AccueilÉtats généraux « psy » sur la radicalisation

États généraux « psy » sur la radicalisation

Psychology and radicalisation - call for papers

*  *  *

Publié le vendredi 20 avril 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Le moment est venu pour les psychologues et les psychiatres de réaliser un état des lieux des savoirs et des pratiques concernant le phénomène de la radicalisation. Le Centre d'étude des radicalisations et de leurs traitements (CERT) et les principales organisations professionnelles de psychiatres et de psychologues considèrent que ces états généraux sont une initiative nécessaire et urgente. Les états généraux auront lieu à la Maison de la Chimie à Paris, les 20, 21 et 22 septembre 2018.

Annonce

Argumentaire

Le moment est venu pour les psychologues et les psychiatres de réaliser un état des lieux des savoirs et des pratiques concernant le phénomène de la radicalisation. Il s'agit de mettre en commun les connaissances acquises des processus, les résultats des expériences de prise en charge; d'interroger ensemble la place des troubles psychopathologiques, d'identifier les risques de passage à la violence, d'examiner les problèmes déontologiques et éthiques. Si une clinique de la radicalisation existe, quelle en est la réalité ? Comment se définit-elle ? Dans quels dispositifs s'inscrit-elle ?

Le Centre d'étude des radicalisations et de leurs traitements (CERT) et les principales organisations professionnelles de psychiatres et de psychologues considèrent que ces états généraux sont une iniative nécessaire et urgente. Les Etats généraux aborderont les thèmes suivants :

  1. Problématique de l'adolescence et de la transition juvénile 
  2. Place de la psychopathologie et/ou de la maladie mentale
  3. Les risques, la violence, la dangerosité réelle et/ou fantasmée 
  4. L'accompagnement dans les processus de désengagement
  5. Le partenariat pluri professionnel
  6. Le traitement de la radicalisation en prison et en post-peine
  7. Les revenants de zones de guerre et leurs familles
  8. Les expertises psychologiques et psychiatriques
  9. Les questions éthiques et déontologiques
  10. Les problèmes de sécurité des praticiens
  11. Les dispositifs de prévention en France et à l'international 
  12. Les Psys et les médias

Modalités d'envoi des propositions

Les propositions de communication doivent parvenir au CERT en respectant les rubriques ci-dessous indiquées, à l'adresse suivante :

au plus tard le lundi 23 avril 2018.

cert.etatsgeneraux.appel@gmail.com

Contact : +33.6.44.85.92.27

Le site : https://cert-radicalisation.fr

Rubriques à respecter :

  • Nom et prénom
  • Fonction
  • Institution
  • Adresse mail
  • Téléphone
  • Adresse postale
  • Titre de la communication
  • Résumé : 1500 signes maximum espaces compris, soit une page

Le Conseil scientifique

Président du Conseil :

  • Richard Rechtman, psychiatre, anthropologue, directeur d'études à l'EHESS, directeur du Labex TEPSIS

Membres du Conseil scientifique :

  • Makram Abbès, professeur de philosophie politique à l'ENS de Lyon
  • Patrick Boucheron, historien professeur au Collège de France
  • Gérald Bronner, professeur de sociologie, Université Paris 7
  • Patrick Chemla, psychiatre, chef de service à l'hôpital de Reims, Centre Artaud
  • Mohamed Ham, psychologue clinicien, professeur à l'université Sophia Antipolis, à Nice
  • Christian du Tertre, économiste, professeur à l'Université Paris 7
  • Antoine Garapon, magistrat, secrétaire général de l'Institut des Hautes Etudes sur la Justice
  • Ali Saïb, conseiller maître à la Cour des Comptes
  • Farhad Khosrokhavar, directeur d'études à l'EHESS, directeur de l'Observatoire des radicalisations
  • Laurie Laufer, psychanalyste, professeure, directrice du Centre de recherche Psychanalyse
  • Médecine et Société, Université Paris 7
  • Samia Maktouf, avocate, Conseil auprès de la Cour pénale internationale
  • Hassan Rahioui, psychiatre, chef de Pôle VII, Hôpital Sainte-Anne
  • Jacques Sémelin, directeur de recherche CNRS-CERI
  • Isabelle Sommier, professeure de sociologie Université Paris I
  • Jean-Pierre Sueur, sénateur
  • Alain Vanier, psychanalyste, psychiatre, professeur à l'Université Paris 7
  • Michel Wieviorka, président de la Fondation Maison Sciences de l'Homme
  • Daniel Zagury, psychiatre, Chef de service au Centre psychiatrique du Bois-de-Bondy

Dates

  • lundi 23 avril 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • radicalisation, psychopathologie, prévention

Source de l'information

  • Sylvie Blumenkrantz
    courriel : cert [dot] etatsgeneraux [dot] interv [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« États généraux « psy » sur la radicalisation », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 20 avril 2018, https://calenda.org/440417

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal