AccueilPenser l'anthropocène

Penser l'anthropocène

Thinking the Anthropecene

*  *  *

Publié le vendredi 06 juillet 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Le Centre d’étude en pensée politique (CEPP) organise un colloque pluridisciplinaire sur le thème de l’anthropocène. L’objectif est de permettre l’ouverture d’un espace de discussion entre différentes disciplines sur le thème des changements climatiques. Trois angles de réflexions sont proposés : Épistémologie, Anthropologie et Droit.

 

Annonce

Présentation

Le Centre d’étude en pensée politique (CEPP) organise les 22 et 23 novembre 2018 un colloque pluridisciplinaire sur le thème de l’anthropocène. L’objectif est de permettre l’ouverture d’un espace de discussion entre différentes disciplines sur le thème des changements climatiques. 

S’il est admis que ce problème s’impose aujourd’hui par la globalité de ses effets, force est d’admettre que le champ intellectuel ne fait pas exception; tout comme les forêts subarctiques, il ressent aujourd’hui lui aussi les manifestations de ce phénomène climatique aux dimensions réellement planétaires. Outre son extrême contemporanéité, le propre de l’anthropocène est donc de permettre le décloisonnement de différentes disciplines. Nous avons identifié trois angles à partir desquels l’étude de ce problème nous semblerait la plus fertile :  l’épistémologie,  le droit et l’anthropologie. Les questions que nous formulons ci-bas ne sont là qu’à titre indicatif, leur objectif est d’alimenter la réflexion et non de la restreindre. 

Épistémologie

L’accès objectif à la nature repose sur l’idée selon laquelle le sujet observant n’influence pas l’objet de son étude. L’anthropocène fait maintenant de l’humain le premier agent de transformation de notre planète, qu’en est-il de l’objectivité scientifique au début cette de nouvelle ère ?

Anthropologie

La diversité des modes d’être-au-monde que dévoile l’anthropologie nous rappelle que la séparation entre nature et culture, pourtant si franche en Occident, n’est peut-être pas inexorable. L’anthropocène nous amène aujourd’hui à amorcer ce même genre de questionnement. Les perspectives non occidentales sont-elles utiles à l’aube de ce nouveau paradigme ?

Droit

Les enjeux écologiques nous poussent à nous demander s’il est possible de répondre aux bouleversements climatiques tout en maintenant une conception anthropocentrée du droit où seul prime l’intérêt des humains. La nature peut-elle réellement ​devenir un sujet de droit ?

Modalités de soumission

Les participant-e-s devront envoyer une proposition de 300 mots.

La date limite est le 10 août 2018

Les textes devront être soumis à l’adresse suivante : cepp.uqam@gmail.com

Comité scientifique

  • M. Yves Couture, professeur au département de Science Politique de l’Université du Québec à Montréal ;  chercheur associé au centre d’étude en pensée politique (CEPP) ; co-administrateur de la Chaire Unesco d'étude des fondements philosophiques de la justice et des sociétés démocratiques
  • M. Éric Pinault, professeur, département de Sociologie de l’Université du Québec à Montréal ; Chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en mondialisation, citoyenneté et démocratie
  • M. Olivier Dupuis, candidat à la maîtrise en science politique, chercheur associé au centre d’étude en pensée politique (CEPP)
  • M. François Allard, candidat à la maîtrise en science politique ; chercheur associé au centre d’étude en pensée politique (CEPP)
  • Mme. Clara Dery, candidate à la maîtrise en science politique ; chercheuse associé au centre d’étude en pensée politique (CEPP)

Lieux

  • UQAM - 400 rue st-catherine est
    Montréal, Canada (H2L 2C5)

Dates

  • vendredi 10 août 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Changements climatiques, Droit, Anthropocèneosophie des sciences, STS, Environnement, Écologie, Philosophie

Contacts

  • François Allard
    courriel : cepp [dot] uqam [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • François Allard
    courriel : cepp [dot] uqam [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Penser l'anthropocène », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 06 juillet 2018, https://calenda.org/446067

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal