AccueilLes enjeux d’accessibilité dans la ville : entre équité spatiale et exclusion sociale

Les enjeux d’accessibilité dans la ville : entre équité spatiale et exclusion sociale

The issues of accessibility in the city: between spatial equity and social exclusion

Revue « Territoire en Mouvement »

Territoire en Mouvement journal

*  *  *

Publié le vendredi 20 juillet 2018 par Céline Guilleux

Résumé

L’objectif de ce numéro de la revue Territoire en Mouvement est de mettre en lumière les disparités complexes et contrastées qui existent entre les villes (métropoles, villes moyennes), mais aussi au sein d’un même espace (dans les quartiers denses, dans les banlieues, dans les périurbains), en matière d’accessibilité spatiale. L’appel à textes s’intéresse particulièrement aux effets complexes sur les individus des conditions d’accessibilité et de mobilité dans la ville.

Annonce

Argumentaire

L’accessibilité d’un territoire peut être considérée comme un indicateur d’équité spatiale, car elle rend compte de la situation d’exclusion de certains groupes sociaux, notamment dans l’accès aux services et à l’emploi (Lucas 2004). La littérature montre que l’exclusion dans le contexte spécifique de l’accessibilité peut être étudiée à partir de diverses approches. La première est une exclusion physique, où des barrières physiques diminuent l’accessibilité au territoire de certains groupes de population (ex. personnes utilisant des aides à la marche) (Victor et al., 2016; Gonzalez et Lord, 2018). On trouve aussi une exclusion géographique, lorsque vivre dans certains milieux (ex. régions rurales, périurbain) empêche les individus d’avoir accès aux services (Farrington et Farrington, 2005; Negron-Poblete, 2018). L’exclusion financière et temporelle peut aussi toucher des groupes plus vulnérables (ex. familles monoparentales) (Beyazit 2011; Ravalet, 2015; Maksim, 2015). Finalement, l’exclusion spatiale survient notamment lorsque la gestion de l’espace urbain se fait au profit de certains groupes de population, affectant l’accessibilité aux aménités urbaines pour d’autres (ex. quartiers fermés, centres commerciaux) (Olessen et Lassen, 2012). Toutes ces exclusions intègrent aussi une composante plus subjective, qui découle du regard que pose l’individu sur sa propre situation d’exclusion. Afin d’être en mesure de mettre en place des actions afin d’améliorer l’accessibilité des territoires dans une perspective d’équité spatiale, ces diverses formes d’exclusion qui touchent l’accessibilité doivent être abordées de manière combinée.

L’objectif de ce numéro de la revue Territoire en Mouvement est de mettre en lumière les disparités complexes et contrastées qui existent entre les villes (métropoles, villes moyennes), mais aussi au sein d’un même espace (dans les quartiers denses, dans les banlieues, dans les périurbains), en matière d’accessibilité spatiale. L’appel à textes s’intéresse particulièrement aux effets complexes sur les individus des conditions d’accessibilité et de mobilité dans la ville.

Les auteurs sont invités à inscrire leurs articles dans les trois axes suivants reliés à trois grands enjeux :

Axe 1. La dépendance à l’automobile

Quelles sont les enjeux liés aux besoins d’accessibilité, notamment à l’emploi, pour les personnes non motorisées ? Quels sont les effets de cette dépendance sur la mobilité quotidienne et les modes de vie ? Comment les besoins en mobilité s’arriment-ils à la distribution de l’emploi et des autres activités dans la ville ?

Axe 2. La mobilité métropolitaine

Comment assurer la cohérence entre besoins d’accessibilité régionale et mobilité de proximité ? Quelle est la situation dans les villes qui montrent une forte dépendance aux agglomérations voisines ? Quels peuvent être les conflits d’échelle entre les mobilités métropolitaines ?

Axe 3. Environnement bâti et accessibilité

Quels effets ont les formes urbaines sur les déplacements des personnes à mobilité réduite ou immobiles ? Quelles situations observe-t-on dans les territoires périphériques et de banlieue ? Est-il plus pénible de se déplacer en périurbain aujourd’hui, de quelles façons et pour quelles raisons ? 

Consignes aux auteurs

Les articles sont à envoyer à Sébastien Lord (sebastien.lord@umontreal.ca), Pierre Zembri (pierre.zembri@enpc.fr) et à l’adresse temrevue@univ-lille1.fr

au plus tard le 30 novembre 2018.

Les articles peuvent être rédigés en français ou en anglais. Un article publié dans la revue Territoire en Mouvement ne dépasse pas 50 000 signes (espaces compris) et est rédigé selon le respect des consignes de la note aux auteurs de la revue (http://tem.revues.org/1379).

Les modalités d’envoi des différents formats de fichiers doivent aussi être respectés (se conformer aux informations de la note aux auteurs : http://tem.revues.org/1379).

Les articles sont évalués en double aveugle.

Pour information, la revue Territoire en Mouvement comprend une rubrique « Pré-publication » qui propose, au fil de l’eau, des articles acceptés pour publication par le comité de rédaction, dans l’attente de leur insertion dans un numéro thématique selon la programmation de la revue et l’avancement des travaux du comité de rédaction pour finaliser la publication des numéros thématiques.

La revue Territoire en Mouvement est notamment indexée dans l'ESCI du WOS, SCOPUS et le DOAJ, référencée par le Hcéres pour le domaine géographie, aménagement-urbanisme et architecture.

Calendrier

  • Date limite pour l’envoi des articles : 30 novembre 2018
  • Date de publication prévisionnelle : 2019.

Contacts

  • Sébastien Lord : sebastien.lord@umontreal.ca
  • Pierre Zembri : pierre.zembri@enpc.fr

Responsables du numéro

  • Paula Negron Professeure Université de Montréal. École d’urbanisme et d’architecture de paysage p.negron-poblete@umontreal.ca
  • Sébastien Lord Professeur Université de Montréal École d’urbanisme et d’architecture de paysage sebastien.lord@umontreal.ca
  • Pierre Zembri Professeur Université Paris-Est Marne-la-Vallée – UPEM pierre.zembri@enpc.fr

Avec la collaboration de :

  • Michel Després Doctorant Université de Montréal École d’urbanisme et d’architecture de paysage michel.despres@umontreal.ca

Références bibliographiques

Beyazit, E. (2011). Evaluating social justice in transport: lessons to be learned from the capability approach. Transport reviews, 31(1), 117-134.

Farrington, J., et Farrington, C. (2005). Rural accessibility, social inclusion and social justice: towards conceptualisation. Journal of Transport geography, 13(1), 1-12.

Gonzalez, T., Lord, S. (2018) Les aides à la mobilité dans les chaî̂nes de déplacement en milieu urbain. Dans Vieillissement et aménagement. Perspectives plurielles, Lord, S., Piché, P. (dir.). Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, 189-207.

Lucas, K. (2004). Running on empty. Transport, social exclusion and environmental justice. Bristol : Policy press, University of Bristol.

Maksim, H. (2015) La motilité comme facteur de différenciation sociale : Un outil de remise en question de l'action publique ? Dans Mobilité et exclusion, quelles relations ? Lord, S., Negron-Poblete, P., Torres, J. (dir.). Québec, Presses de l'Université Laval, 307-340.

Negron-Poblete, P. (2018) Vieillir et se déplacer dans un environnement de banlieue : les cas de Pointe-aux-Trembles et de Montréal-Nord. Dans Vieillissement et aménagement. Perspectives plurielles, Lord, S., Piché, P. (dir.). Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, 141-159.

Olesen, M., et Lassen, C. (2012). Restricted mobilities: Access to, and activities in, public and private spaces. International Planning Studies, 17(3), 215-232.

Ravalet, E. (2015). La marche en ville, un choix par défaut ? Un regard social sur la proximité à Lyon, Dans Mobilité et exclusion, quelles relations ? Lord S, Negron-Poblete P, Torres J (dir.). Québec, Presses de l'Université Laval, 225-252.

Victor, N., Klein, O., et Gerber, P. (2016). Handicap de situation et accessibilité piétonne: reconcevoir l’espace urbain. Espace populations sociétés. Space populations societies, (2016/2).

Lieux

  • Villeneuve-d'Ascq, France (59)

Dates

  • vendredi 30 novembre 2018

Mots-clés

  • accessibilité, ville, automobile, équité spatiale, exclusion sociale, géographie, aménagement, urbanisme, mobilité, transport

Contacts

  • Pierre Zembri
    courriel : pierre [dot] zembri [at] enpc [dot] fr
  • Sébastien Lord
    courriel : sebastien [dot] lord [at] umontreal [dot] ca

URLS de référence

Source de l'information

  • Philippe Deboudt
    courriel : philippe [dot] deboudt [at] univ-lille [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les enjeux d’accessibilité dans la ville : entre équité spatiale et exclusion sociale », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 20 juillet 2018, https://calenda.org/457824

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal