AccueilImages en mémoire, images en miroir

Images en mémoire, images en miroir

Images in the memory, images in the mirror

Tables rondes, retours d'expériences et projections de films d'ateliers

Roundtables, feedback on experience and workshop film projections

*  *  *

Publié le lundi 10 décembre 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Dans le cadre d'ateliers de cinéma portés par des réalisateurs professionnels, les participants (personnes détenues, jeunes mineurs sous main de justice, habitants des quartiers prioritaires) ont été amenés à s'approprier des images d'archives (fournies par l'Ina, le CNC, la BnF) pour réaliser leur propre court métrage, en vue de restituer des fragments de leur propre histoire à travers des écritures cinématographiques singulières. Au programme de cette journée : table ronde participative sur les enjeux et les « règles du jeu » du dispositif,- projections de films d'ateliers, témoignage des participants (personnes détenues, jeunes sous main de justice, habitants des quartiers prioritaires... qui seront exceptionnellement présents pour évoquer leurs œuvres), regards des ambassadeurs sur les films, exposition vidéographique.

Annonce

Présentation

Un dispositif, deux temps forts

Des ateliers de cinéma

Dans le cadre d’ateliers de cinéma portés par des réalisateurs professionnels, les participants ont été amenés à s’approprier des images d’archives en vue de restituer des fragments de leur propre histoire à travers des écritures singulières.

Un processus de réalisation

Cette deuxième année a été pensée autour du thème des mouvements du vivant. 

Une sélection commune d’une heure d’images d’archives a été proposée aux différents groupes, comme autant de représentations possibles de ce thème : transformation et déplacement, humain, animal, végétal, naturel, environnemental ou images insolites…

Les films ont été réalisés par une ou par deux personnes, en duo, à partir d’une « règle du jeu » commune et d’un premier temps de visionnage sans le son durant lequel les participants se sont appropriés certaines des images présentées.

C’est à travers un processus d’incorporation et de décontextualisation que ces images sont devenues une matière capable d’introduire des récits personnels. Hors de toute dimension temporelle et historique, l’archive a été convoquée pour ce qu’elle interrogeait du présent. En plongeant leurs regards dans ces images, chacun s’est découvert soi-même parmi les autres : l’image mémoire est devenue une image miroir.

Une journée de valorisation à la bibliothèque nationale de France (BnF) – 13 décembre

Cette journée est divisée en deux temps :

  • la matinée sera consacrée à une réflexion participative sur l’articulation d’un projet de création à des dimensions éducatives et culturelles. Les intervenants reviendront sur les méthodologies, les outils et les « règles du jeu » développés au sein du dispositif, et leur réappropriation possible pour mettre en place des projets autour de l’image ;
  • l’après-midi sera l’occasion de revenir sur les ateliers de réalisation, avec les témoignages des participants, des réalisateurs et des professionnels impliqués ainsi que des diffusions de films d’ateliers.  Des ambassadeurs, issus de la société civile, porteront un regard sensible sur le court-métrage qui les a le plus touchés. Les ambassadeurs dialogueront avec les participants des ateliers et le public. Sont notamment attendus Emma Benestan et Benoît Labourdette. 

Du 10 au 14 décembre,une exposition de films courts« Exister ! », donnera à voir une sélection de 20 films sur les 33 réalisés cette année lors des ateliers.                   

Du 11 au 23 décembre, les 33 films réalisés cette année seront en consultation depuis les postes des salles de lecture du Haut-de-Jardin.

Ces films affirment la légitimité du regard de chacun dans notre société et dans notre histoire.

Rugueux, construits dans une forme d’inconscience, entre rêve et cauchemar, ils se libèrent des codes classiques de la vision, pour occuper une « forme sauvage et intuitive » dans laquelle l’image d’archive, devient matière vivante. Ils décrivent avec force, et comme d’une seule voix, la vie avec ses fragilités et ses incertitudes, mais aussi la volonté de départ, le désir de reconnaissance et la quête d’un chemin… Ces films deviennent des portes ouvertes vers le monde, mais également vers l’autre, des pas vers l‘altérité et la REconstruction d’une image de soi et d’une image du monde.

Inscriptions

Entrée libre sur inscription : maia@resonance-culture.fr

Programme

Les noms des intervenants sont donnés sous réserve de confirmation définitive

Matinée

Lieu : Petit Auditorium 

10h : accueil des participants

10h15 – 12h30  « En immersion dans le processus Images en mémoire, images en miroir » : articuler un projet de création à des dimensions éducatives et culturelles

Table ronde participative animée par Leïla Delannoy, sociologue et chercheuse au SOPHIAPOL, Université Paris Nanterre. 

Avec : 

  • Laurent Bismuth (chef du service Documentation des Collections à la Direction du patrimoine cinématographique du Centre national du cinéma et de l’image animée),
  • Caroline Caccavale (productrice et réalisatrice de Lieux Fictifs),
  • Estelle Caron (responsable du département Documentation de l’Institut national de l’audiovisuel),Vilma Collet(éducatrice à l’Unité Éducative d’Activités de Jour de Malakoff), Claudia Delnieppe(enseignante au Centre Pénitentiaire de Luynes -  Éducation nationale),
  • Lisa Pedel (coordinatrice culturelle au Centre Pénitentiaire de Villepinte),
  • Annabel Peltier (gestionnaire des collections, Service Audiovisuel de la Bibliothèque nationale de France),
  • Julien Troullioud (coordinateur culturel, Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires Sud-Est),
  • Anne-Lise Turpin (responsable d’Unité au Milieu Ouvert de Dunkerque).

Déjeuner

12h30 – 14h

Lieu : Foyer du Petit Auditorium

14h - 14h30 : temps libre – déambulation dans l’exposition vidéographiqueproduite par Lieux Fictifs d’après les courts-métrages réalisés par les participants.

Après-midi

Lieu : Petit Auditorium

Après-midi animée par Patrick Facchinetti, délégué général de Passeurs d’images.

14h30 – 15h45 : Retours sur les ateliers 2017 et diffusion des courts-métrages.

Avec les témoignages de :

Abdelmalek, Alexandre, Anthony, Élodie, Gift, Idrissa, Johan, Khaled, Marc Aymeric, Mouhammad, Nicolas, Ousmane, Sabri, Saliha, Souhaila, Sébastien, Sylvain.

Avec :

  • Olivier Bachellerie (professeur technique à l'Unité Éducative d’Activités de Jour de Malakoff), 
  • Joseph Césarini(réalisateur - Lieux Fictifs),
  • Loïc Kodaday(surveillant du Centre Pénitentiaire de Villepinte),
  • Romain Le Roux(assistant réalisateur - Lieux Fictifs),
  • Emmanuelle Raynaut(réalisatrice – Lieux Fictifs), Pascal Rehnolt (assistant réalisateur – Lieux fictifs)
  • Claire Vignau (responsable de l'Unité Éducative en milieu ouvert Aix-Célony et du Service territorial éducatif de milieu ouvert (STEMO) d’Aix-en-Provence).

15h45 - 16h45 :Regards des ambassadeurs sur les courts-métrages.

Des personnalités du monde de la culture et de l’éducation portent un regard sensible sur le court-métrage qui les a le plus touchés. Parmi eux, notamment, Emma Benestan et Benoît Labourdette. Échanges avec les participants, la salle, et projections des courts-métrages.

16h45 - 17h : Clôture de la journée.

Lieux

  • Petit Auditorium, Bibliothèque nationale de France (BnF), Site François Mitterrand - Quai François Mauriac
    Paris, France (75013)

Dates

  • jeudi 13 décembre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • image

Contacts

  • Maia Harriague
    courriel : maia [at] resonance-culture [dot] fr

Source de l'information

  • Maia Harriague
    courriel : maia [at] resonance-culture [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Images en mémoire, images en miroir », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 10 décembre 2018, https://calenda.org/526712

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal