HomeNatural dyes or synthetic colours?

Natural dyes or synthetic colours?

Teintures naturelles ou colorants de synthèse ?

*  *  *

Published on Tuesday, November 13, 2018 by Anastasia Giardinelli

Summary

En dépit de la richesse et de la diversité des sources qui en sont issues (brevets, cahiers de laboratoire et manuels de teinture, expositions universelles, périodiques de mode, archives et catalogues commerciaux...), le champ d’étude des colorants et de leur mutation au cours de la seconde moitié du XIXe siècle est un domaine de recherche inexploré en France. Comme le programme de recherche qu’il accompagne, le séminaire proposé est consacré aux colorants de synthèse utilisés de 1850 à 1914, à leurs inventeurs, chimistes et teinturiers, et à leurs utilisateurs,manufactures et maisons de coutures. Il croise donc histoire des arts, histoire industrielle et histoire des sciences et techniques, avec pour objectif essentiel de lier les données de l’histoire des sciences à des faits textiles, attestés par des pièces conservées dans les collections publiques françaises.

Announcement

Présentation

En dépit de la richesse et de la diversité des sources qui en sont issues (brevets, cahiers de laboratoire et manuels de teinture, expositions universelles, périodiques de mode, archives et catalogues commerciaux...), le champ d’étude des colorants et de leur mutation au cours de la seconde moitié du XIXe siècle est un domaine de recherche inexploré en France. Comme le programme de recherche qu’il accompagne, le séminaire proposé est consacré aux colorants de synthèse utilisés de 1850 à 1914, à leurs inventeurs, chimistes et teinturiers, et à leurs utilisateurs,manufactures et maisons de coutures. Il croise donc histoire des arts, histoire industrielle et histoire des sciences et techniques, avec pour objectif essentiel de lier les données de l’histoire des sciences à des faits textiles, attestés par des pièces conservées dans les collections publiques françaises. Prenant la suite du mouvement d’étude de la mode et du vêtement né dans les années 1980 en Europe et aux États-Unis, le programme en constitue un jalon à même d’en susciter une relecture. Plus largement, il invite à une réévaluation de la réception de la couleur en France au cours de la seconde moitié du XIXe siècle et au début du XXe siècle, sur la base des données matérielles. L’ensemble des aspects du programme de recherche sera abordé lors du séminaire, à partir d’études de cas, et en lien avec un atelier proposé aux élèves de deux écoles nationales supérieures d’art et de design textile (élaboration de deux nuanciers en teintures naturelles et en colorants de synthèse à partir d’un rapport de couleurs choisi par les professeurs et nourri par la recherche). En partenariat avec l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art et l’École nationale supérieure des arts décoratifs.

Programme de recherche : « Colorants et textiles de 1850 à nos jours », sous la direction de Marie-Anne Sarda (domaine Histoire et théorie de l’histoire de l’art et du patrimoine)

Programme

13 mars 2019

Au cœur des manufactures lainières européennes : le voyage de Gian Batta Moccafy, 1766-1767

  • Corine Maitte (université de Paris-Est Marne-la-Vallée) : Au cœur des manufactures lainières européennes : le voyage de Gian Batta Moccafy, 1766-1767

Partie prenante de la culture européenne, la pratique du voyage par les lettrés et les artistes est bien connue ; les voyages des entrepreneurs le sont moins. Corine Maitte présentera le voyage effectué en 1766-67 en France, Angleterre, Pays-Bas autrichiens, Provinces-Unies et terres d’Empire par le marchand piémontais Gian Batta Moccafy. Centré sur les manufactures lainières de ces régions, son but explicite est d’en imiter certaines à son retour, éventuellement en débauchant des « techniciens » ou des entrepreneurs rencontrés en chemin. Ce faisant, Moccafy dresse un extraordinaire tableau des manufactures visitées, tant sur le plan technique que social et commercial. Ce voyage, présenté à la cour piémontaise (Bibliothèque royale,Turin), est agrémenté d’un gros corpus de 500 échantillons de tous les draps mentionnés (Bibliothèque Forney, Paris).Connu seulement des spécialistes, le recueil Moccafy est assurément l’un des plus vastes et des plus précoces témoignages de voyages de marchands parvenu jusqu’à nous.

Intervenante :

  • Corine Maitte (université de Paris-Est Marne-la-Vallée)

Informations pratiques :

13 mars 2019 - 18h-20h

Institut national d'histoire de l'art, auditorium6, rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris

Entrée libre

12 février 2019

  • Sandrine Rozier (designer costumes et textile) 

Couleurs vivantes du Japon

Designer costumes et textile pour les arts vivants, Sandrine Rozier s’est spécialisée et engagée dans le renouveau des colorants naturels en introduisant leur usage à l’Académie Fratellini, à l’Opéra Comique et au Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence.

Lors de cette rencontre, elle nous fera part de son son séjour à la Villa Kujoyama de Kyoto en 2018. S’appuyant sur un réseau de maîtres-teinturiers existant, elle a exploré au fil de sa résidence le lien entre usage des plantes et sensorialité de la couleur. Sandrine Rozier nous présentera notamment les différentes teintures à l’indigo en cuves fermentées qu’elle a réalisées avec la collaboration de Akiko Ishigaki (Iriomote), Takashi Sawano (Okinawa), Hiroyuki Shindo (Miyama, Kyoto), Hisako Sumi (Hokkaido), Kazuki Yamazaki (Kawasaki, Kamagawa) et David Santandreu (Courniou, France). La Villa Kujoyama est une antenne de l’Institut Français du Japon et reçoit le soutien de la Fondation Bettencourt-Schueller et de l’Institut Français.

Lors de la conférence, un ensemble de soies teintes en 2018 auprès de différents maîtres-teinturiers japonais sera présenté en direct au public.

Intervenante :

  • Sandrine Rozier (designer costumes et textile)

Informations pratiques :

12 février 2019 18h-20h30

École nationale supérieure des arts décoratifs, auditorium31 Rue d'Ulm, 75005 Paris

Entrée libre

9 janvier 2019

Pratique de la couleur, entre sensible et théorique

18h - 20h30

Designer coloriste formée à l’EnsAD par Jacques Fillacier et Jean-Philippe Lenclos, pionniers des métiers de la couleur contemporains, Vonnik Hertig travaille 12 ans à l’Atelier 3D Couleur J-Ph. Lenclos. En 1987, elle crée son agence, poursuit ses projets pour les entreprises et ses recherches sur les cultures chromatiques européennes. Elle exerce à l’échelle de l’espace, de l’objet et des matériaux. De 1978 à 2016, elle enseigne la couleur à l’EnsAD, en cursus initial, en cursus de  spécialisations et en recherche au sein d’EnsADLab. Son intervention dans le séminaire apporte des éclairages sur l’articulation des connaissances théoriques de la couleur, jusqu’à la pratique du design couleur. Se fondant sur son expérience riche et diversifiée (urbanisme, mobilité, transports, navires militaires, architecture, matériaux de revêtements, téléphonie mobile, collections textiles …), Vonnik Hertig apportera des éclairages sur l’articulation des connaissances théoriques de la couleur, ainsi que la pratique du design couleur.

Intervenant

  • Vonnik Hertig (designer coloriste)

19 décembre 2018

Quels nuanciers chromatiques pour quels clients : manuels et livres d'échantillons en Languedoc

  • Manuels et livres d’échantillons des XVIIIe et XIXe siècles en Languedoc, Dominique Cardon (directrice de recherche émérite au CNRS [Médaille d’Argent 2011] CIHAM/UMR 5648, Lyon)
  • Manuels et livres d’échantillons des XVIIIe et XIXe siècles en Écosse, Anita Quye (Centre d’histoire de l’art de la conservation et des techniques du textile, université de Glasgow)

21 novembre 2018

Teintures naturelles ou colorants de synthèse : quelles différences et quelles recherches en France de 1850 à 1914 ?

  • Teintures naturelles ou colorants de synthèse : quelles différences et quelles recherches en France de 1850 à 1914 ? Marie-Anne Sarda, conseillère scientifique, responsable du programme de recherche (INHA)
  • Costumes régionaux en Alsace : état des lieux et perspectives; Anne Wolff, historienne de l'art, experte

Un ensemble de jupes alsaciennes provenant du Kochersberg, du Pays de Hanau et de l’Outre-Forêt, datant de la seconde moitié du XIXe siècle, sera exceptionnellement présenté après la conférence par Anne Wolff.

  • Élaborer une gamme chromatique, pourquoi, comment et pour qui ? Clément Bottier, Designer textile et couleur, professeur et responsable de l'atelier teinture et sérigraphie (ENSAAMA) Isabelle Rodier, designer et enseignante en design textile et matière (ENSAD)

Informations pratiques

École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art

63 Rue Olivier de Serres

75015 Paris

Entrée libre

Places

  • École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art - 63 Rue Olivier de Serres
    Paris, France (75)

Date(s)

  • Wednesday, November 21, 2018
  • Wednesday, December 19, 2018
  • Wednesday, January 09, 2019
  • Tuesday, February 12, 2019
  • Wednesday, March 13, 2019

Keywords

  • histoire de l'art, colorants, XIXe

Information source

  • Florencia Montes
    courriel : florencia [dot] montes [at] inha [dot] fr

To cite this announcement

« Natural dyes or synthetic colours? », Seminar, Calenda, Published on Tuesday, November 13, 2018, https://calenda.org/508610

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal