Accueil1848 dans les États de Savoie

1848 dans les États de Savoie

1848 in the States of Savoie

Réformes politico-institutionnelles et avènement de la modernité politique

Politico-institutional reforms and the arrival of modern politics

*  *  *

Publié le lundi 22 octobre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Si 1848 signe dans l’histoire française un retour à la République après les périodes impériales et des Chartes, elle signale pour le royaume de Piémont-Sardaigne un moment fondateur : celui d’un tournant inédit, rompant avec le régime de Restauration, vers le constitutionnalisme, l’affirmation des libertés publiques, le recours aux élections et l’essor des partis politiques. 1848 constituerait ainsi un moment décisif pour l’apprentissage de ce qui fonde la modernité politique. Préparant la transition vers la démocratie, décisif en matière de politique internationale, le « moment 1848 » constitue une transformation politique et institutionnelle majeure dans le paysage européen et s’élabore par des emprunts aux expériences avancées offertes par la France et l’Angleterre.

Annonce

Programme de Recherche sur les Institutions et le Droit des Anciens Etats de Savoie

Argumentaire

Si 1848 signe dans l’histoire française un retour à la République après les périodes impériales et des Chartes, elle signale pour le royaume de Piémont-Sardaigne un moment fondateur : celui d’un tournant inédit, rompant avec le régime de Restauration, vers le constitutionnalisme, l’affirmation des libertés publiques, le recours aux élections et l’essor des partis politiques. 1848 constituerait ainsi un moment décisif pour l’apprentissage de ce qui fonde la modernité politique. Préparant la transition vers la démocratie, décisif en matière de politique internationale, le « moment 1848 » constitue une transformation politique et institutionnelle majeure dans le paysage européen et s’élabore par des emprunts aux expériences avancées offertes par la France et l’Angleterre. Paradoxalement, l’état de la recherche universitaire francophone n’a que peu à voir avec l’importance de l’événement. Il trahit au contraire une surprenante lacune qui a rendu impérieuse la nécessité d’organiser un colloque international restituant la singularité de l’expérience des États de Savoie dans le contexte européen.

L’ambition de ce colloque est d’offrir une vision globale et internationale de la question (en retraçant la généalogie des influences intellectuelles, notamment françaises et anglaises, qui ont participé de cette transformation)  en apportant également des éclairages locaux (en confrontant le cas niçois avec les différentes composantes des États de Savoie) le tout dans une perspective exigeante et pluridisciplinaire (en confrontant les points de vues des historiens du droit, des historiens et des politistes).

Programme

Jeudi 25 octobre

Menton (SCIENCE PO.)

  • 10h00 Accueil des participants
  • 10h15 Mots de bienvenue

Présentation (M. Ortolani, C. Roux)

Session 1 (matinée)

  • 10h45 - Christophe Roux (Université de Montpellier-CEPEL) Retour à 1848. Les enjeux interprétatifs contemporains d’une séquence ancienne.
  • 11h05 - Simonetta Villefranque (Archives départementales des A.M.) Le libéralisme à Nice de 1814 à 1848, épisodes et protagonistes d’un mouve-ment clandestin.
  • 11h25 - Michel Bottin (Université Côte d’Azur-ERMES) Vincenzo Gioberti. Lettres de Paris sur les événements de France et d’Italie : janvier-avril 1848.
  • 11h45 - Pierangelo Gentile (Université de Turin) Carlo Alberto e lo Statuto: mito e realtà del principe riformatore.
  • 12h05 - Discussion

12h30 Pause déjeuner (sur place)

Session 2 (après-midi)

  • 14h00 - Alberto Lupano (Université de Turin) Tra le premesse culturali al costituzionalismo del 1848 nel regno di Sardegna : il Dizionario di diritto amministrativo di Luigi Vigna e Vincenzo Aliberti.
  • 14h20 - Michele Rosboch (Université de Turin) La libertà di associazione e il 1848: il contributo di Luigi Taparelli d’Azeglio. 14h40 - Andrea Pennini (Université de Turin) Le Rivoluzioni del ‘48 nella diplomazia sabauda.
  • 15h00 - Discussion

15h20 Pause

  • 15h50 - Maura Fortunati (Université de Gênes) : Catechismi politici e alfabetizzazione costituzionale nel Regno di Sardegna. 16h10 - Ida Ferrero (Université de Turin) Avant et après 1848: l’éducation constitutionnelle.
  • 16h30 - Elio Tavilla (Université de Modena Reggio Emilia) Statut albertin et Statut du Duché de Modène: parthénogenèse et avortement de la cinquième constitution italienne de 1848.
  • 16h50 Discussion

17h30 - Clôture de la première journée

Vendredi 26 octobre

VINTIMILLE (VILLA HANBURY)

Session 3 (matinée)

  • 9h00 – Accueil des participants
  • 9h20 - Sara Lagi (Université de Turin) Massimo D’Azeglio e i proclami di Moncalieri. 9h40 - Matteo Traverso (Université de Turin) La création de la Garde Nationale dans le royaume de Sardaigne: idéologies et problèmes d’organisation entre Statut et réformes ultérieures.
  • 10h00 - Sylvain Milbach (Université Savoie Mont Blanc-LLSETI)  Images du Statuto, la caricature libérée. Savoie, 1848-1854.
  • 10h20 - Discussion

10h40 - Pause

  • 11h10 – Romain Maréchal (Université Savoie Mont Blanc-LLSETI) Les élites savoyardes et le Statuto : vers une recomposition de l’assise notabiliaire ?
  • 11h30 - Mario Riberi (Université de Turin) La Représentation du Pays niçois à la Chambre du royaume de Sardaigne. Système électoral, activité parlementaire, personnages.
  • 11h50 - Nicola Gabriele (Université de Cagliari) Un’anomalia da sanare. La Sardegna all’alba dell’era costituzionale tra anacronismi istituzionali e proposte modernizzatrici.
  • 12h10 - Discussion

12h30 Pause déjeuner (sur place)

13h30 Visite guidée des jardins Hanbury

Session 4 (après-midi)

  • 14h15 - Paola Casana (Université de Turin) Le Statut de Charles-Albert: un amalgame complexe entre continuité et discontinuité.
  • 14h35 - Julien Contes (Université Côte d’azur) Un pouvoir d’encre et de papier : les néo-publicistes contre le gouverneur, une opposition fondatrice de la vie politique nouvelle à Nice en 1848.
  • 14h55 - Roberta Braccia (Université de Gênes) La «libera stampa prima fra i baluardi dei popolari diritti»: l’editoria giuridica genovese dopo il 1848.
  • 15 h15 Discussion

15h35 Pause

  • 16h05 - Gian Savino Pene Vidari (Université de Turin) La Loi électorale après le Statuto et ses modifications.
  • 16h25 – Marc Ortolani (Université Côte d’Azur-ERMES) L’apprentissage de la démocratie parlementaire. Les premières élections législatives dans la Province de Nice en 1848.
  • 16h 45 – Discussion

17h05 - Mot de clôture

Catégories

Lieux

  • 11 Place Saint Julien - Sciences Po Menton
    Menton, France (06500)
  • Corso Montecarlo, 43 - Villa Hunbury
    Vintimille, Italie

Dates

  • jeudi 25 octobre 2018
  • vendredi 26 octobre 2018

Mots-clés

  • Savoie, réforme, modernité

Contacts

  • Amale Ziad
    courriel : amale [dot] ziad [at] unice [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Amale Ziad
    courriel : amale [dot] ziad [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« 1848 dans les États de Savoie », Colloque, Calenda, Publié le lundi 22 octobre 2018, https://calenda.org/490698

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal