AccueilMais où est donc passé le scénariste ?

Mais où est donc passé le scénariste ?

Where the hell is the screenwriter?

La place du scénariste au sein de l'équipe du film et du processus de création cinématographique

The place of the screenwriter within the film's team and the process of cinematographic creation

*  *  *

Publié le lundi 17 septembre 2018 par Elsa Zotian

Résumé

À l’instar du scénario qu’il conçoit, un objet transitoire complexe, parfois mal-aimé mais aussi source de convoitise (on s’arrache un bon scénario !), indispensable mais bientôt dénigré, le scénariste occupe une place ambiguë dans la fabrique du film. Il peut être la figure-clé qui fournit le bon sujet réunissant le cinéaste et le producteur, mais il peut également n’être qu’un élément au sein d’équipes d’écriture parfois pléthoriques, et il arrive qu’il soit remercié rapidement, son travail étant repris par d’autres. Ce positionnement difficile est sans doute lié à la place à part du scénario dans la création cinématographique : ce dernier s’inscrit à la marge du film, d’abord parce qu’il est souvent situé très en amont de la réalisation mais aussi de par sa nature même. Nous aimerions interroger les différentes modalités de cette intégration du ou des scénariste(s) dans la fabrique du film : quelles sont les pratiques et usages au sein des différents espaces de production cinématographique ? Quels sont les écarts et innovations qui peuvent être observés par rapport à ces pratiques ? Quelles évolutions ? Quels héritages ?

 

Annonce

Appel à communication pour le colloque « Mais où est donc passé le scénariste ? », organisé par 2L2S – LARA-SEPPIA à l'Université de Lyon 2 26-27 novembre 2018

Argumentaire

Ce colloque s’inscrit dans la poursuite du travail de réflexion qui est mené par le groupe de recherche « La création collective au cinéma » autour de la problématique de l’équipe du film. Il souhaite questionner la place du scénariste et celle de l’étape du scénario dans la création filmique.

A l’instar du scénario qu’il conçoit, un objet transitoire complexe, parfois mal-aimé mais aussi source de convoitise (on s’arrache un bon scénario !), indispensable mais bientôt dénigré, le scénariste occupe une place ambiguë dans la fabrique du film. Il peut être la figure-clé qui fournit le bon sujet réunissant le cinéaste et le producteur, mais il peut également n’être qu’un élément au sein d’équipes d’écriture parfois pléthoriques, et il arrive qu’il soit remercié rapidement, son travail étant repris par d’autres... Ce positionnement difficile est sans doute lié à la place à part du scénario dans la création cinématographique : ce dernier s’inscrit à la marge du film, d’abord parce qu’il est souvent situé très en amont de la réalisation mais aussi de par sa nature même. Contrairement au découpage directement en prise avec la réalisation, le scénario reste majoritairement appréhendé comme un document avant tout narratif, de forme littéraire – ce que soulignait Truffaut : « Qu’on écrive un roman ou un scénario, on organise des rencontres, on vit des personnages ; c’est le même plaisir, le même travail, on intensifie la vie ». Pourtant, les distinctions ne sont pas toujours aussi nettes. Les formes revêtues par le scénario peuvent précisément varier ou évoluer en fonction de la plus ou moins forte intégration du/des scénariste(s) dans le processus de création global du film. Le scénario final recouvre des états différents du travail d’écriture qui résultent de nombreuses étapes d’une création collective, étapes au cours desquelles l’écriture peut aussi se préciser dans une dynamique d’échanges entre scénariste(s), producteur, cinéaste, ou d’autres membres de l’équipe du film.

Nous aimerions interroger les différentes modalités de cette intégration du ou des scénariste(s) dans la fabrique du film : quelles sont les pratiques et usages au sein des différents espaces de production cinématographique ? Quels sont les écarts et innovations qui peuvent être observés par rapport à ces pratiques ? Quelles évolutions ? Quels héritages ? Il s’agit d’éclairer certains fonctionnements précis, que l’on considère par exemple le cas de scénaristes attachés à un studio ou au contraire indépendants, ou encore des systèmes de production favorisant des pratiques spécifiques sur le mode de l’écriture individuelle, du tandem ou bien de l’équipe. Dans une perspective contemporaine, on pourra interroger la persistance traditionnelle de certaines configurations mais aussi l’émergence de nouveaux fonctionnements, en lien par exemple avec l’intégration de l’industrie cinématographique dans l’industrie audiovisuelle.

Il s’agit aussi d’explorer plus particulièrement les relations du scénariste aux autres membres de l’équipe de film. On pourra ainsi s’intéresser à la relation cinéaste-scénariste : dans quels termes se joue la coopération artistique, dans quel partage de la création ? Quid de la co-signature ? Avec quelle répartition des droits d’auteur ? Et comment appréhender ces questions dans le cas spécifique du cinéma documentaire, ou encore dans celui du cinéma d’animation ? Plus largement, en quoi les relations du ou des scénariste(s) avec d’autres membres de l’équipe – que l’on songe aux échanges spécifiques entre scénariste(s), dialoguiste, réalisateurs et acteurs/actrices autour de la fabrique du personnage, ou à des collaborations entre scénariste et différents membres de l’équipe technique – participent-elles plus particulièrement à nourrir le processus de création cinématographique ? Quelle place en outre pour le scénariste sur le plateau ou même lors du montage ?

Conférence plénière de Patrick McGilligan, historien du cinéma

Conditions de soumission

Les propositions d’intervention (2000 signes maximum) doivent être envoyées au comité scientifique (contact ci-dessous) accompagnées d’une brève notice bio-bibliographique de l’auteur.e

pour le 20 septembre 2018

Adresse d’envoi des propositions de contribution : colloque.scenariste.lyon@gmail.com

Université Lumière Passages XX-XXI Laboratoire Lorrain de Création Collective au Cinéma Lyon 2 Sciences Sociales 2L2S – LARA-SEPPIA

(2L2S)

Comité scientifique

  • Bérénice Bonhomme (Université Toulouse II, LARA-SEPPIA)
  • Martin Fournier (Université Lyon 2, Passages XX-XXI)
  • Réjane Hamus-Vallée (Université d’Evry Val d’Essonne, Centre Pierre Naville)
  • Kira Kitsopanidou (Université Sorbonne Nouvelle -­‐ Paris 3, IRCAV)
  • Nedjma Moussaoui (Université Lyon 2, Passages XX-XXI)
  • Katalin Pór (Université de Lorraine, 2L2S)

Comité d’organisation

  • Bérénice Bonhomme (Université Toulouse II, LARA-SEPPIA)
  • Martin Fournier (Université Lyon 2, Passages XX-XXI)
  • Nedjma Moussaoui (Université Lyon 2, Passages XX-XXI)
  • Katalin Pór (Université de Lorraine, 2L2S)

Lieux

  • Lyon, France (69)

Dates

  • jeudi 20 septembre 2018

Mots-clés

  • études cinématographiques, métiers du cinéma, histoire du cinéma

Contacts

  • Katalin Por
    courriel : katalin [dot] por [at] univ-lorraine [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Katalin Por
    courriel : katalin [dot] por [at] univ-lorraine [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Mais où est donc passé le scénariste ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 17 septembre 2018, https://calenda.org/476541

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal