AccueilLe théâtre hors de lui : performativités politiques dans le contexte hispanique actuel

Le théâtre hors de lui : performativités politiques dans le contexte hispanique actuel

Outlaw theatre - political performativities in the current Hispanic context

*  *  *

Publié le mercredi 21 novembre 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Ce colloque international, qui s’inscrit dans le cycle de travaux menés depuis 2014 dans le programme de recherche PERFORMA porte sur les modalités d’articulation du performatif et du politique, particulièrement dans les arts du spectacle actuel en Espagne.

Annonce

Argumentaire

Ce colloque international s’inscrit dans le cycle de travaux menés depuis 2014 dans le programme de recherche PERFORMA : « El teatro fuera del teatro. Performatividades contemporáneas en la era digital », porté par l’Université de Saint-Jacques-de-Compostelle, en partenariat avec l’Université Toulouse - Jean Jaurès et l’Université Carlos III de Madrid.

Dans un premier temps, ont été explorées les nouvelles formes du théâtre disséminé en contexte urbain, dans le cyberespace ou bien canalisé par le cinéma, la radio ou la télévision, technologies et à d’autres médias (photo, cinéma…). Dans un deuxième temps, l’analyse a porté sur la réception, examinant ce que ces formes performatives « font » au spectateur ou au participant d’aujourd’hui.

Le présent colloque, pour sa part, porte sur les modalités d’articulation du performatif et du politique, particulièrement dans les arts du spectacle actuel en Espagne. Il semble, en effet, que l’ère postmoderne, que sous-tendait une certaine forme de désabusement, ait fait long feu, pour faire place à un nouveau questionnement sur la politicité de l’art, renouant ainsi avec le rôle que s’assignaient les pionniers de la performance dans les années 1960 et 1970. En écho à ces avant-gardes, un certain radicalisme refait actuellement surface, cherchant à dévoiler les nouvelles formes de la domination, et donc de l’oppression, au risque, toujours présent, de souscrire à une posture réactionnaire qui fait du spectateur un être ignorant qu’il faudrait éclairer (Rancière). Il s’agira donc d’observer ces formes performatives inédites pour préciser la manière dont, selon les cas, ellesprovoquent, invoquent, convoquent ou invitent le politique.

Les nouvelles critiques de la polis revisitent-elles les formes anciennes du politique (transgression morale, contenus idéologiques, contestataires, engagés, militants, posture épique avec son narrateur, stratégies de mise à distance, recours au reportage et au document, agitation, provocation, propagande...) ou proposent-elles de nouvelles formes de dénonciation sociale, en phase avec les grands enjeux sociétaux nés des récentes révolutions numérique et environnementale ? Si le théâtre postdramatique (Lehmann) avait fait le choix d’un ordre symbolique caractérisé par une hyperprésence scénique, assiste-t-on à une renaissance de la représentation au cœur du performatif, à une (re)mise à distance favorisant a priori l’impact critique des propositions artistiques? Distingue-t-on un retour de l’horizon fictif, qui mobiliserait en profondeur l’imaginaire des spectateurs ? Entre la performance artistique entendue comme l’instantanéité de la chair vide de signification (une vacuité qui permet peut-être à chacun de la remplir de sens) et celle qui fait le choix de l’agitation politique dans l’espace public, le corps fait-il encore fonction de lanceur d’alerte ? Comment se renégocient les rapports entre la performance et le politique à l’heure de l’esthétique relationnelle, qui invite à penser la manière dont l’art produit de nouvelles relations sociales ? Ces nouvelles relations sociales font-elle politique ? Comment se trouve aujourd’hui bousculé l’habitus hypernormé du corps social ? La performance sert-elle la politique ou contribue-t-elle à la mettre en perspective critique ? Les communications de ce congrés s'inscrivent dans cet espace de questionnements, qui va de l’esthétique post-moderne aux nouvelles formes de politicité dans le champ de la performance artistique, en particulier dans l’aire hispanique contemporaine.

Programme

Jeudi 22 novembre

Matin -  Maison de la Recherche, Salle D29 - Modératrice : Lîlâ Bisiaux

9h : Accueil 9h15 : Ouverture - Anxo Abuín, Eduardo Pérez Rasilla, Fabrice Corrons et Emmanuelle Garnier.

9h30 : Joseph Danan (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) : Performativité du théâtre politique / Politicité du théâtre performatif ou Comment mettre en pièce(s) un buffet ancien acheté en excellent état chez un antiquaire et qu’en faire ensuite

10h15 : échanges

10h30 : Pause 10h45 : Cristina Oñoro Otero (Universidad Complutense de Madrid) : Por un teatro vulnerable: Cáscaras vacías (2016), de Laila Ripoll y Magda Labarga, entre el testimonio imposible y la necesidad del relato

11h15 : Óscar Cornago (Consejo Superior de Investigaciones Científicas) : Políticas del espacio: nuevas formas de institucionalidad teatral

11h45 : Germán Sierra Paredes (Universidad de Santiago de Compostela) : La insurrección oscura : el teatro político de Javier Montero

12h15 : échanges

12h30 : Pause repas

Après-midi  - Maison de la Recherche, Salle D29 - Modératrice : Gabriella Serban

14h : José Antonio Sanchez et Ruth Estévez (Universidad Complutense de Madrid) : Proceso de recuperación y puesta en voz de Palabras ajenas de León Ferrari

14h45 : Performance de José Antonio Sánchez, Eliana Murguia, Noemí Rodríguez Oncala, Cristina Rodríguez y Amaia Bono Rodríguez (Universidad de Castilla La Mancha) : Torre de Babel ?

15h15 : échanges

15h30 : Pause

15h45 : Eduardo Pérez Rasilla (Universidad Carlos III, Madrid) : El recurso a la profanación ante el dispositivo político del canon en las creaciones escénicas de Matarile (Ana Vallés) y la Phármaco (Luz Arcas)

16h15 : Gerardo Cruz (Boston University) : Performatividad y visualización social de Gómez-Peña: migración (in)documentada e identidad trasnacional México-Estados Unidos

16h45 : échanges

17h : César de vicente Hernando (Centro de Documentación Crítica, Madrid) : Escena constituyente y performatividades políticas

17h30 : échanges

Dîner 19h30 : Performance de Philippe Sahuc (Université Toulouse - Jean Jaurès) : Perd&Polis

Vendredi 23 novembre

Matin Maison de la Recherche, Salle D29 - Modératrice : Emmanuelle Garnier

9h : Accueil

9h15 : Performance de Pou sein: Auto-exhibition – 23 novembre 2018

9h45 : Muriel Plana (Université de Toulouse Jean Jaurès) : Un art politique à l’ère postmoderne : performativité et théâtralité

10h30 : échanges

10h45 : Pause

11h : Lara Rozados (Universidad de Santiago de Compostela) : La resignificación del propio cuerpo en el escenario. Violencia obstétrica y teatro documental: Anatomía dunha serea, de Iria Pinheiro

11h30 : Anxo Abuín (Universidad de Santiago de Compostela) : Adaptaciones cinematográficas de teatro documental

12h : échanges

12h15 : Pause repas

14h : Départ pour Mix-Art Myrys

Après-midi Mixart Myrys - Modératrice : Nina Jambrina

14h30 : Performance de Mélanie White (étudiante de master Arts de la scène) : « l’Empreinte ». 15h : échanges

15h15 : Mónica Molanes (Universidade de vigo - Instituto del Teatro de Madrid) : Trauma y memoria en la performance artística actual

15h45 : Diana González Martín (Aarhus University, Danemark) : Sintiéndome agonística en el teatro. Sobre la transformación de la ideología de los espectadores

16h15 : échanges

16h30 : Pause

16h45 : María Bastianes (Universidad Carlos III) : Procesos de significación y el lugar de lo político en La posibilidad que desaparece frente al paisaje y La chica de la agencia de viaje nos dijo que había piscina en el apartamento (El conde de Torrefiel)

17h15 : échanges

17h30 : Performance de Jérôme Cabot et Paco Serrano (Université de Toulouse Jean Jaurès) : Stentor

20h30 : Dîner

Samedi 24 novembre

Matin Maison de la Recherche, Salle D29 - Modératrice : Monique Martinez

9h : Accueil

9h15 : André Helbo (Université Libre de Bruxelles) : Les formes du spectacle vivant sont-elles politiques ?

10h : échanges

10h15 : Pause

10h30 : Manuel Portela (Universidade de Coimbra, Portugal) : Angélica Liddell, La Tierra: tragedia cósmica de nuestra condición animal

11h : Cristina Tamames Gala (Universidad de Santiago de Compostela) : Los Cuales: intersecciones entre poesía y escena a través de Chantal Maillard y Claudia Faci

11h30 : Paulo Antonio Gatica Cote (Universidad de Salamanca) : Entrada ¿libre? Al Dark Room: indagaciones performatividades sobre lo político-social en/de Roberto Jacoby

12h : échanges

12h15 : Pause repas

Après-midi Maison de la Recherche, Salle D29 - Modérateur : Fabrice Corrons

13h30 : Marco De Marinis et Silvia Mei (Università di Bologna) : Dimensions politiques du théâtre européen actuel

14h15 : échanges

14h30 : María José Sánchez Montes (Universidad de Granada) : Teatro transmedia: Laboratorio de creación escénica Nar_Trans

15h : José Manuel Querol (Universidad Carlos III, Madrid) : Un circo de mil pistas: escenarios, peripecia y dramatis personae del proceso nacionalista catalán: Happenings, relatos y contra-relatos

15h30 : échanges

15h45 : Pause

16h : Performance de Carole Hurtado, Iván Ireta et Raimundo Villalba (Université de Toulouse Jean Jaurès) : Coja sus cositas v. 2.

16h30 : échanges

16h45 : Xosé Nogueira (Universidad de Santiago de Compostela) : Eso que le (nos) atraviesa. Una aproximación al filme Angélica [una tragedia] (Manuel Fernández-Valdés, 2016).

17h15 : échanges

17h30 : Clôture - Anxo Abuín, Eduardo Pérez Rasilla, Fabrice Corrons et Emmanuelle Garnier

Lieux

  • Université de Toulouse 2 / Mix'Art Myris
    Toulouse, France (31)

Dates

  • jeudi 22 novembre 2018
  • vendredi 23 novembre 2018
  • samedi 24 novembre 2018

Mots-clés

  • théâtre, politique, performance, espagne

Contacts

  • Fabrice Corrons
    courriel : fabrice [dot] corrons [at] univ-tlse2 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Fabrice Corrons
    courriel : fabrice [dot] corrons [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le théâtre hors de lui : performativités politiques dans le contexte hispanique actuel », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 21 novembre 2018, https://calenda.org/525665

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal