AccueilRegards pluridisciplinaires autour du binôme masculin/féminin

Regards pluridisciplinaires autour du binôme masculin/féminin

Pluridisciplinary perspectives and masculine / feminine duality

*  *  *

Publié le mardi 27 novembre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Le septième symposium scientifique de l'université de la Manouba interroge le binôme masculin/féminin. Comme lors des éditions précédentes, ce thème sera abordé avec le maximum d’ouvertures et de possibilités de comparaison pour dégager, en fonction des terrains, des études et des acquis enregistrés, à la fois les théories, les lois, les travaux et les pistes de recherche qu’inspirent les dichotomies « masculin/féminin » autant que « homme/femme » et « masculinité/féminité ». La nature de ces dichotomies et les différentes conséquences qu’elles induisent restent à replacer dans les divers contextes d’observation et d’énonciation. Toutes les disciplines sont invitées à apporter des éclairages qui aideront à décloisonner les champs du savoir et contribueront à restituer la pluralité des regards afin de concrétiser la transdisciplinarité autour de ce thème.

Annonce

Septième Symposium Scientifique de l’université de La Manouba      

Dates : 10 au 13 avril 2019

Lieu : Campus universitaire de la Manouba Tunisie

Argumentaire

Le monde connaît depuis quelques décennies des transformations profondes qui constituent autant de facteurs d’un grand tournant dans l’histoire, annonçant vraisemblablement la naissance d’un « nouvel homme », une nouvelle idée de l’« humanité » et des « humanitas ». En témoigne, à l’évidence, ce fait que l’une des innovations majeures de notre temps qui donne le plus à penser appelle à ébranler la vieille hiérarchisation sociale des sexes et à réorganiser notre grille catégorielle, plusieurs fois millénaire, à commencer par la catégorie binaire : Masculin/Féminin.

On le devine : les conséquences de ce bouleversement sur «l’être-au-monde » seront, à n’en pas douter, d’une grande ampleur. En effet, les conceptions différentes du rapport homme/femme instaurent les cadres élémentaires de la vie en société. La dichotomie masculin/féminin est l’une des catégories générales dont on use pour « classer » et introduire « l’ordre » dans le monde. Elle est constitutive de toute culture.

Il est donc loisible de penser que les deux dichotomies « homme/femme » , « masculin/féminin » ainsi que le binôme « masculinité/féminité » sont des constructions culturelles, des produits de l’histoire : on a dit, à juste raison, que l’Homme ne naît pas homme ou femme mais il le devient.

Tout donne à croire, par ailleurs, que ces trois dichotomies s’enracinent dans une constellation ou un nexus de représentations les plus obvies de la vie humaine : la conscience spontanée de soi, la représentation de l’identité individuelle, le rapport au corps, les modes de production, les rapports de production et de domination, l’exercice du pouvoir, etc.

Leur étude est donc de nature à interpeller les spécialistes dans les différents champs du savoir ; leurs contributions enrichiront les études menées dans le cadre des Gender studies, du féminisme, du  post–féminisme, du post–colonialisme , des subaltern studies et ouvriront de nouvelles perspectives de recherche.

L’importance, la transversalité et l’actualité ont donc inspiré le choix du binôme Masculin/Féminin comme thème fédérateur de travaux et de réflexions pour le 7ème symposium de l’Université de La Manouba prévu du 10 au 13 avril 2019.

Comme lors des éditions précédentes, nous souhaitons aborder ce thème avec le maximum d’ouvertures et de possibilités de comparaison pour dégager, en fonction des terrains, des études et des acquis enregistrés, à la fois les théories, les lois, les travaux et les pistes de recherche qu’inspirent les dichotomies « masculin/féminin » autant que « homme/femme » et « masculinité/féminité ». La nature de ces dichotomies et les différentes conséquences qu’elles induisent restent à replacer dans les divers contextes d’observation et d’énonciation.

Nous invitons donc les enseignant.e.s et les étudiant.e.s des différentes disciplines à étudier les trois couples de catégories sus-indiqués car nous pensons qu’elles interpellent plusieurs champs disciplinaires. La philosophie, la psychologie, les sciences de l’information, l’étude de l’image, le design, la biologie, les neurosciences autant que l’économie, la gestion, l’informatique et le sport pourront apporter des éclairages qui aideront à décloisonner les champs du savoir et contribueront à restituer la pluralité des regards que l’on peut poser sur la catégorie masculin/féminin afin de concrétiser la transdisciplinarité autour de ce thème.

Durant les 3 jours du symposium, les recherches peuvent appréhender les relations sociales entre les sexes comme un rapport de pouvoir ou les analyser dans une perspective de croisement avec d’autres catégories d’appartenance et de pouvoir : l’ethnicité, les classes économiques et sociales, les générations dont les combinaisons produisent des configurations différentes. Elles peuvent également interroger l’usage de la dualité « masculin/féminin» dans la conception et l’évaluation des outils et méthodes autant que l’impact de cet usage sur le maintien et la reproduction de ces dichotomies. Les apports des neurosciences peuvent également être sollicités pour analyser ou déconstruire les différences de comportements masculin/féminin et leurs impacts sur la psychologie autant que la production artistique ou littéraire. La psychanalyse peut aussi avoir son mot à dire sur la pulsionnalité, la jouissance et le désir qui contribuent à structurer la culture et la relation Hommes/Femmes.

Afin de concilier la complexité du thème avec sa prégnance actuelle, nous proposons aussi de faire leur place à des faits et des expériences significatives de l’évolution des rapports de genres à partir du réel. Il s’agit, entre autres, d’ancrer la réflexion dans les situations actuelles et de dégager les signes d’évolution dans les rapports entre hommes et femmes et dans l’appréhension de la masculinité/féminité.

Pour inscrire cette thématique dans la durée et diversifier les entrées possibles dans le thème Masculin/Féminin, nous comptons également le proposer comme axe de quelques activités annuelles au sein du campus universitaire de la Manouba (séminaire de lettres et civilisation arabes, Master Gender, ciné-club de la Faculté des Lettres Arts et Humanités de La Manouba,....) afin de traiter de différents aspects dans un cadre pédagogique qui intègre des groupes d’étudiant(e)s dans un mouvement de penser général au sein de l’université de la Manouba. La dissémination du thème avec l’appui de certains enseignant.e.s vise à permettre aux étudiant.e.s des différents horizons de penser par eux-mêmes, les objets théoriques proposés, ce qui leur donne la possibilité de s’engager de manière synergique durant les trois jours du symposium en avril 2019 et de participer aux différentes activités qui y seront proposées sur la base d’accumulations personnelles et multi-disciplinaires.

Cet appel s’adresse aux chercheur.e.s souhaitant soumettre un projet de communication autour du thème Masculin/Féminin empruntant, à titre indicatif, l’une des voies d’accès suivantes:

  • Croiser par les données: donner une idée/un panorama des études sur les femmes/ les féminismes/ le genre, en Tunisie et ailleurs.
  • Entrer par les institutions: le droit (le mariage, le vote) ; l’éducation (les méthodes d’apprentissage, les filières...) ; le travail (métiers, salaires, hiérarchies) ; la politique (mécanismes historiques, sociologie des rôles) ; l’économie (la consommation, la production, le patrimoine).
  • Analyser par le niveau individuel: l’approche subjective ; questions de socialisation ;  hommes et femmes dans la fratrie, dans la famille ; évolution de la parentalité ; identité de genre/sexuelle.
  • Entrer par les voies du symbolique, de l’imaginaire : les médias comme systèmes de représentations sexués, la production artistique (normes et courants, thèmes...), le langage quotidien et les littératures, (langues, écritures, accès à la lecture...), les revendications d’égalité/d’équité.
  • Interroger par les voies biologiques: la dualité masculin/féminin dans le monde humain et animal, la performance à l’épreuve des expériences biologiques et des neurosciences.
  • Exposer par les voies de la technique: l’utilité de la différenciation des outils (programmes informatiques, Internet of Things) et des systèmes de gestion et d’information (comptabilité, marketing, système d’information, finances..)

Modalités de soumission

Les propositions de communication sont à concevoir selon le canevas prédéfini dans cet appel et à envoyer, pour évaluation,

au plus tard le 15 décembre 2018

aux 2 adresses email suivantes : symposium.manouba@gmail.com et manifestationsuma@gmail.com

Les résumés étendus, à insérer dans le canevas proposé, doivent comporter les éléments suivants : la problématique et l’objectif de la recherche, les éléments essentiels de son cadrage théorique, empirique et méthodologique ainsi que ses principaux résultats.

Calendrier

15 Octobre 2018

Diffusion de l’appel à contributions

5 Janvier 2019

Dernier délai d'envoi de la proposition de communication

20 Janvier 2019

Réponse du comité scientifique pour présentation orale

28 Février 2019

Envoi des résumés acceptés pour publication dans les actes

10-13 avril 2019

Présentation orale des papiers

31 Mai 2019

Envoi des papiers entiers pour publication en ligne

31 juillet 2019

Réponse du comité scientifique pour publication en ligne

Canevas de soumission

Titre de la communication

 

Auteurs

 

Affiliation des auteurs (institution, laboratoire, université)

 

Résumé

(600-1000 mots)

 

 

 

 

 

 

Principales références bibliographiques

 

 

 

 

Comité d'orientation scientifique

  • Rifi Hichem, Univ. Manouba
  • Bendana Kmar, ISHTC, Univ. Manouba
  • Grami Amel, FLAHM, Univ. Manouba
  • Fehri Noomène, FLAHM, Univ. Manouba
  • Dhouib Meriem, FLAHM, Univ. Manouba
  • Ben Aissa Zinelabidine, FLAHM, Univ. Manouba,
  • Tagina Moncef , FLAHM, Univ. Manouba,
  • Memmi Ridha, FLAHM, Univ. Manouba,
  • Zalila Ikbal, ISAMM, Univ. Manouba,
  • Gharbi Mohamed, ENMVT, Univ. Manouba
  • Chelly Souheil, ISSEP, Univ. Manouba
  • Jallouli Rim, ESEN, Univ. Manouba
  • Hachana Rym, ISCAE, Univ. Manouba
  • Gallali Mohamed, ESC, Univ. Manouba
  • Mhenni Hatem, ESCT, Univ. Manouba
  • Rebhi Imen, ISBST, Univ. Manouba
  • Mahmoud Saloua, ISD, Univ. Manouba
  • Charfi Saloua, IPSI, Univ. Manouba
  • Meddeb Hayla, ESSTED, Univ. Manouba
  • Khlifa Samiha, ESSTED, Univ. Manouba
  • Abderrahmène Lamine, ISES, Univ. Manouba
  • Ben Slama Raja, FLAHM, Univ. Manouba

Comité d'organisation

  • Abbes Hedi, Univ. Manouba
  • Amri Nadia, Univ. Manouba
  • Bachtobji Anis, ESEN, Univ. Manouba
  • Bendana Mohamed, ISCAE, Univ. Manouba
  • Ben Hamida Lassaad, ISAMM, Univ. Manouba
  • Berrejeb Soumaya, Univ. Manouba
  • Chouk Souad, ESC, Univ. Manouba
  • Fitouri Chedlia, ISSEP, Univ. Manouba
  • Habacha Anja, ENSI, Univ. Manouba
  • Haffani  Yosr, ISBST, Univ. Manouba
  • Kchaou Sihem, FLAHM, Univ. Manouba
  • Rajhi Azza, ESSTED, Univ. Manouba
  • Sidaoui Sihem, FLAHM, Univ. Manouba
  • Soudani Hind, IPSI, Univ. Manouba

Lieux

  • Campus universitaire de la Manouba
    Manouba, Tunisie

Dates

  • samedi 05 janvier 2019

Mots-clés

  • masculin, féminin, homme, femme, masculinité, féminité, genre, transdisciplinarité

Contacts

  • Sihem Kchaou
    courriel : kchaou_sihem [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Sihem Kchaou
    courriel : kchaou_sihem [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Regards pluridisciplinaires autour du binôme masculin/féminin », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 27 novembre 2018, https://calenda.org/511922

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal