AccueilCinéma hongrois, fin de siècle ? Histoires, sociologies, esthétiques

Cinéma hongrois, fin de siècle ? Histoires, sociologies, esthétiques

Hungarian cinema, fin de siècle? Histories, sociologies, aesthetics

*  *  *

Publié le vendredi 04 mai 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Le cinéma des années 1960-1980 en Hongrie a fait l'objet de nombreux travaux de recherche sociologiques et historiques. Les deux décennies suivantes ont été moins étudiées, ce que la sensation de rupture provoquée par la chute de l’empire soviétique explique en partie. La journée d'études « Cinéma hongrois, fin de siècle ? Histoires, sociologies, esthétiques (première session : 1980-2000) » vise à dépasser l’idée d’un changement radical et à étudier la manière dont les cinéastes ont anticipé puis accueilli le tournant historique de 1989. Une large place sera donc accordée aux approches sociologiques et historiques de l’art, afin de cerner les modalités du passage des années 1980 aux années 1990. Parallèlement, il s’agira de déterminer ce que l’atmosphère de « fin des temps » et de «  fin de l’histoire » qui caractérise cette période a engendré comme mutations et inventions esthétiques.

Annonce

 Journée d’étude, 21 septembre 2018, Budapest

Présentation de la journée d’étude

Département d’Études Filmiques – Université Eötvös Loránd (Budapest, Hongrie) IRCAV – Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle (Paris, France) ESTCA – Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (Saint-Denis, France)

La journée d’étude « Cinéma hongrois, fin de siècle ? Histoires, sociologies, esthétiques (première session : 1980-2000) » est organisée conjointement par le Département d’Études Filmiques de l’Université Eötvös Loránd de Budapest et les laboratoires de recherche IRCAV (Paris 3) et ESTCA (Paris 8). Elle s’inscrit dans un programme de recherche en trois temps, dont le but est de développer et de fédérer les travaux portant sur le cinéma hongrois contemporain en rassemblant des chercheurs de différents pays à travers une manifestation scientifique internationale en langues anglaise et française.

Le présent appel à communication concerne la première session qui se déroulera le 21 septembre 2018 à Budapest sous la forme d’une journée d’études consacrée aux années 1980-2000. Une deuxième session se tiendra à Paris au printemps 2019 sous la forme d’un colloque international. Elle fera l'objet à l’automne prochain d'un nouvel appel à communication et s’inscrira dans le prolongement des travaux entamés à Budapest en élargissant la période étudiée, les corpus et les approches afin notamment d'analyser le cinéma hongrois dans son environnement international. Une dernière étape prévue en 2020 à l’Université de Varsovie, dans le cadre du 9e Congrès international d’Hungarologie, permettra la synthèse des recherches effectuées avec à l’issue une publication collective en anglais dans la revue Hungarian Studies (2020).

Lors des deux premières sessions, les journées de réflexion et de débat seront prolongées par des soirées où seront projetés certains des films étudiés, en présence de leurs réalisateurs. Ouvertes au public, ces projections seront suivies d’un échange avec les cinéastes, animé par un chercheur présent au colloque.

Enjeux et axes scientifiques

Le cinéma des années 1960-1980 en Hongrie a fait l'objet de nombreux travaux de recherche sociologiques et historiques. Les deux décennies suivantes ont été moins étudiées, ce que la sensation de rupture provoquée par la chute de l’empire soviétique explique en partie. La journée d'études « Cinéma hongrois, fin de siècle ? Histoires, sociologies, esthétiques (première session : 1980-2000) » vise à dépasser l’idée d’un changement radical et à étudier la manière dont les cinéastes ont anticipé puis accueilli le tournant historique de 1989. Une large place sera donc accordée aux approches sociologiques et historiques de l’art, afin de cerner les modalités du passage des années 1980 aux années 1990. Parallèlement, il s’agira de déterminer ce que l’atmosphère de « fin des temps » et de «  fin de l’histoire » qui caractérise cette période a engendré comme mutations et inventions esthétiques.

Marquée par le changement de régime politique et les transformations socio-économiques que connaît le pays, la scène artistique hongroise des années 1990 se distingue en effet par la quantité d’œuvres produites et par l’émergence de démarches et d’esthétiques nouvelles, au croisement du cinéma, de la littérature, des arts vivants et des arts plastiques. À partir du cinéma, nous nous donnons pour objectif de mettre en lumière et en valeur cette communauté artistique et ses productions, en invitant des chercheurs européens à se pencher sur les relations entretenues à cette période par les cinéastes avec des musiciens, des plasticiens ou des écrivains. Il s’agit d’envisager l’ensemble de ces créations comme une forme d’énonciation collective, attachée à des circonstances socio-historiques singulières et à des approches philosophiques et politiques originales.

Dans cette optique, l'interdisciplinarité est une valeur fondamentale de ce projet, né du constat de l'impossibilité d'observer, à l'échelle d'une étude sociale et historique, le cinéma sans la littérature, la musique sans le cinéma, la littérature sans le théâtre, etc. Un intérêt particulier sera donc porté aux œuvres « hybrides » ou « hétérogènes », mobilisant des pratiques et des champs artistiques divers, ainsi qu’aux travaux collectifs, aux communautés et groupes d’artistes. Il est ainsi question d’inscrire ce colloque dans une perspective transmédiale, selon laquelle l’œuvre cinématographique est envisagée comme un point de rencontre entre des esthétiques, des pratiques et des techniques, produit d'un monde de l’art plutôt que propriété d’un créateur individué.

Les participants sont donc invités à se positionner dans cette liste (non exhaustive) d'approches :

  • Histoire culturelle et esthétique : continuités et discontinuités stylistiques ; problématique de la périodisation et de la perception de 1989 comme un point de rupture ; liens entre histoire politique et histoire esthétique.
  • Sociologie du cinéma : modes de vie des cinéastes et de production des films ; relations avec les autres champs artistiques ; activités des collectifs artistiques et des réseaux culturels.
  • Esthétique du cinéma : formes caractéristiques de cette fin de siècle ; circulations esthétiques entre cinéma, littérature, musique et arts plastiques ; phénomènes de reprises et de mutations à travers les arts et les périodes historiques.

Modalités de soumission

Les propositions de communication de quarante minutes doivent inclure un titre, un résumé et une notice bio-bibliographique d'une page maximum. Elles devront être envoyées dans l'une des deux langues du colloque (français et anglais) avant le 30 juin 2018 à l’adresse suivante : colloque.cinemahongrois@gmail.com. L'annonce des propositions retenues sera faite le 15 juillet. Les frais de déplacement et d'hébergement seront à la charge des communicants ou de leurs institutions de rattachement.

Direction

Mario Adobati (Doctorant, IRCAV, Paris 3/ELTE), Damien Marguet (Maître de conférences, ESTCA, Paris 8)

Comité scientifique 

Mario Adobati (Doctorant, Paris 3/ELTE), Kristian Feigelson (Pr, Paris 3), Kovács András Bálint (Pr, ELTE), Mélisande Levantopoulos (MCF, Paris 8), Damien Marguet (MCF, Paris 8), Andrea Seidler (Pr, Université de Vienne), Matthias Steinle (MCF, Paris 3), Varga Balázs (Pr, ELTE)

Lieux

  • Egyetem tér 1-3
    Budapest, Hongrie (1053)

Dates

  • samedi 30 juin 2018

Mots-clés

  • Hongrie, cinéma, post-communisme, transition

Contacts

  • Mario Adobati
    courriel : mario [dot] adobati [dot] 26 [at] gmail [dot] com
  • Damien Marguet
    courriel : dmarguet [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Mario Adobati
    courriel : mario [dot] adobati [dot] 26 [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Cinéma hongrois, fin de siècle ? Histoires, sociologies, esthétiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 04 mai 2018, https://calenda.org/441169

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal