AccueilLa Chine impériale et la route de la soie

La Chine impériale et la route de la soie

Imperial China and the Silk Road

Voyages, circulations et échanges

Journeys, circulation and exchanges

*  *  *

Publié le mercredi 24 octobre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

La revue électronique Viaggiatori voudrait consacrer un numéro spécial aux échanges socio-culturels, économiques et scientifiques en Chine depuis la période impériale, de la dynastie des Han jusqu’à la chute de l’empire Qing, au début du XXe siècle.

Annonce

Argumentaire

La revue électronique Viaggiatori voudrait consacrer un numéro spécial aux échanges socio-culturels, économiques et scientifiques en Chine depuis la période impériale, de la dynastie des Han jusqu’à la chute de l’empire Qing, au début du XXe siècle.

Depuis les premiers siècles de l’ère chrétienne, des marchands, des missionnaires, des moines, des voyageurs empruntèrent le vaste réseau de voies terrestres et de routes maritimes qu’on qualifie communément de “route de la Soie”. Ces itinéraires reliaient la Chine impériale à l’Asie centrale pour rejoindre ensuite les portes de la Méditerranée. Point nodal d’échanges commerciaux et culturels entre des contextes très éloignés dans l’espace et dans le temps, elle vit se déployer des innovations techniques, des matériaux, des artefacts empruntés aux cultures les plus disparates, des lapis-lazuli de l’actuel Afghanistan à la soie de Chine et à la laine venue des steppes de la Mongolie actuelle. La même route de la Soie fut pratiquée par des représentants des anciennes religions polythéistes, des monothéismes modernes et de traditions philosophiques lointaines. C’est par cet itinéraire que le bouddhisme indien commença son expansion jusque dans les grandes métropoles de l’empire de Chine; les premiers missionnaires chrétiens, de confession nestorienne, se rendirent aux portes de la capitale de la dynastie Tang; des musulmans et des juifs construisirent des mosquées et des synagogues aux confins de l’Empire du Milieu. Les routes maritimes constituèrent d’autre part un aspect important de ce réseau circulatoire: des épices, des missions religieuses et diplomatiques empruntèrent la route de la Soie et relièrent ainsi la Chine à l’Inde et à l’Europe.

À la fin de l’année 2013, le président chinois Xi Jinping lança le projet ambitieux “One Belt-One Road” comme point central de la stratégie internationale de son gouvernement. L’initiative, qui reprenait pour des raisons idéologiques les anciennes “routes de la Soie”, avait l’objectif de relier la Chine occidentale à l’Asie centrale et à l’Europe par des couloirs terrestres et maritimes. Le projet a réveillé, au sein du monde académique international mais pas seulement, un véritable intérêt transdisciplinaire pour cette aire géographique élargie.

La revue électronique Viaggiatori voudrait consacrer un numéro spécial aux échanges socio-culturels, économiques et scientifiques qui se sont déployés à travers ces parcours construits depuis la Chine impériale, de la dynastie des Han jusqu’à la chute de l’empire Qing au début du XXe siècle.

Pourront être acceptées des propositions de contributions venues de domaines disciplinaires et de méthodologies différentes, en lien avec les thèmes suivants (liste non limitative):

  1. Les échanges commerciaux, techniques et culturels qui ont impliqué la Chine impériale, l’Asie centrale et l’Europe
  2. Les flux migratoires au sein de la Route de la Soie, depuis et vers la Chine impériale
  3. Les influences socio-culturelles qui ont impliqué la Chine impériale et les États internes à la route de la Soie.

Modalités de soumission

Les propositions d’articles, qui ne doivent pas comporter plus de deux paragraphes (4 400 signes espaces compris) et doivent être rédigées en italien, en anglais ou en français, sont à adresser, accompagnées d’une courte notice biographique, à la rédaction de la revue (direzione@viaggiatorijournal.com; segretariaredazione@viaggiatorijournal.com)

avant le 31 octobre 2018.

Elles seront soumises à l’évaluation en aveugle de deux experts.

Directeur scientifique

Fabio D'Angelo direzione@viaggiatorijournal.com          

Dates

  • mercredi 31 octobre 2018

Mots-clés

  • route, soie, voyage, circulation

Contacts

  • Fabio D'Angelo
    courriel : direzione [at] viaggiatorijournal [dot] com

Source de l'information

  • Fabio D'Angelo
    courriel : direzione [at] viaggiatorijournal [dot] com

Pour citer cette annonce

« La Chine impériale et la route de la soie », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 24 octobre 2018, https://calenda.org/491754

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal