HomeThe Maignan collection and the Picard museum. History, objects and perspectives

The Maignan collection and the Picard museum. History, objects and perspectives

La collection Maignan et le musée de Picardie. Histoire, objets et perspectives

"Carte Blanche" for the INHA at the Université de Picardie Jules Verne

« Carte Blanche » de l'INHA àl'université de Picardie Jules Verne

*  *  *

Published on Monday, October 22, 2018 by Elsa Zotian

Summary

Le projet de l’université de Picardie Jules Verne repose sur la volonté de mener une réflexion collective sur les répercussions engendrées au sein des musées par les legs et les donations d’envergures. Au regard du caractère inédit du sujet mais aussi des contraintes liées à la période de fermeture pour travaux du Musée de Picardie (juillet 2017-2019), il est apparu nécessaire de lancer un chantier de recherche centré sur la collection Albert Maignan. Le projet associe l’équipe de conservation du Musée de Picardie, les enseignants-chercheurs et les étudiant(e)s du département d’histoire de l’art de l’université de Picardie Jules Verne. Les résultats de ce travail seront exposés en octobre 2018 lors d’une première journée d’études à l’université de Picardie Jules Verne, puis à l’Institut national d’histoire de l’art en novembre lors d’une seconde journée consacrée à la question des legs et des dons envisagée dans une perspective historique et géographique élargie.

Announcement

Présentation

Dans le but de renforcer les liens des institutions en région, l’INHA a adopté depuis trois ans la formule d’une carte blanche à une université de région. Celle-ci a pour mission de mettre en valeur les programmes, les recherches ou les chercheurs qui pratiquent l’histoire de l’art dans ces lieux. L’institution invitée en 2018 est l’université de Picardie Jules Verne.

Le projet de l’université de Picardie Jules Verne repose sur la volonté de mener une réflexion collective sur les répercussions engendrées au sein des musées par les legs et les donations d’envergures. Au regard du caractère inédit du sujet mais aussi des contraintes liées à la période de fermeture pour travaux du Musée de Picardie (juillet 2017-2019), il est apparu nécessaire de lancer un chantier de recherche centré sur la collection Albert Maignan. Le projet associe l’équipe de conservation du Musée de Picardie, les enseignants-chercheurs et les étudiant(e)s du département d’histoire de l’art de l’université de Picardie Jules Verne. Les résultats de ce travail seront exposés en octobre 2018 lors d’une première journée d’études à l’université de Picardie Jules Verne, puis à l’Institut national d’histoire de l’art en novembre lors d’une seconde journée consacrée à la question des legs et des dons envisagée dans une perspective historique et géographique élargie.

Informations pratiques

24 octobre 2018 – 10H-16H

Passage du Logis du Roi Logis du Roy 80000

entrée libre

Programme

10h00 Accueil des intervenants

  • 10h30 Présentation du programme de recherches Carte Blanche de l’INHA pour l’histoire de l’art en région 2018, Nicholas-Henri Zmelty, maître de conférences en histoire de l’art contemporain, UPJV.
  • 10h45 Destins croisés : la collection Maignan et le musée de Picardie, Véronique Alemany, historienne de l'art

Artiste et collectionneur, Albert Maignan légua au musée d'Amiens ses antiquités et objets d'art acquis durant sa carrière de peintre-décorateur-illustrateur, ainsi que son fonds d'atelier. Cet ensemble important par sa quantité et son intérêt contribua à l'enrichissement et à l'agrandissement du musée, la veuve de l'artiste veillant, de 1908 à 1947, à ce que les volontés de son mari soient respectées et que sa mémoire soit honorée. S'il demeura le geste généreux le plus important fait en faveur du musée, le fonds Maignan fut ultérieurement dispersé dans les réserves, oublié. Depuis les années 1980, il suscite à nouveau l'intérêt scientifique et l'attention de conservateurs qui le remettent progressivement à jour et au jour dans des écrins successifs.

  • 11h15 Albert Maignan et sa collection : un nouvel espace muséographique au Musée de Picardie, Laure Dalon, Directrice des musées d’Amiens, François Séguin, Conservateur du patrimoine, responsable des collections médiévales et des objets d’art des musées d’Amiens Métropole.

Le parcours des collections du musée rénové fera la part belle à ses bienfaiteurs. Un espace dédié à Albert Maignan donnera à voir le collectionneur qu’il fut, son fonds d’atelier et les liens étroits qu’il entretint avec notre institution, concrétisés par le legs consenti au Musée de Picardie.

11h45 Discussion

12h30 Déjeuner           

  • 14h00 Le Pavillon Maignan : un musée singulier, Simon Texier, professeur d’histoire de l’art contemporain, UPJV

Le legs Maignan encourage dès 1909 l’architecte de la ville d’Amiens à imaginer une extension du Musée de Picardie. Le projet se limitera finalement à la construction de la salle Maignan-Larivière, inaugurée en 1929. Malgré une continuité formelle et typologique établie avec le musée existant, le nouveau bâtiment s’apparente à un musée autonome.

  • 14h30 La collection Maignan au-delà d’Amiens : le dépôt d’un trésor de la Renaissance au musée d’Ecouen, Julie Rohou, archiviste-paléographe et conservateur du patrimoine au musée national de la Renaissance, François Séguin, Conservateur du patrimoine, responsable des collections médiévales et des objets d’art des musées d’Amiens Métropole.

Le musée national de la Renaissance a sollicité du Musée de Picardie le dépôt d’un ensemble de bijoux du XVIe siècle issu de la collection Maignan. Il y sera étudié, restauré et présenté dans la salle d’orfèvrerie. Cette collaboration offre un rayonnement nouveau à un pan méconnu de cette très riche collection.

  • 15h00 Vrai ou faux ? Critique d'authenticité du Saint Jean-Baptiste de la Collection Maignan, Camille Ambrosino, étudiante Master 2 Histoire de l'Art, spécialité Art Médiéval, UPJV.

Mise en réserve dès son arrivée au Musée de Picardie, cette œuvre fut désignée comme fausse. Mais sur quelles preuves s'appuie cette critique ? Le projet Carte Blanche permet une seconde étude de ce Saint Jean-Baptiste, où il sera question ici d'expliquer la méthodologie de travail, les limites de la démarche ainsi que les premiers résultats.             

15h30  Discussion

16h00  Fin de la journée

Places

  • Logis du Roy - Passage du Logis du Roi
    Amiens, France (80)

Date(s)

  • Wednesday, October 24, 2018

Keywords

  • Musée de Picardie, collection, muséographie

Information source

  • Florencia Montes
    courriel : florencia [dot] montes [at] inha [dot] fr

To cite this announcement

« The Maignan collection and the Picard museum. History, objects and perspectives », Study days, Calenda, Published on Monday, October 22, 2018, https://calenda.org/498387

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal