InicioArts et identités (XIXe-XXe siècles)

InicioArts et identités (XIXe-XXe siècles)

Arts et identités (XIXe-XXe siècles)

Arts and identities (19th-20th centuries)

*  *  *

Publicado el jueves 21 de junio de 2018 por Céline Guilleux

Resumen

Articulée autour du « même » et de la « différence », de « soi » et de l’« autre », l’identité se partage entre les principes d’inclusion et d’exclusion. De ce point de vue, cette notion tout à la fois ontologique et sociale nourrit aussi bien des interrogations existentielles, impérieuses, que des réflexions fallacieuses. Prise dans son sens le plus large, l’identité se heurte ainsi à de nombreux écueils, à de nombreux dangers, en même temps qu’elle semble courir, de façon plus ou moins souterraine, tout le long de l’histoire humaine. À bien ou à mal, la notion d’identité touche donc aussi le domaine de l’art. À ce titre, dans le cadre de cette journée d’étude, nous réfléchirons aux interférences entre pratiques artistiques et identités. Il s’agira d’interroger le rapport des artistes à ce qui ferait leurs identités (artistiques, politiques, nationales, sociales ou sexuelles) afin d’examiner le rôle qu’elles ont pu jouer dans la production artistique ou sa réception.

Anuncio

Argumentaire

Articulée autour du « même » et de la « différence », de « soi » et de l’« autre », l’identité se partage entre les principes d’inclusion et d’exclusion. De ce point de vue, cette notion tout à la fois ontologique et sociale nourrit aussi bien des interrogations existentielles, impérieuses, que des réflexions fallacieuses. Prise dans son sens le plus large, l’identité se heurte ainsi à de nombreux écueils, à de nombreux dangers, en même temps qu’elle semble courir, de façon plus ou moins souterraine, tout le long de l’histoire humaine. À bien ou à mal, la notion d’identité touche donc aussi le domaine de l’art. À ce titre, dans le cadre de cette journée d’étude, nous réfléchirons aux interférences entre pratiques artistiques et identités. Il s’agira d’interroger le rapport des artistes à ce qui ferait leurs identités (artistiques, politiques, nationales, sociales ou sexuelles) afin d’examiner le rôle qu’elles ont pu jouer dans la production artistique ou sa réception. Une telle réflexion supposera également l’analyse des modalités selon lesquelles ces différentes identités ont interagi les unes avec les autres, produisant ainsi, à partir d’un canevas commun, des cas toujours spécifiques. Fantasmées par les artistes ou imposées par autrui (leurs pairs, les historiens de l’art, les critiques, les publics, les responsables d’institution, etc.), les identités ont pu stimuler ou inhiber la production des œuvres comme leur compréhension. Le spectre des identités, qu’il ait été éclairant ou réducteur, éphémère ou pérenne, a en effet nourri les imaginaires de nombreux artistes, critiques, collectionneurs ou historiens, appelant dès lors une analyse approfondie.

Programme

  • 9h30 : Accueil
  • 10h : Début séance / Introduction (Ozvan Bottois)
  • 10h30 : Bertrand Tillier (Professeur, Université Paris I Panthéon-Sorbonne),« Les identités plurielles d’Alphonse Lévy »
  • 11h : Pierre Pinchon (Maître de conférences, Université Aix-Marseille),« “J’ai toujours cru que mon public était loin de ces lieux” : Odilon Redon de part et d’autre »
  • 11h30 : Anne-Sophie Aguilar (Maître de conférences, Université Paris Nanterre),« “L’enseigne moderne est un métier et la peinture est un art” ? Des ambiguïtés du statut del’enseigneur aux XIXe et XXe siècles ».

12h : Discussion / Déjeuner

  • 14h : Pierre Stépanoff (Conservateur du patrimoine, Musée Fabre),« François-Xavier Fabre “né à Montpellier, mais pas du tout français” »
  • 14h30 : Marion Lagrange (Maître de conférences, Université Bordeaux Montaigne),« Les Macchiaioli par-delà les frontières, une histoire de l’art italienne »
  • 15h : Laura Karp Lugo (Post-doctorat, Université de Munich),« Les artistes européens en Argentine : une identité en jeu »

15h30 – 16h : Pause

  • 16h : Hélène Trespeuch (Maître de conférences, Université Paul-Valéry Montpellier 3),« Die Liebe zur Malerei : défendre un médium pour défendre une scène artistique. Du statut dela peinture dans l’art contemporain allemand ».
  • 16h30 : Juliette Bertron (ATER, Université Paris-Est Marne-la-Vallée),« Identité(s) féminine(s) et identité du médium vidéo chez Pipilotti Rist »

Lugares

  • Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles, salle 209 - Rue du Professeur Henri Serre
    Montpellier, Francia (34090)

Fecha(s)

  • jueves 28 de junio de 2018

Palabras claves

  • art, identité, représentations

Contactos

  • Marc Cholvy
    courriel : marc [dot] cholvy [at] univ-montp3 [dot] fr

URLs de referencia

Fuente de la información

  • Marc Cholvy
    courriel : marc [dot] cholvy [at] univ-montp3 [dot] fr

Para citar este anuncio

« Arts et identités (XIXe-XXe siècles) », Jornada de estudio, Calenda, Publicado el jueves 21 de junio de 2018, https://calenda.org/445432

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search