AccueilLes musulmans d'origine subsaharienne et comorienne en France

*  *  *

Publié le mercredi 05 décembre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Bien qu'ils représentent une part non-négligeable des musulmans de France, l'islam pratiqué par les immigrants et descendants d'immigrants d'origine subsaharienne et comorienne reste mal étudié. Dans le cadre du projet « Islam subsaharien et comorien en France » financé par le Bureau central des cultes (DLPAJ) du ministère de l’Intérieur, ce colloque réunit des chercheurs et doctorants spécialistes de la question, ainsi que des acteurs religieux, associatifs et politiques. Au terme du colloque, les communications scientifiques, en dialogue avec les tables rondes, viendront jeter un éclairage nouveau sur la diversité des pratiques et des expériences des musulmans d'origine subsaharienne et comorienne en France.

Annonce

Argumentaire

Bien qu'ils représentent une part non-négligeable des musulmans de France, l'islam pratiqué par les immigrants et descendants d'immigrants d'origine subsaharienne et comorienne reste mal étudié. Dans le cadre du projet "Islam subsaharien et comorien en France" financé par le Bureau central des cultes (DLPAJ) du Ministère de l’Intérieur, ce colloque réunit des chercheurs et doctorants spécialistes de la question, ainsi que des acteurs religieux, associatifs et politiques. Au terme du colloque, les communications scientifiques, en dialogue avec les tables rondes, viendront jeter un éclairage nouveau sur la diversité des pratiques et des expériences des musulmans d'origine subsaharienne et comorienne en France.

Les communications portent sur  la façon dont se structure le champ de l’islam subsaharien et comorien en France; sur les lignes de clivage (doctrinaires, linguistiques, ethnoculturelles, etc.) qui le parcourent; sur la place qu'occupent les musulmans d’origine subsaharienne et comorienne au sein de la minorité musulmane française, dans ses lieux de culte ou ses instances de représentation; ainsi que sur la "religion vécue" et la façon dont les musulmans d’origine subsaharienne et comorienne en France vivent l’islam au quotidien.

Programme

Journée 1 - 10 décembre 2018

  • 9h  - 9h30 Accueil des participants et café
  • 9h30 - 9h40 Mot d’accueil Nicolas Puig (directeur de recherche à l’IRD), directeur adjoint de l’URMIS
  • 9h40 - 10h Introduction Juliette Galonnier (post-doctorante à l’INED), membre du comité d’organisation

10h - 12h Session 1 : La transnationalité de l’islam subsaharien et comorien

Discutante : Kali Argyriadis (chargée de recherche à l’IRD)

  • Sophie Bava (chargée de recherche à l’IRD), « Partir pour se former ou rencontrer sa vocation religieuse en migration » 
  • Bakary Sambe (enseignant-chercheur et directeur du Timbuktu Institute), « Islam subsaharien et enjeux de transnationalité : quel intérêt pour les politiques de prévention de la radicalisation ? »
  • Djiby Ndiaye (doctorant à l’Université Gaston Berger), « Yalla-Yalla ou la Mouridiyya ‘minoritaire’ en France »
  • Seydi Diamil Niane (chargé de recherche au Timbuktu Institute), « La Tijāniyya sénégalaise en France, quelle présence pour l’école d’Elhadji Malick Sy ? »

12h - 13h15 Pause déjeuner

13h15 - 15h Table ronde 1 : L’exercice du magistère religieux

Animateur : Youssouf Sangaré (maître de conférences à l’Université Clermont Auvergne)

Avec Mohamed Said Assoumani, Mohamed Bajrafil, Maimouna Drame, Ahmed Ndieguene et Ndella Paye.

15h - 16h30 Session 2 : Vivre et organiser le culte dans des espaces pluriethniques

Discutant : Omero Marongiu-Perria (chercheur associé à l’IPRA)

  • Mahamadou Cissoko (doctorant à l’Université Paris 8), « L’islam des foyers afro-maghrébins en France. La fraternité islamique à l’épreuve du quotidien »
  • Khalid Rabeh (candidat au doctorat à l’Université de Strasbourg), « Les musulmans d'origine subsaharienne à Mulhouse »
  • Agathe Larisse (chercheuse indépendante), « La roqya du cheikh Ben Halima Abdurraouf : vers une remise en cause de l’‘islam noir’ ? »

16h30 - 16h45 Pause-café

16h45 - 18h30 Table ronde 2 : Gestion locale de l’islam et construction de lieux de culte

Animateur : Samba Doucouré (journaliste à Saphir News)

Avec Mame Gora Diop, Aimirou Sambe, Ousmane Timéra, Fatimata Wagué

Journée 2 - 11 décembre 2018

9h  - 9h15 Accueil des participants et café

9h15 - 11h15 Session 3 : Pratiquer l’islam au quotidien (genre, classe, ethnicité, culture, génération)

Discutante :  Béatrice de Gasquet (maîtresse de conférences à l’Université Paris Diderot, en délégation à l’INED)

  • Géraldine Bozec (maîtresse de conférences à l’Université Côte d’Azur), « Le rapport à l’islam des jeunes femmes d’origine comorienne : continuité familiale et réinventions »
  • Étienne Smith (maître de conférences à Sciences Po Bordeaux), « Islam(s) sénégalais et familles multiconfessionnelles en France : clivages générationnels et persistance d’un effet du pays d’origine »
  • Laura Guérin (doctorante à l’Université Paris 8), « Défendre et pratiquer les espaces de culte dans les nouvelles résidences sociales issues de foyers de travailleurs migrants d’origine subsaharienne »
  • Hassan Oili (doctorant à l’Université Paris Diderot), « Transformation et ré-invention d’une institution (le Majlis) entre les Comores et les différents ressortissants de l’Archipel en France »

11h15 - 13h15 Table ronde 3 : L’islam vécu des deuxièmes générations, entre transmission et autonomie

Animatrice : Rania Hanafi (maîtresse de conférences à l’Université Nice Sophia Antipolis)

Avec Omar Ba, Kadjoura Baradji, Nassurdine Haidari, Hawa N'Dongo, Maliza Said Soilihi, Bakary Sakho

13h15 - 14h15 Pause déjeuner

14h15 - 15h45 Session 4 : L’islam subsaharien et comorien dans son rapport à l’État et aux institutions

Discutant : Romain Sèze (chargé de recherche à l’INHESJ)

  • Malado Agne (chercheuse associée au CUREJ), « La régulation par le droit de la pratique religieuse des musulmans à Mayotte »
  • Hugo Bréant (post-doctorant à Dysolab), « Incarner l’autorité religieuse à Mayotte : Fundisoustadhs et maîtres coraniques dans ‘le département français à majorité musulmane’ »
  • Cheikhna Wagué (chercheur associé à l’IMAf), « L’invisibilité et la discrétion de l’islam confrérique subsaharien dans l’espace public français. Le cas du Hamallisme/Yakhoubisme »

15h45 - 16h Pause-café

16h - 18h Table ronde 4 : Les musulmans subsahariens et comoriens au sein des structures et organisations de l’islam en France

Animatrice : Fatima Khemilat (doctorante à Sciences-Po Aix)

Avec Mohamed Abdouloihabi, Assani Fassassi, Abdoulaye Leye, Medoune Mbengue, Mohamed Minta, Abdourahmane Ridouane, Maïmouna Thior

18h - 18h30 Conclusion

Mahamet Timéra (professeur à l’Université Paris Diderot), membre du comité d’organisation

Lieux

  • Amphithéâtre Turing, Bâtiment Sophie Germain, Niveau -1, Université Paris Diderot - 8 place Aurélie Nemours
    Paris, France (75013)

Dates

  • lundi 10 décembre 2018
  • mardi 11 décembre 2018

Mots-clés

  • islam, migration, deuxième génération, culte, mosquées, Afrique, Comores, religion, État

Contacts

  • Mahamet Timéra
    courriel : mahamet [dot] timera [at] gmail [dot] com
  • Juliette Galonnier
    courriel : juliette [dot] galonnier [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Juliette Galonnier
    courriel : juliette [dot] galonnier [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les musulmans d'origine subsaharienne et comorienne en France », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 05 décembre 2018, https://calenda.org/514487

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal