AccueilSortir de l'école

Sortir de l'école

Leaving school - youth and post-colonial education in Ivory Coast

Jeunesse et éducation postcoloniale en Côte d'Ivoire

*  *  *

Publié le mardi 19 juin 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Depuis l’indépendance, l’école ivoirienne est considérée comme un outil essentiel du projet de construction nationale. Ce colloque international vise à revisiter l’étude de la formation des jeunes au sens large et à permettre à l’histoire de la pédagogie de sortir de l’école. Nous voulons rassembler des travaux variés portant un faisceau de regards différents sur l’éducation, en tant que phénomène postcolonial imbriqué avec l’histoire sociale, culturelle et politique ivoirienne depuis les années 1960.

Annonce

Argumentaire

Depuis l’indépendance, l’école ivoirienne est considérée comme un outil essentiel du projet de construction nationale. Ce colloque international vise à revisiter l’étude de la formation des jeunes au sens large et à permettre à l’histoire de la pédagogie de sortir de l’école. Nous voulons rassembler des travaux variés portant un faisceau de regards différents sur l’éducation, en tant que phénomène postcolonial imbriqué avec l’histoire sociale, culturelle et politique ivoirienne depuis les années 1960.

Bon nombre de sociologues, politistes et historiens se sont attachés à décrypter le miracle et le mirage ivoiriens (Zolberg, 1964 ; Dozon, 2000 ; Bamba, 2016) et à comprendre les mécanismes du système scolaire ivoirien (Foster et Clignet, 1966 ; Désalmand, 1983 ; Proteau, 2002 ; Lanoue, 2003 ; Pohor, 2007 ; Binaté 2016). Toutefois, au-delà de ces travaux, nous proposons d’étudier le rapport qu’entretiennent les Ivoiriens à la formation au sens large, notamment au travers de formes éducatives postcoloniales inédites.

Entre héritage colonial et traditions réinventées, la distinction entre enfance/jeunesse et âge adulte est marquée socialement par l’appartenance à des structures générationnelles, visant la formation morale et physique des futurs citoyens. Education scolaire, religieuse ou familiale, associations sportives et scoutes, fêtes de générations ou associations de jeunes… Une pluralité d’institutions permet d’encadrer la formation des enfants et des jeunes, institutions qu’il s’agit de penser comme des objets politiques (Charton, 2015) devant permettre la modernisation économique, sociale et politique du pays (Matasci, 2017). Nous voulons ainsi interroger leur place dans la fabrique d’une communauté nationale ivoirienne imaginée (Anderson, 2002) dont les contours sont sujets à débats et remises en question.

L’objectif de ce colloque est donc de repenser la reconfiguration des pratiques éducatives alternatives dans l’historicité de l’Etat postcolonial ivoirien. Pour cela, cette journée d’étude accueillera des contributions présentant des recherches empiriques portant sur différentes formes d’éducation et analysant tant la reconfiguration des relations sociales et générationnelles que les politiques éducatives menées depuis l’indépendance. Ainsi, nous proposons d’aborder cette évolution à partir de deux perspectives complémentaires :

Cette journée d’étude vise à analyser la manière dont les relations intergénérationnelles et sociales ont évolué en corrélation avec le renouvellement de pratiques éducatives locales. Que signifie « devenir adulte » au cours des années, notamment en termes de construction de la masculinité et de la féminité (Miescher 2005 ; Ocobock 2012 ; Broqua et Doquet, 2013 ; George, 2014) et de stratification sociale (jeunes scolarisés ou non, urbanisation croissante) ? Comment l’émergence des « boss » et des « petits frères » (en référence aux rapports des « Big men » et des « Small Boys » (Médard, 1992)), participe-t-elle à la redéfinition des relations sociales depuis les années 1960 ?

Conjointement, il s’agit de comprendre l’articulation de modèles éducatifs pluriels avec les politiques éducatives ivoiriennes et globales. Que produit la dépendance prolongée au modèle français, dans et hors des écoles ? Comment ces modèles éducatifs se rattachent ils au projet houphouëtiste d’unification nationale puis avec la crise de l’ivoirité ? Comment ces institutions pédagogiques s’insèrent-elles au sein du « nouvel ordre éducatif mondial » (Laval et Weber, 2002) depuis les années 1990 ? Comment les « projets de développement » portés par des organisations internationales (comme l’Unesco), des organismes religieux (missions, Vatican, églises évangéliques américaines…), des ONG ciblant l’enfance ou des mouvements de jeunesse (scoutisme) ou encore la coopération française sont-ils reproduits, réappropriés ou subvertis localement ?

Modalités de soumission

Ce projet collectif est destiné à des chercheurs et chercheuses de différentes nationalités qui s’intéressent à l’éducation ivoirienne en contexte postcolonial avec une perspective historique.

Les résumés des propositions de communication (200 à 300 mots) doivent être envoyés par courrier électronique aux trois organisateurs avant le 15 août 2018. La conférence se tiendra à l’Université de Bouaké (Côte d’Ivoire) du 24 au 26 janvier 2019. La langue du colloque est le français.

Organisation et contact

Le transport (aller-retour) entre Abidjan et Bouaké ainsi que les repas seront gratuits pour l’ensemble des intervenants et intervenantes. Les doctorants et doctorantes seront logés gratuitement.

  • KONE Kpassigué Gilbert (Université Alassane Ouattara de Bouaké) - albatakone@gmail.com
  • NICOLAS Claire (Université de Lausanne et Sciences Po. Paris) - claire.nicolas@unil.ch
  • PROSPERETTI Elisa (Université de Princeton) - elisap@princeton.edu

Financement

Financé en partie par le Princeton University Council for International Teaching and Research.

Catégories

Dates

  • mercredi 15 août 2018

Mots-clés

  • éducation, histoire africaine, histoire contemporaine, jeunesse

Contacts

  • Claire Nicolas
    courriel : claire [dot] nicolas [at] unil [dot] ch

URLS de référence

Source de l'information

  • Claire Nicolas
    courriel : claire [dot] nicolas [at] unil [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Sortir de l'école », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 19 juin 2018, https://calenda.org/443886

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal