AccueilQuand l'art dévoile les problèmes de société

Quand l'art dévoile les problèmes de société

When art reveals social problems

*  *  *

Publié le mercredi 24 octobre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Blaise Pascal était à la fois, un scientifique reconnu et un auteur de talent, une palette de compétences complémentaires, appréciée et alors facilement admise de tous. L’évolution de la société a conduit à ce que, petit à petit, culture académique et culture artistique soient séparées, limitant de facto des interactions entre ces deux domaines. Actuellement, de nombreuses initiatives visent à renouer les fils qui les unissaient et à créer de nouvelles synergies entre art et recherche. C'est le cas du projet Voilées qui, associant recherche, création artistique et cinématographique dans une démarche commune, a l'ambition, en partant d'un point de cristallisation, d'ouvrir les perspectives et d'interroger les a priori. Ce colloque est l'occasion de rendre compte de cette recherche action spécifique menée en sciences de l'information et de la communication, mais aussi et surtout d'élargir la réflexion à l'ensemble des sciences sociales.

Annonce

Le Laboratoire « Communication et société » organise les 21-22 novembre 2018, à la MSH De Clermont-Ferrand, un colloque international pluridisciplinaire mettant en lumière les enjeux scientifiques des recherches actions entre Art et sciences sociales

Argumentaire

Blaise Pascal était à la fois, un scientifique reconnu et un auteur de talent, une palette de compétences complémentaires, appréciée et alors facilement admise de tous. L’évolution de la société a conduit à ce que, petit à petit, culture académique et culture artistique soient séparées, limitant de facto des interactions entre ces deux domaines. Actuellement, de nombreuses initiatives visent à renouer les fils qui les unissaient et à créer de nouvelles synergies entre Art et Recherche. C'est le cas du projet Voilées qui, associant recherche, création artistique et cinématographique dans une démarche commune, a l'ambition, en partant d'un point de cristallisation, d'ouvrir les perspectives et d'interroger les a priori.

Ce colloque est l'occasion de rendre compte de cette recherche action spécifique menée en Sciences de l'Information et de la Communication, mais aussi et surtout d'élargir la réflexion à l'ensemble des sciences sociales. Quelles sont les expérimentations, en cours ou à venir, mêlant Arts et Recherches qui permettent de mieux comprendre le lien social, de saisir ce que Jacques Rancière (2000) nomme « Le partage du sensible » dans une démocratie pluriculturelle où le vivre ensemble traverse de nombreuses tensions économiques, politiques et symboliques ? Ce colloque, international et pluridisciplinaire, s’efforcera donc de mettre en lumière des perspectives heuristiques ouvertes par les recherches-actions Arts et sciences en SHS. Pour ce faire trois axes seront privilégiés :

Axe 1. Art et incommunication : approches théoriques et méthodologiques

Dans l'art comme expérience, John Dewey (2014) fait de l'art la communication la plus aboutie. Dans le projet Voilées, l'art est, au contraire, pris comme le révélateur de l'incommunication humaine. Quels sont les travaux menés en SIC s'interrogeant ainsi sur les rapports entre, Art, communication et incommunication ? Quelles sont les méthodologies employées, les contraintes épistémologiques rencontrées ? Quelles articulations entre muséologie, SIC et histoire de l’art ? Dans ce type de recherche-action, quelle place ont les médiateurs professionnels ? Telles seront les principales questions abordées dans ce premier axe.

Axe 2. Communication organisationnelle, espace public et incommunication autour du voile.

Les polémiques autour du voile ont été principalement traitées dans l'espace médiatique (par exemple Chareaudeau, 2015) et dans l'espace politique. Mais les controverses et l'incommunication autour de cette étoffe hautement symbolique existent aussi au sein des organisations (publiques et privées) ainsi que dans les espaces publics (rues, places publiques, etc.) et semi publics (restaurants, cinémas). Comment les organisations gèrent-elles cette incommunication ? Quels sont les stratégies d'évitement, ou au contraire d'affrontement dans les espaces urbains ouverts au public ? Ces gestions et ces stratégies sont-elles nouvelles ou obéissent-elles à des traditions identifiables ? Sont-elles spécifiques à la France ou propre à l'Union européenne ? Voici les principales interrogations qui seront traitées dans ce second axe.

Axe 3. Économie et gestion des recherches-actions arts et sciences.

Mener des projets de recherches actions avec des chercheurs et des artistes professionnels coûtent cher. Comment sont financées ces recherches ? Qui assurent le montage financier ? Comment ces projets sont-ils évalués ? Sur quels critères (scientifiques, artistiques, financiers) ? Quel est le rôle des acteurs public ? Comment se positionnent les institutions académiques et artistiques vis à vis de ces projets ? Ces points et bien d'autres seront abordés dans ce troisième et dernier axe.

Calendrier

Les contributions de 40 000 signes (espace compris, bibliographie exclue) sont attendues

pour le 15 octobre 2018.

Processus d'évaluation 

Chaque contribution sera évaluée en double aveugle par le comité scientifique. Les propositions devront posséder deux éléments distincts :

  1. Une fiche d’identification précisant le nom du ou des auteurs, ses qualités, le titre de l’intervention et un acronyme de cinq lettres.
  2. La proposition proprement dite identifiée par son seul acronyme précisant l’axe et comprenant une bibliographie indicative d’au moins cinq références.

Le comité scientifique fera parvenir sa réponse, acceptation ou refus, aux auteurs

avant le 29 octobre 2018.

Publication

Les contributions retenues seront publiées sur le site. Suite à ce colloque, un ouvrage collectif sera édité. Il sera réalisé sur la base des meilleures contributions que leurs auteurs devront retravailler en fonction des consignes éditoriales données.

Comité scientifique

  • Eric Agbessi (Responsable, Info/com, Université Clermont Auvergne, UCA)
  • Christian Agbobli (Info/com, UQUAM)
  • Élise Aspord (Histoire de l'art, UCA)
  • Christine Bouilloc (Conservatrice, Musée Bargoin)
  • Hana Chidiac (Responsable collection, Musée quai Branly)
  • Eric Dacheux (Info/com,UCA)
  • Pierre David (Artiste Contemporain)
  • Evelyne Ducrot (Directrice service université Culture, UCA)
  • Anne Garrait-Bourrier (Civilisationiste, UCA)
  • Nawel Habib (Gestion, UCA)
  • Pierre Mathieu (Gestion, UCA)
  • Sébastien Rouquette (Info/com UCA)
  • Murielle Salle (Historienne, Université Lyon I)
  • Daniel Schmitt (Info/com Université Valenciennes)
  • Claire Scopsi (Info/com, Cnam)
  • Khaled Zouari (Info/comUCA)

Comité d'organisation

  • Eric Agbessi
  • Elise Aspord
  • Lionel Balard
  • Eric Dacheux
  • Pierre David
  • Evelyne Ducrot
  • Thibault Falvard
  • Isabelle Fesquet
  • Khaled Zouari

Lieux

  • Amphi deuxième étage, Maison des Sciences de l'Homme - Rue Kessler
    Clermont-Ferrand, France (63)

Dates

  • lundi 29 octobre 2018

Mots-clés

  • voile, art, communication, recherche action, espace public, organisation

Contacts

  • Éric Agbessi
    courriel : eric [dot] agbessi [at] uca [dot] fr

Source de l'information

  • Éric Agbessi
    courriel : eric [dot] agbessi [at] uca [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Quand l'art dévoile les problèmes de société », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 24 octobre 2018, https://calenda.org/489175

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal