AccueilAmbrogio Spinola entre Gênes, Flandres et Espagne.

Ambrogio Spinola entre Gênes, Flandres et Espagne.

Ambrogio Spinola: between Genoa, Flanders and Spain

Réseaux et récits, guerre et finances (1569-1639)

Networks and Narratives, War and Finances (1569-1639)

*  *  *

Publié le mercredi 12 décembre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Cet atelier international propose un travail collectif au carrefour des différents réseaux économiques, politiques, familiaux, militaires et culturels qui constituèrent les contextes de vie changeants et complexes d’Ambrogio Spinola ; un homme à la fortune immense et aux qualités militaires surprenantes. Le cadre ? L'Europe espagnole (Italie, Flandres, Espagne). Des spécialistes aux perspectives historiographiques différentes et complémentaires se réuniront donc autours de Spinola, avec l’objectif d’une biographie chorale qui sera publiée en 2020. Cette biographie se veut le résultat d’un travail interdisciplinaire, mobilisant des historiens du fait militaire, de la diplomatie, des aristocraties transfrontalières et des réseaux financiers, mais aussi de l’histoire de l’information (création et circulation), de la culture écrite et par images, du genre.

Annonce

UCLouvain, Louvain-la-Neuve, 3-5 avril 2019

Argumentaire

Trop souvent encore l’Europe des Etats-nation du XIXe siècle projette ses bornes sur la première modernité en cloisonnant arbitrairement des individus et des phénomènes qui se développèrent dans des contextes aux frontières beaucoup plus mobiles et poreuses. L’Europe ibérique, avec les possessions espagnoles en Italie et dans les Flandres, en est un exemple majeur : dans un jeu d’échelles que l’historien doit garder à l’esprit, maints individus ont construit leurs identité personnelle, familiale et professionnelle par des aller/retour constants entre le système socio-culturel de leur naissance et des réseaux beaucoup plus larges. A une époque caractérisée par l’omniprésence de la guerre et par la recherche laborieuse de l’argent pour la financer, suivre les pas des entrepreneurs militaires, des diplomates, des banquiers -avec leurs réseaux financiers-, des grandes familles construisant de véritables stratégies collectives sur la gloire et les alliances issues des conflits armés, signifie prendre au sérieux la complexité mobile de ces cadres de vie et d’action.

Plusieurs portes d’entrée sont envisageables pour un récit historique qui veut intégrer cette complexité de regard posé sur le passé. L’une est celle de la biographie.

En 2008,  Davide Maffi écrivait un essai important sur les militaires italiens au service du roi d’Espagne dans les Flandres entre la fin du XVIIe et le XVIIIe siècle (Cacciatori di Gloria, in Italiani al servizio straniero in età moderna). A cette occasion, il soulignait le manque étonnant d’une biographie récente du génois Ambrogio Spinola (1569-1630), général de l’armée des Flandres et premier marquis de los Balbases. Il fallait donner une suite à la Vie qu’Antonio Rodríguez Villa avait publiée en 1904. Entretemps, certaines études ont vu le jour. Elles sont consacrées aux faits d’armes qui virent la participation de Spinola et notamment au parcours qui l’emmena à sa première victoire militaire à Ostende en 1604. Une victoire qui changea le regard de ses contemporains sur le banquier italien (en part. Asuncion Retortillo Atienza, Ambrosio Spínola de Génova a Ostende, 2017).

Cet atelier international propose un travail collectif au carrefour des différents réseaux économiques, politiques, familiaux, militaires et culturels qui constituèrent les contextes de vie changeants et complexes d’Ambrogio Spinola; un homme à la fortune immense et aux qualités militaires surprenantes.

Des spécialistes aux perspectives historiographiques différentes et complémentaires se réuniront donc autours de Spinola, avec l’objectif d’une biographie chorale qui sera publiée en 2020. Cette biographie se veut le résultat d’un travail interdisciplinaire, mobilisant des historiens du fait militaire, de la diplomatie, des aristocraties transfrontalières et des réseaux financiers, mais aussi de l’histoire de l’information (création et circulation), de la culture écrite et par images, du genre.

Tout en restant fermement concentré sur la figure du général italien, compte tenu de l’approche systémique du projet, le cadre temporel retenu ira de la naissance de Spinola en 1569 à la mort de sa fille Polissena Spinola en 1639. Ce petit débordement temporel permettra de vérifier les conséquences et les appropriations des actions du père par ses enfants et plus en général par la génération qui le suivi. L’option de fond pour une histoire qui dépasse les frontières se traduira aussi par la mise en avant de la triangulation entre Gênes et l’Italie espagnole, l’Espagne et les Flandres. Une triangulation qui fut propre à Ambrogio Spinola et à sa famille; et plus en général aux élites économiques, sociales et guerrières de la première modernité.

L’atelier sera organisé autour de quatre axes mettant en avant les différents réseaux qui firent le cadre de vie d’Ambrogio Spinola entre Gênes, l’Espagne et les Flandres. Toute proposition d’intervention devra entrer dans l’une de ces thématiques.

  • Ambrogio et les Spinola de San Luca. Stratégies familiales, genre et réseaux
  • Banquiers et états. Les réseaux financiers et politiques
  • Spinola et ses réseaux en tant qu’entrepreneur militaire et stratège
  • Construction de la mémoire et appropriations de/s image/s d’Ambrogio Spinola

Modalités de soumission

Plusieurs collègues ont déjà confirmé leur participation. Les organisateurs tiennent à intégrer des communications par des collègues qui répondront à cet appel à communication. Les propositions des jeunes chercheurs (phD et postDOC) seront privilégiées. Il est prévu l’octroi de quelque bourse pour couvrir les frais de voyage et/ou de séjour.

Toute proposition devra parvenir à silvia.mostaccio@uclouvain.be et à fanny.verslype@student.uclouvain.be

pour le vendredi 21 décembre au plus tard

et doit indiquer :

  • Titre provisoire
  • Résumé de 400 mots environs
  • Thématique concernée parmi les quatre reprises plus haut
  • Brève présentation du chercheur, avec appartenance institutionnelle et les publications les plus significatives

Organisation

Atelier international organisé par

  • Silvia Mostaccio (UCLouvain),
  • Bernardo J. García García (Universitad Complutense-Fundación Carlos de Amberes, Madrid),
  • Luca Lo Basso (Università di Genova),
  • Monique Weis (ULB)

Comité scientifique

  • Bernardo Garcia Garcia (Universitad Complutense, Madrid)
  • Luca Lo Basso (Università di Genova)
  • Paolo  Calcagno (Università di Genova)
  • Silvia Mostaccio (UCLouvain)
  • Annick Delfosse (Université de Liège)
  • Monique Weis (Université Libre de Bruxelles)
  • Violet Soen (KULeuven)

Lieux

  • UCLouvain
    Louvain-la-Neuve, Belgique (1348)

Dates

  • vendredi 21 décembre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Ambrogio Spinola, guerre, système financier, propagande, news, récit, Pays-Bas Espagnols, Genes, élite transnationale

Contacts

  • Silvia Mostaccio
    courriel : silvia [dot] mostaccio [at] uclouvain [dot] be
  • Verslype Fanny
    courriel : fanny [dot] verslype [at] student [dot] uclouvain [dot] be

Source de l'information

  • Silvia Mostaccio
    courriel : silvia [dot] mostaccio [at] uclouvain [dot] be

Pour citer cette annonce

« Ambrogio Spinola entre Gênes, Flandres et Espagne. », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 12 décembre 2018, https://calenda.org/526019

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal