AccueilArt, culture et savoir à l'école au XXIe siècle

*  *  *

Publié le lundi 03 décembre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Débutés en 2014, les colloques du LPO F. Mansart de Thizy ont été conçus autour des questions d’enseignement et de transmission des savoirs, dans l’optique de permettre la rencontre et les échanges entre des universitaires, des praticiens de l’enseignement mais également des auteurs et éditeurs face à un public scolaire et familial au sein d’un établissement d’enseignement public, en milieu rural et excentré, loin des circuits traditionnels de la culture et des savoirs. Pour la cinquième édition, il s’agit de poursuivre ce qui a été engagé au cours des colloques précédents. Le thème choisi en 2019 : « Art, Culture et Savoir » s’attellera donc à faire vivre l’ensemble de ces réflexions autour de deux axes principaux, l’un sur les « Nouvelles technologies et pratiques éducatives », le second invitant à « changer de paradigme et de point de vue ».

Annonce

Dates du colloque : 27,28, 29 mars 2019

Argumentaire

Débutés en 2014, les colloques du LPO F. Mansart de Thizy ont été conçus, autour des questions d’enseignement et de transmission des savoirs, dans l’optique de permettre la rencontre et les échanges entre des universitaires, des praticiens de l’enseignement mais également des auteurs et éditeurs face à un public scolaire et familial au sein d’un établissement d’enseignement public, en milieu rural et excentré, loin des circuits traditionnels de la Culture et des Savoirs. Il s’agissait de permettre à des élèves peu habitués à ce genre de démarche de participer à des débats de qualité et d’assister à des échanges habituellement confinés au sein des institutions universitaires.

 Les colloques du lycée François Mansart de Thizy-les-bourgs :

 ont fait vivre ces objectifs en soutenant et accompagnant des actions pédagogiques sur le territoire du PTEAC (pôle territorial à l’éducation artistique et culturelle) d’Amplepuis à Cours-la-Ville, dans l'Ouest rhodanien, à quelques soixante-dix kilomètres de Lyon.

Aujourd’hui, la démarche est toujours la même : autour d’un thème commun annuel, des équipes enseignantes (du primaire au secondaire) mettent en place, activités, expériences diverses en lien avec le thème choisi pour aboutir à chaque fois à un colloque « dans nos murs » qui réunit des spécialistes, chercheurs, universitaires, artistes venant, d’une certaine manière, clôturer et ouvrir des débats entre les différents partenaires.

 Nous avons ainsi reçu directement ou écouté par visioconférence de nombreux intervenant.e.s autour des jeux vidéo : explorant la question du genre (Fanny LIGNON, Université Lyon 1 – ESPE/ Laboratoire THALIM (ENS / CNRS / Paris 3), celle de la dimension idéologique de l’Histoire à travers la représentation des guerres mondiales dans l’univers vidéoludique, les usages  des jeux numériques pour enseigner/apprendre, les pratiques du « serious gaming » en classe ou celle des « Humanités numériques » avec Assassin’s Creed Unity (Laurent TURCOT, Professeur en histoire à l'Université du Québec à Trois-Rivières). 

Nous nous sommes intéressés aux questions des pratiques éducatives face aux nouvelles technologies telle la classe inversée, les jeux sérieux ou l’usage de youtube dans l’enseignement de l’histoire.

Nous avons également interrogé des pratiques déjà anciennes en relation avec les arts et la culture académique comme la création théâtrale en classe mais également abordé de nouvelles pistes à travers la médiation culturelle dans le cadre de la pratique littéraire (Médiations culturelles /scolaires- Villa Gillet) ou de la muséographie (Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux) voire, confronter les pratiques scolaires en relations avec la culture de masse comme l’enseignement du moyen-âge avec Games of Thrones ou Les mythes de la Seconde Guerre mondiale dans la BD uchronique française à travers le cas de la saga Wunderwaffen.

Si toutes les matières d’enseignement ont été invitées et interrogées, ce sont sans doute les Humanités qui ont pris le plus de place et plus particulièrement l’histoire dans ses nouvelles pratiques, ses nouveaux questionnements. Quelques exemples parmi d’autres : « Écrire une histoire nationale  au XXIe siècle dans un monde global »(Michelle Zancarini-Fournel, Professeure émérite d'histoire contemporaine, université de Lyon1) ; « Enseigner la terreur révolutionnaire au XXIe siècle » (Jean-Clément Martin Professeur émérite d’Histoire contemporaine à l’Université Paris 1) ; Mutations du récit historique  ( Uchronie, fiction littéraire, théâtralisation, nouvelles modalités… (Laurent TESTOT, Journaliste et conférencier en histoire mondiale).

 Pour la cinquième édition, il s’agit de poursuivre ce qui a été engagé au cours des colloques précédents, particulièrement les réflexions sur la circulation des savoirs académiques (recherche institutionnelle, universitaire) en direction des lieux, de leur vulgarisation, de leur transmission (le système scolaire entre autres). Le thème choisi pour l’édition 2019 : « Art, Culture et Savoir » s’attellera donc à faire vivre l’ensemble de ces réflexions autour de deux axes principaux, l’un sur les « Nouvelles technologies et pratiques éducatives », le second invitant à « changer de paradigme, de point de vue ». Dans ce cadre précis, toutes les pistes possibles sont acceptables, que ce soit d’un point de vue des théories actuelles en sciences de l’éducation, les dernières recherches didactiques sur l’usage de l’Art et de la Culture ou du Savoir en général, en classe ou toutes actions de terrain et expérimentations en cours.

Modalités de soumission

Les interventions seront courtes, limitées à une durée de 20 minutes et devront s’adresser autant aux spécialistes qu’à un public plus familial et scolaire. Nous attendons des propositions rédigées entre 300 et 500 mots maximum.

Le colloque sera découpé en demi-journées thématiques composées, outre les interventions, d'un certain nombre de performances artistiques en direct (créations de fresques, pièces de théâtres...) et d'expositions...

Comme chaque année et dans la mesure de nos budgets, nous proposerons de règler tout ou partie des frais de déplacement, d'hébergement et de nourriture.

  • Date butoir pour l'envoi des propositions : 5 février 2019 au plus tard.

  • Réponses pour le 15 fin février 2019.
  • Dates du colloque : 27,28, 29 mars 2019

Envoyer les propositions conjointement à marie.arbogast-bachy@ac-lyon.fr, Joel-Dominique.Mak-Dit-Mack@ac-lyon.fr

Comité de lecture

  • Marie Arbogast-Bachy, Master en documentation, Professeur documentaliste LPO F. Mansart, Thizy-les-Bourgs
  • Christophe Dargère,Enseignant et sociologue, Centre Universitaire Roannais, Université Jean Monnet
  • Vincent Marie, Historien, spécialiste de la BD, LERASS-CERIC, UPV, Montpellier 3
  • Joël Mak dit Mack, Docteur en Histoire, enseignant lettres-Histoire, LPO F. Mansart, Thizy-les-Bourgs.

Lieux

  • Rue Jacquard
    Thizy-les-Bourgs, France (69)

Dates

  • mardi 05 février 2019

Mots-clés

  • enseignement, art, savoir, culture, éducation, historiographie, sciences de l'éducation, didactique, pédagogie, histoire

Contacts

  • Joël Mak dit Mack
    courriel : Joel-Dominique [dot] Mak-Dit-Mack [at] ac-lyon [dot] fr
  • Marie Arbogast-Bachy
    courriel : marie [dot] arbogast-bachy [at] ac-lyon [dot] fr

Source de l'information

  • Joël Mak dit Mack
    courriel : Joel-Dominique [dot] Mak-Dit-Mack [at] ac-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Art, culture et savoir à l'école au XXIe siècle », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 03 décembre 2018, https://calenda.org/506342

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal