AccueilLes médiations patrimonialisantes de la mémoire sociale minière dans le Nord de la France

Les médiations patrimonialisantes de la mémoire sociale minière dans le Nord de la France

Des processus d’enregistrement aux dispositifs et scénarios d’usages

*  *  *

Publié le mardi 05 juin 2018 par Céline Guilleux

Résumé

La patrimonialisation de l’industrie ministère dans le Nord de la France ne semble plus à faire (le bassin minier des départements du Nord et du Pas-de-Calais est inscrit depuis 2012 au patrimoine mondial de l’UNESCO) et pourtant le processus se poursuit avec la prise en compte de ce qui relève de la mémoire du passé minier. Le processus de patrimonialisation élargi à la prise en compte de la mémoire sociale pose la question des médiations sociales et culturelles qui permettent de la documenter, de la rendre visible et enfin de la transmettre au-delà de la communauté qui en est, ou s’en déclare, détentrice.

Annonce

Contexte partenarial

Des recherches se développent actuellement sur ce bassin minier pour réunir de nouveaux savoirs concernant sa dimension mémorielle en s’intéressant plus particulièrement à la préservation des langues. Elles s’inscrivent dans le cadre du projet ANR Mémo-Mines (N° ANR-16-CE38-0001-02) – qui apporte le financement de cette thèse de doctorat. Celui-ci travaille notamment à la constitution de traces mémorielles qui prendront la forme de corpus d’archives numériques.

Objectifs de la thèse

L’approche de la patrimonialisation du passé minier par la question de la mémoire sociale vise à apporter des connaissances sur deux axes qui participeront au développement du champ de recherche des médiations patrimonialisantes. Le premier concerne l’analyse de l’implication des communautés liées à l’histoire de la mine dans cette région dans l’enregistrement, la description, l’enrichissement, de ce qui fait mémoire. Le second se situe au niveau de l’appropriation de la mémoire une fois qu’elle se trouve re-présentée au sein de dispositifs. La question de la mémoire n’est pas investie dans une visée purement de sauvegarde ou de conservation d’archives mais dans l’idée de la production de médiations pour différents domaines d’usages.

Profil du candidat.e recherché.e

La thèse s’inscrit en sciences de l’information et de la communication. Le.a candidat.e justifiera d’une expérience de recherche qui mobilise les pratiques d’enquête des sciences sociales (entretien ouvert, observation participante…), des centres d’intérêt autour des processus et dispositifs de médiation des patrimoines et des enjeux actuels de la prise en compte des dimensions immatérielles. Ce travail nécessitera à la fois un ancrage local sur des terrains d’étude et une connaissance de travaux scientifiques pluridisciplinaires autour d’autres bassins miniers en France et en Europe.

Direction de thèse

La direction de la thèse est assurée par Cécile Tardy (professeure en sciences de l’information et de la communication, GERiiCO, université de Lille-SHS).

Conditions de candidature

Les candidats.es intéressés.es doivent adresser un curriculum vitae et une lettre de motivation par rapport au sujet de thèse proposé,

ceci avant le 14 juin 2018,

à l’adresse mail suivante : cecile.tardy@univ-lille3.fr

Un entretien sera organisé pour les candidatures présélectionnées.

Pour de plus amples informations, les candidats.es peuvent s’adresser à Cécile Tardy (adresse mail ci-dessus).

Lieux

  • Lille, France (59)

Dates

  • jeudi 14 juin 2018

Mots-clés

  • médiation, patrimonialisation, mémoire, dispositif, usage

Contacts

  • Cécile Tardy
    courriel : cecile [dot] tardy [at] univ-lille3 [dot] fr

Source de l'information

  • Cécile Tardy
    courriel : cecile [dot] tardy [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les médiations patrimonialisantes de la mémoire sociale minière dans le Nord de la France », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le mardi 05 juin 2018, https://calenda.org/443307

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal