’intermédiaire du Réseau Quetelet, se référer à cette liste : https://cdsp.sciences-po.fr/fr/ressources- en-ligne/?0=subject__libel- ELIPSS

La richesse des données recueillies grâce au dispositif permet de mener des analyses poussées des dynamiques qui traversent la société française, à la fois grâce aux très nombreuses informations individuelles collectées sur les pratiques, les habitudes et les attitudes des panélistes, et grâce à la dimension longitudinale de certaines des enquêtes, dont les questions sont répétées plusieurs fois à intervalles réguliers afin de saisir les évolutions les plus fines des comportements et des opinions. Au-delà même des connaissances produites sur la société française, les nombreux terrains d’enquêtes réalisés avec ELIPSS offrent également la possibilité d’interroger la constitution même de ce savoir et les conditions dans lesquelles il est produit. En effet, l’administration de questionnaires au panel via internet au moyen d’une tablette tactile mise à disposition des répondant·e·s permet à la fois d’innover méthodologiquement, en faisant émerger et en expérimentant de nouvelles manières de construire des questions et des questionnaires en population générale et de comparer les données ainsi produites avec celles obtenues au moyen d’autres techniques d’administration d’enquête, en France et dans d’autres pays.

Contributions attendues

ELIPSS est un dispositif de production d’enquêtes qui n’a que peu d’équivalents au niveau international et il semble important de permettre à la communauté scientifique de mieux en comprendre l’intérêt à la fois en termes de connaissances et d’innovation méthodologique. Les données qu’il a permis de rassembler offrent à bien des égards un point de vue exceptionnel sur la vie des personnes en France et sur les logiques de différenciation sociale et d’évolution de leurs pratiques, de leurs opinions et de leurs attitudes dans de très nombreux domaines. Comment les inégalités et la stratification

sociale ont-elles évolué au cours des dernières années ? Qu’est-ce qui a changé au travail, dans les familles, dans les rapports entre sexes et entre générations, dans le logement et le rapport à l’environnement, dans les comportements politiques, dans les pratiques culturelles et les loisirs ? Qu’est-ce qu’une enquête longitudinale de plusieurs années administrée par internet peut apporter de nouveau à la connaissance de ces différents domaines de la vie sociale ?

 Pour répondre à ces questions et bien d’autres, le Centre de données socio-politiques (CDSP) lance un appel à des contributions étayées empiriquement à partir des données de ces différentes enquêtes, dans la perspective d’un ouvrage collectif qui sera proposé pour publication à la collection “Grandes enquêtes” de l’INED, laquelle a pour vocation de rassembler les résultats et les méthodologies de grandes enquêtes en sciences sociales. L’objectif de l’ouvrage est de proposer aux lecteurs et aux lectrices une description et une compréhension approfondies des phénomènes sociodémographiques qui ont traversé la France au cours des dernières années, ainsi qu’une réflexion sur le dispositif d’enquête particulier qui a permis de produire ce savoir. Il a donc pour vocation à la fois de contribuer à la connaissance des principaux aspects de la vie sociale en France et d’alimenter une réflexion sur les méthodes de recueil et d’analyse des données sur lesquelles s’appuie cette connaissance.

Les contributions attendues devront donc, en s’appuyant sur les données d’une ou de plusieurs enquêtes administrées dans ELIPSS, proposer une description et une analyse des pratiques, des opinions et des attitudes dans le domaine ou les domaines sur lesquels porteront la contribution, tout en accordant une attention particulière aux spécificités méthodologiques de ces enquêtes et des données qu’elles ont permis de recueillir. En particulier, nous invitons les contributeurs et les contributrices à être attentif·ve·s, chaque fois que cela est pertinent, aux apports spécifiques à la connaissance des phénomènes observés, d’une part de la nature longitudinale des données et d’autre part des formes innovantes de questionnement permises par l’administration des enquêtes par voie électronique, tout en tenant compte également de la taille et des caractéristiques des échantillons disponibles, en particulier dans le cas des enquêtes sur le panel pilote. L’ouvrage pourra par conséquent accueillir également des contributions plus spécifiquement méthodologiques ou axées sur un examen de quelques enjeux, apports et difficultés liés aux particularités du dispositif ELIPSS, et ce dans différents registres : recrutement, échantillonnage et pondération ; attrition et non-réponse ; comparaison de modes d’administration des enquêtes ; innovations et expérimentations en matière de construction des questions et des questionnaires ; comparaisons internationales d’enquêtes et de dispositifs d’enquêtes ; innovations méthodologiques en matière d’analyse longitudinale, etc.

Modalités de soumission

Étape 1 : les propositions de contribution

Les personnes souhaitant contribuer à l’ouvrage doivent dans un premier temps rédiger une courte proposition : celle-ci doit mentionner le titre de la contribution proposée et le ou les noms et coordonnées de l’auteur.e ou des auteur·e·s de la proposition (et en cas d’auteur·e·s multiples, en identifiant l’auteur·e correspondant·e) ; elle doit comporter un résumé de la contribution proposée d’une longueur de 4000 à 8000 caractères espaces compris. La proposition de contribution doit également indiquer ses références bibliographiques et les enquêtes du panel ELIPSS qui seront mobilisées dans les analyses (le cas échéant, il appartient aux auteur·e·s de la proposition d’effectuer les démarches auprès du Réseau Quetelet pour obtenir ces données ou les compléter).

Les propositions de contribution sont à envoyer par courrier électronique au plus tard le mercredi 13 juin 2018

à : emmanuelle.duwez@sciencespo.fr et pierre.merckle@ens-lyon.fr.

Les propositions de contribution (de même ensuite que les contributions achevées) seront examinées par l’équipe de coordination éditoriale de l’ouvrage, par les membres du Comité scientifique et technique d’ELIPSS et/ou par des évaluateurs et évaluatrices extérieur·e·s spécialistes des questions abordées. Les évaluations tiendront compte à la fois de l’intérêt et de la qualité des contributions, et de la possibilité de les intégrer de façon cohérente dans la structure de l’ensemble de l’ouvrage. L’équipe de coordination éditoriale de l’ouvrage indiquera au plus tard le mercredi 27 juin 2018 aux auteur·e·s si leurs propositions de contribution ont été retenues.

Étape 2 : les contributions

Les contributions attendues devront être rédigées en français, dans un langage clair et accessible à un public plus vaste que celui des seul·e·s universitaires spécialistes des questions traitées. Les contributions pourront être d’une longueur maximale de 20 pages (50.000 caractères espaces compris). Elles pourront inclure des encadrés et des figures (tableaux de données, graphiques, images, etc.) compatibles avec une impression en noir et blanc et devront également comporter, à la suite du texte, la liste des références bibliographiques mentionnées dans celui-ci.

Les auteur·e·s dont la proposition sera retenue recevront alors des consignes précises pour la rédaction et la présentation de leur contribution. Pour en avoir une indication, il est d’ores et déjà possible de prendre connaissance du guide d’aide à la rédaction disponible sur le site des publications de l’INED : https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/143/charte.aux.auteurs.fr.pdf.

Dès à présent et tout au long de la rédaction de ces contributions, l’équipe de coordination éditoriale se tiendra à la disposition des auteur·e·s pour les accompagner. Une réunion de travail intermédiaire, rassemblant l’équipe de coordination éditoriale et les auteur·e·s, pourra être organisée entre mi-septembre et mi-octobre 2018. Les auteur·e·s des propositions retenues devront remettre leurs contributions achevées au plus tard le vendredi 14 décembre 2018.

Entre la fin de janvier et le début de février 2019, les auteur·e·s se verront indiquer les révisions qu’il leur sera demandé d’apporter à leur contribution avant la soumission du manuscrit complet de l’ouvrage à l’éditeur, dans la perspective d’une parution fin 2019.

Calendrier

  • 13 juin 2018 : Date limite d’envoi de la proposition de contribution

  • 27 juin 2018 : Notification aux auteur·e·s de l’acceptation de leur projet
  • Entre mi-septembre et mi-octobre 2018 : Réunion de travail avecl’ensemble des auteur·e·s
  • 14 décembre 2018 : Date limite d’envoi de la contribution achevée
  • Fin 2019 : Publication de l’ouvrage

Coordination éditoriale et scientifique

La coordination éditoriale de l’ouvrage est sous la responsabilité d’Emmanuelle Duwez et Pierre Mercklé.

Les propositions de contribution et les contributions achevées seront examinées par l’équipe de coordination éditoriale de l’ouvrage, par les membres du Comité scientifique et technique d’ELIPSS et/ou par des évaluateurs et des évaluatrices extérieur·e·s spécialistes des questions abordées.

Contact

Emmanuelle Duwez

CDSP

27 rue Saint Guillaume

75337 Paris Cedex 07

Dates

  • mercredi 13 juin 2018

Mots-clés

  • internet, étude longitudinale

Contacts

  • Emmanuelle Duwez
    courriel : emmanuelle [dot] duwez [at] sciencespo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Pierre Mercklé
    courriel : pierre [dot] merckle [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Étude longitudinale par internet pour les sciences sociales », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 05 avril 2018, https://calenda.org/438572

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal