AccueilCirculations et renouvellement des savoirs sur la nature et l’environnement en France et en Allemagne

Circulations et renouvellement des savoirs sur la nature et l’environnement en France et en Allemagne

The circulation and renewal of knowledge about nature and the environment in France and Germany

*  *  *

Publié le mercredi 01 août 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Ce colloque propose une réflexion comparée sur la construction et la diffusion des savoirs sur la nature et l’environnement, en France et en Allemagne, afin d’interroger l’émergence et le succès du champ d’études des humanités environnementales. À travers une mise en regard épistémologique et pluridisciplinaire – associant les lettres et les sciences sociales –, il s’agit de se demander pourquoi l’on vient à parler d’humanités environnementales, dans quels contextes, à propos de quels objets et quels modes d’analyse, et ce alors même que l’énoncé n’est pas complètement stabilisé. Questionner la construction de ce champ dans les contextes nationaux français et allemand est riche de sens, d’autant que l’on sait les deux « traditions nationales » des rapports à la nature souvent présentées comme clivées (schématiquement, la filiation des Lumières en France, celle du romantisme en Allemagne), alors que les processus historiques ont été plus complexes.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque propose une réflexion comparée sur la construction et la diffusion des savoirs sur la nature et l’environnement, en France et en Allemagne, afin d’interroger l’émergence et le succès du champ d’études des Humanités environnementales.

À travers une mise en regard épistémologique et pluridisciplinaire – associant les Lettres et les Sciences sociales –, il s’agit de se demander pourquoi l’on vient à parler d’Humanités environnementales, dans quels contextes, à propos de quels objets et quels modes d’analyse, et ce alors même que l’énoncé n’est pas complètement stabilisé : questionner la construction de ce champ dans les contextes nationaux français et allemand est riche de sens, d’autant que l’on sait les deux « traditions nationales » des rapports à la nature souvent présentées comme clivées (schématiquement, la filiation des Lumières en France, celle du Romantisme en Allemagne), alors que les processus historiques ont été plus complexes. Tout en intégrant cette épaisseur historique, une vision dynamique s’attachant aux évolutions actuelles, tant sur le plan de l’histoire des idées et des cultural studies que sur celui de fondements empiriques et critiques en sciences sociales, permettra de relire des schémas trop binaires, lorsque l’on néglige les emprunts croisés, ou que l’on ne rend pas raison des circulations avec la sphère anglo-saxonne, à la fois en France et en Allemagne – ce qui ouvre plusieurs niveaux de comparaison.

Ce questionnement des Humanités environnementales repositionne la question d’un renouvellement des savoirs sur la nature et l’environnement, à l’heure des débats académiques, politiques et sociaux sur la crise écologique mondiale. Pour ce faire, notre démarche consiste in concreto à faire dialoguer des chercheurs confirmés ainsi que des étudiants de Master, doctorants et jeunes chercheurs, sur des enjeux structurants, avec le souci de la comparaison franco-allemande et dans l’esprit des programmes de formation-recherche (PFR) du Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (CIERA) qui soutient la manifestation.

De façon originale, le colloque associe une première entrée via la présentation d’ouvrages significatifs récents portant sur les Humanités environnementales, par leurs auteurs ou coordinateurs, ouvrant à des discussions collectives sur les recompostions en cours dans le paysage scientifique (sessions 1 et 2), à une seconde entrée mobilisant des communications sur des enjeux saillants, aussi bien en termes d’approches théoriques que d’analyses d’expériences pratiques, abordées à travers une diversité de disciplines et à leur intersection (sessions 3 à 7).

Le colloque poursuit ainsi un double enjeu à la fois de réflexion interdisciplinaire et conceptuelle et d’action/pour l’action sur les pratiques, en associant l’histoire des idées (réflexions sur les évolutions conceptuelles) et l’analyse des pratiques socio-environnementales (en quoi des case studies à plusieurs échelles, y compris locales, renseignent sur des enjeux pratiques).

Programme

Jeudi 4 octobre

9h30 : Accueil et Mots de bienvenue

  • Marine De Lassalle, Directrice de l’UMR 7363 Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe
  • Pascal Fagot, Directeur de l’EA 1341 Études germaniques

9h45 : Présentation du colloque

  • Aurélie Choné, Faculté des Langues et Cultures étrangères / EA 1341 Études germaniques
  • Philippe Hamman, Faculté des Sciences sociales / UMR 7363 SAGE

Session 1

Modération : Evi Zemanek, JProf. Dr., Deutsches Seminar/ Institut für Medienkulturwissenschaft, Universität Freiburg

  • 10h : Rethinking Nature. Challenging Disciplinary Boundaries (London-New York, Routledge, Environmental Humanities series, 2017), Aurélie Choné, Isabelle Hajek, Philippe Hamman (eds.) Aurélie Choné, MCF HDR d’études germaniques, Département d’études germaniques, Unistra Isabelle Hajek, MCF de sociologie, Institut d’urbanisme et d’aménagement régional, Unistra Philippe Hamman, PR de sociologie, Institut d’urbanisme et d’aménagement régional, Unistra
  • 10h15 : Humanités environnementales. Enquêtes et contre-enquêtes (Paris, Éditions de la Sorbonne, coll. Homme et société, 2017), Guillaume Blanc, Élise Demeulenaere, Wolf Feuerhahn (eds.) Élise Demeulenaere, Chargée de recherche CNRS en anthropologie, Muséum national d’Histoire naturelle
  • 10h30 : Literature as Cultural Ecology, Sustainable Texts (London, Bloomsbury, 2016), Hubert Zapf ; Hubert Zapf, Prof. Dr., Amerikanistik, Universität Augsburg
  • 10h45 : Discussion

11h25 : Pause-café

Session 2

Modération : Daniel Jacob, Prof. Dr., Romanisches Seminar, Universität Freiburg

  • 11h45 : Ökologische Genres. Naturästhetik–Umweltethik–Wissenspoetik (Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht GmbH & Co. KG, Umwelt und Gesellschaft, 2018), Evi Zemanek (ed.) Evi Zemanek, JProf. Dr., Deutsches Seminar/ Institut für Medienkulturwissenschaft, Universität Freiburg
  • 12h : Ecological Thought in German Literature and Culture (Lanham/MD, Lexington Books, Ecocritical Theory and Practice series, 2017), Gabriele Dürbeck, Urte Stobbe, Hubert Zapf, Evi Zemanek (eds.) Gabriele Dürbeck, Prof. Dr., Germanistik, Universität Vechta
  • 12h15 : French ÉcocritiqueReading Contemporary French Theory and Fiction Ecologically (Toronto, University of Toronto Press, 2017) Stéphanie Posthumus, Professeure de littérature européenne, McGill University, Montréal
  • 12h30 : Discussion

13h10 : Déjeuner : Buffet servi au Jardin intérieur du Collège doctoral européen

Session 3

Modération : Élise Demeulenaere, CR CNRS en anthropologie, Muséum national d’Histoire naturelle

  • 14h30 : Antiker Ecocriticism/Antike Environmental Humanities : Forschungsstand, Perspektiven Christopher Schliephake, Dr., Akademischer Rat a.Z., Alte Geschichte, Universität Augsburg
  • 14h50 : Milieu–Umwelt : transferts et contre-transferts entre France et Allemagne (1863-2013) Wolf Feuerhahn, Chargé de recherche CNRS en histoire des sciences, Centre Alexandre Koyré, Paris
  • 15h10 : Discussion

15h45 : Pause-café

Session 4 

Modération : Gabriele Dürbeck, Prof. Dr., Germanistik, Universität Vechta

  • 16h10 : Die Augsburger Forschungsgruppe Environmental Humanities Research Hubert Zapf, Prof. Dr., Amerikanistik, Universität Augsburg
  • 16h30 : Kulturökologie und Literaturdidaktik Berbeli Wanning, Prof. Dr., Germanistik, Universität Siegen
  • 16h50 : Discussion

17h30-19h30 :

  • Projection-débat d’extraits de films sur des expériences de communautés alternatives durables en France et en Allemagne. Présentation par Anne-Marie Pailhes, MCF HDR en civilisation germanique, Université Paris Nanterre.
  • Table-ronde autour du film et de la première journée avec les mastérants et les doctorants du programme. Débat animé par Guillaume Christen (Université de Strasbourg) et Benjamin Thober (Université de Freiburg).

19h30 : Soirée libre

Vendredi 5 octobre

Session 5

Modération : Tim Freytag, Prof. Dr., Humangeographie, Universität Freiburg

  • 9h30 : Die Geographie der Pflanzen Ulrich Päßler, Dr., Wissenschaftlicher Mitarbeiter, Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften
  • 9h50 : Gartenmanie 1800–2000. Ein deutsch-französischer Vergleich Hildegard Haberl, MCF en études germaniques, Université de Caen Normandie
  • 10h10 : Discussion

10h45 : Pause-café

Modération : Catherine Repussard, MCF HDR d’études germaniques, Département d’études germaniques, Unistra

  • 11h10 : (Re)tours du végétal dans Herbes et golems d’Antoine Volodine, Ruines de Rome de Pierre Senges et Éloge des arborinidés de Julien Nouveau Stéphanie Posthumus, Professeure de littérature européenne, McGill University, Montréal
  • 11h30 : Cultural and Literary Plant Studies in Deutschland : Grundlagen und Forschungsperspektiven Urte Stobbe, PD. Dr., Germanistik, Universität zu Köln / Universität Vechta
  • 11h50 : Discussion

12h30 : Déjeuner : Buffet servi au Jardin intérieur du Collège doctoral européen

Session 6

Modération : Marc Cluet, PR émérite d’études germaniques, Unistra

  • 14h00 : Histoire des forêts et humanités environnementales en France et en Allemagne, Michel Dupuy, Docteur en histoire (IHMC/ENS), professeur d’histoire-géographie en lycée
  • 14h20 : La filière bois à l’épreuve du changement climatique de part et d’autre du Rhin, Florence Rudolf, Professeure d’urbanisme et aménagement, INSA Strasbourg, et Julie Gobert, chercheure, INSA Strasbourg
  • 14h40 : Discussion

Session 7

Modération : Maurice Wintz, MCF en sociologie, Institut d’urbanisme et d’aménagement régional, Unistra

  • 15h20 : Un exemple de pratique écologique radicale : l’expérience du Club 99 de la communauté de Sieben Linden Anne-Marie Pailhes, MCF HDR en civilisation germanique, Université Paris Nanterre
  • 15h40 : L’environnement et le droit : quels enjeux pour les animaux ? Une comparaison France/Allemagne, Leticia Albuquerque, Professeure à l’Université Fédérale de Santa Catarina (UFSC), Brésil, et Paula Galbiatti, Maître en Droit et doctorante à l’Université Fédérale de Santa Catarina, Brésil
  • 16h : Discussion

16h40-17h : Clôture du colloque : Aurélie Choné et Philippe Hamman

Lieux

  • Amphithéâtre du Collège doctoral européen, Collège doctoral européen - 46 boulevard de la Victoire
    Strasbourg, France (67)

Dates

  • jeudi 04 octobre 2018
  • vendredi 05 octobre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • nature, environnement, France, Allemagne, humanités environnementales, écocritique, durabilité, écologie

Contacts

  • Aurélie Choné
    courriel : achone [at] unistra [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Aurélie Choné
    courriel : achone [at] unistra [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Circulations et renouvellement des savoirs sur la nature et l’environnement en France et en Allemagne », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 01 août 2018, https://calenda.org/463193

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal