AccueilLa recherche biographique en éducation : quels savoirs ?

La recherche biographique en éducation : quels savoirs ?

Biographical research in education - what knowledge?

Perspectives épistémologiques et critiques II . Les chantiers du Collège international de recherche biographique en éducation (CIRBE) 2018

Epistemological perspectives and critiques II. Collège international de recherche biographique en éducation workshops (CIRBE) 2018

*  *  *

Publié le lundi 28 mai 2018 par Céline Guilleux

Résumé

L’édition 2018 des Chantiers du Collège international de recherche biographique en éducation (CIRBE) invite ainsi les chercheurs, selon l’axe dans lequel ils s’inscrivent, à porter la réflexion sur la nature et la spécificité des savoirs produits par la recherche biographique en éducation, sur les espaces de recherche (et de relation de recherche) qu’ils ouvrent, sur les enjeux et les finalités qu’ils engagent dans le double contexte – peut-être plus convergent qu’il n’y paraît – d’instrumentalisation de la recherche et de normalisation biographique. Ces journées d’études serviront à approfondir cette question qui a déjà été abordée lors des Chantiers 2017 du CIRBE et que les différents axes ont continué à travailler.

Annonce

Argumentaire

Les Chantiers du CIRBE 2015, 2016 et 2017 ont permis de faire un état des questions et des travaux développés dans les axes de recherche du Collège (processus de subjectivation en santé, école et biographisation, narrativité et professionnalisation, travail éducatif et intervention sociale, pôle Jeune recherche). L’avancée de ces travaux autant que les conditions qui sont faites aujourd’hui à la recherche dans un contexte de rationalisation instrumentale invitent à engager une interrogation épistémologique et critique sur les savoirs théoriques et pratiques que produit la recherche biographique en éducation, sur les conditions et procès de leur constitution, sur leurs visées et leurs effets.

Une première dimension de cette interrogation concerne la spécificité des objets de savoir poursuivis par la recherche biographique en éducation. Si la recherche biographique peut partager avec d’autres courants disciplinaires (sociologie de l’individu, sociologie clinique, psychosociologie, etc.) l’étude compréhensive des processus de constitution individuelle saisis dans les interactions qu’ils engagent avec le monde social, le focus qu’elle se donne et le savoir spécifique qu’elle poursuit concernent le fait biographique considéré en lui-même. En quoi consiste-t-il ? Dans quelle mesure sa compréhension amène-t-elle à dépasser (ou à faire jouer toutes ensemble) les catégories disciplinaires du social et du psychique, du cognitif et du discursif ? En un mot, qu’en est-il d’un savoir du biographique ?

Sur le plan de la démarche, quelles sont les implications en termes de méthodes mais aussi de position du chercheur de ce savoir du biographique s’édifiant sur et avec la parole de sujets singuliers ? Quel espace de recherche, quels modes de relation, quelles places respectives la construction de ce savoir spécifique appelle-t-elle entre chercheurs et acteurs-narrateurs accomplissant eux-mêmes dans leur parole et leurs récits le travail de recherche que le chercheur se donne pour tâche d’observer (d’écouter) et de comprendre, les uns avec les autres faisant du processus de l’enquête l’objet même de l’enquête ?

Enfin, si pour tout courant de recherche la question des savoirs n’est jamais dissociable du contexte sociétal et épistémique dans lequel ils sont produits, de la posture et de la relation des chercheurs à leurs « objets », des finalités en termes de connaissance, d’action, de pouvoir dans lesquelles ils s’inscrivent explicitement ou implicitement, elle l’est d’autant moins pour la recherche biographique qui ne peut ignorer les enjeux sociaux, éthiques et politiques du savoir-pouvoir qu’elle poursuit à travers le paradigme du biographique.

L’édition 2018 des Chantiers du CIRBE invite ainsi les chercheurs, selon l’axe dans lequel ils s’inscrivent, à porter la réflexion sur la nature et la spécificité des savoirs produits par la recherche biographique en éducation, sur les espaces de recherche (et de relation de recherche) qu’ils ouvrent, sur les enjeux et les finalités qu’ils engagent dans le double contexte – peut-être plus convergent qu’il n’y paraît – d’instrumentalisation de la recherche et de normalisation biographique. Ces journées d’études serviront à approfondir cette question qui a déjà été abordée lors des Chantiers 2017 du CIRBE et que les différents axes ont continué à travailler.

Deux axes de recherche du CIRBE présenteront cette année l’avancée de leurs travaux en lien avec cette question.

  1. Écrire en recherche biographique (Martine Janner Raimondi Paris Sorbonne Paris Cité / EXPERICE)
  2. Le malade dans la Cité : biographisation, entourage et normes de vie (co-responsables Christine Delory-Momberger, Paris 13 Sorbonne Paris Cité / EXPERCIE & Camila Aloisio Alves (UPEC Créteil & Faculté de médecine, Université de Petropolis, Brésil / EXPERICE)

Par ailleurs, une demi-journée sera réservée au croisement des résultats du travail de recherche des 6 axes du CIRBE et du Pôle Jeune recherche, orientés sur la thématique de la question des savoirs auxquels conduit la recherche biographique en éducation et de ses enjeux épistémologiques et critiques, afin de faire émerger les points saillants et convergents dans l’objectif de programmer deux publications :

  • un dossier dans une revue de rang A extérieure à la recherche biographique pour établir un dialogue et une ouverture (ce qui est le sens du colloque en 2019)
  • un dossier dans la Revista brasileira de pesquisa (auto)biographica (RBPAB)

Enfin, une première présentation du Vocabulaire de recherche biographique en éducation qui paraîtra à l’automne aux Éditions Érès sera proposée.

Programme

31 mai 2018

  • 8h30 : Accueil des participants autour d’un café
  • 9h-9h15 : Ouverture : Cédric Frétigné (directeur du LIRTES – UPEC)

9h15-9h30 : Présentation des Chantiers du CIRBE 2018

  • Christine Delory-Momberger (Paris 13 / EXPERICE),
  • Martine Janner Raimondi (Paris 13/ EXPERICE),
  • Jérôme Mbiatong (UPEC Créteil / LIRTES),
  • Valérie Melin (Université de Lille / CIREL),
  • Christophe Niewiadomski (Université de Lille / CIREL),
  • Elizeu Clementino de Souza (UNEB Bahia Brésil / GRAPHO)
  • Anne Dizerbo (CIRBE Pôle Jeune Recherche, ISEP Rouen / CIRNEF,).

CIRBE Axe 5

9h30-12h : Écrire en recherche biographique 

Responsable : Martine Janner Raimondi (Paris 13 Sorbonne Paris Cité /EXPERICE)

L’écriture en Recherche Biographique ouvre de nombreuses pistes d’explorations possibles. Pour démarrer ce chantier, considérons le fait que si la trace scientifique imprimée après rencontres avec les acteurs s’inscrit dans le cadre d’une quête de légitimation scientifique par la communauté des chercheurs, elle n’en fait pas moins écho aux attentions tout à la fois sensibles et cognitives à l’autre, à l’autre en soi et à soi dans l’autre.

Outre la dimension d’écoute et d’empathie, ce sont les questions d’interprétation en écho aux travaux de Benjamin (2000), Berman (1995) et Ricœur (2004), lors du passage à l’écriture, quand il s’agit de restituer des marques indélébiles face aux imprégnations et analyses premières. Ainsi, seront approchées les caractéristiques d’une écriture sensible spécifique à la Recherche Biographique à travers une éthique de la ‘délicatesse’ cherchant à dire, sans dire, tout en disant, pour éviter de nuire à la personne ; une épistémologie des contenus de connaissance produits desquels extraire des savoirs et les formes scripturales singulières des récits.

Table ronde : « Rendre compte du sensible : sens et enjeux »

Modération : Martine Janner Raimondi (Paris 13 Sorbonne Paris Cité /EXPERICE)

  • Martine Morisse (Paris 8 / EXPERICE) Le sensible selon Jacques Rancière  
  • Marie Willy Atelly (Paris 13 / EXPERICE) Arts de soi : des sculptures de l’Afrique du musée Branly aux visages masques de Guadeloupe comme expression du sensible.
  • « La casa des Go – making of » : projection d’une vidéo documentaire de l’anthropologue Éliane de la tour (20mn)

Débat avec le public sur la prise en compte du sensible : quel(s) objet(s), quel(s) sens et quels enjeux ?

12h-14h : Déjeuner

CIRBE Axe 3

14h-17h : Le malade dans la Cité. Biographisation, entourage et normes de vie (recherche labellisée Maison des Sciences de l’Homme Nord)

Cet axe de recherche interdisciplinaire s’inscrit dans un projet de recherche collaborative labellisée par la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord. Il porte une attention particulière aux processus de subjectivation et de construction de soi comme sujet de personnes vivant l’expérience de la maladie chronique, aux interactions et reconfigurations produites par la maladie avec leur environnement physique et matériel et leur entourage personnel et social. Il s’agit en particulier d’analyser les conditions d’émergence et de développement des capacités du sujet à agir et à produire des normes de vie dans les situations de vulnérabilité et/ou d’exclusion sociale engendrées par la maladie.

Nous appuyant sur des récits de malades, notre projet est de proposer une description claire et documentée des modes d’existence et de résistance de malades chroniques dans leur parcours de vie et de soin et de produire des figures du malade dans la Cité. Nous nous inscrivons ce faisant dans la préoccupation du CIRBE de porter la réflexion sur la nature et la spécificité des savoirs produits par la recherche biographique en éducation et sur les modalités de recherche qu’ils engagent.

Table ronde : « Place et effets du récit en recherche et en santé »

Modération : Christine Delory-Momberger (Paris 13 Sorbonne Paris Cité)

  • Martine Janner Raimondi (Paris 13 Sorbonne Paris Cité / EXPERICE ) Quand la démarche scientifique s'efforce de prendre soin de la mise en récit du maintien à domicile de proches en état végétatif chronique (EVC) ou pauci-relationnel (EPR)
  • Geneviève Beck Wirth (Médecin des hôpitaux, groupe hospitalier de la région de Mulhouse Sud Alsace) Narrativité et autonomie en santé : de la reconnaissance de l’expérience à la formation dans le contexte de la maladie chronique
  • Anne Dizerbo (ESPE Rouen / CIRNEF) & Sylvia Rossi (CRIX, Centre de Recherches Italiennes Paris Ouest Nanterre La Défense) Quelle parole pour quelle légitimité ? Acteurs, contextes et finalités.

Débat avec le public

1er juin 2018

8h30 : Accueil des participants autour d’un café

9h-12h : Présentation du Vocabulaire de recherche biographique en éducation (parution à l’automne 2019 aux éditions Érès)

Le projet de cet ouvrage collectif est de faire un bilan, à un niveau international, des notions, démarches, pratiques et travaux qui constituent le fonds commun des chercheurs et des praticiens se réclamant du courant des « histoires de vie en formation » et de la recherche biographique en éducation dans les différents champs où ces approches se sont développées.

Modération : Christine Delory-Momberger

  • Christophe Niewiadomski (Université de Lille/CIREL) Compétence biographique
  • Jérôme Mbiatong (UPEC /Créteil) Insertion sociale et professionnelle
  • Elizeu Clementino de Souza (UNEB Bahia Brésil / GRAPHO)La recherche biographique en éducation au Brésil et en Amérique latine

12h-14h : Déjeuner

14h-16h30 : Dialogue entre les six axes de recherche et le Pôle Jeune recherche

Croisement des résultats du travail de recherche des 6 axes du CIRBE et du Pôle Jeune recherche, orientés sur la thématique de la question des savoirs auxquels conduit la recherche biographique en éducation et de ses enjeux épistémologiques et critiques.

Modération : Mike Gadras (Université Cergy Pontoise / BONHEURS)

  • Axe 1. Narrativité et professionnalisation. Jérôme Mbiatong (UPEC / LIRTES)
  • Axe 2. École et biographisation. Valérie Melin (Université de Lille / CIREL )
  • Axe 3. Le malade dans la Cité. Biographisation, entourage et normes de vie. Christine Delory-Momberger (Paris 13, EXPERICE) & Camila Aloisio Alves (UPEC / EXPERICE & Faculté de médecine, Université de Petropolis, Brésil)
  • Axe 4. Recherche biographique et intervention sociale. Christophe Niewiadomski (Université de Lille / CIREL)
  • Axe 5. Écrire en recherche biographique. Martine Janner Raimondi (Paris 13, EXPERICE)
  • Axe 6. Arts de l’image, automédialité et fabrique de soi. Christine Delory-Momberger (Paris 13 / EXPERICE) & Anne-Sophie Jurion (Paris 13/ EXPERICE)
  • Pôle Jeune recherche. Anne Dizerbo (ESPE Rouen / CIRNEF)

16h30-17h : Discussion finale entre les intervenants et le public. Perspectives de travail à l’issue des Chantiers du CIRBE 2018

Catégories

Lieux

  • Maison des Langues et des Relations Internationales, salle 207 - Centre du Mail des Mèches Rue Poète et Sellier
    Créteil, France (94)

Dates

  • jeudi 31 mai 2018
  • vendredi 01 juin 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • biographie, savoir

Contacts

  • Dizerbo Anne
    courriel : dizerboanne [at] lesujetdanslacite [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Alves Camila
    courriel : camilaaalves [at] hormail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La recherche biographique en éducation : quels savoirs ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 28 mai 2018, https://calenda.org/443412

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal