AccueilHistoire militaire allemande Europe, 1945-1990

Histoire militaire allemande Europe, 1945-1990

German military history in Europe, 1945-1990

Représentation, organisation et tradition des forces armées dans la démocratie et la dictature

The representation, organisation and tradition of the armed forces in democracy and dictatorship

*  *  *

Publié le mardi 08 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

La LXeconférence internationale sur l’histoire militaire, qui aura lieu du 17 au 19 septembre 2019 à Potsdam, portera sur trois aspects de l’histoire militaire allemande : sur les rapports de politique militaire et de sécurité, entre domaine civil et militaire et au sein des forces armées ; les zones de convergence et de divergence entre l’Ouest et l’Est sur le plan allemand, européen et international ; le regard téléologique qu’on porte encore souvent sur les deux États allemands.

Annonce

Argumentaire

Outre la tendance persistante à aborder l’histoire dans une perspective transnationale, on constate depuis un certain temps un intérêt accru pour une historiographie contemporaine privilégiant une approche globale des deux Allemagnes. Les discussions portent sur la question de savoir si, et dans quels domaines de l’histoire, il est judicieux d’aborder et de comparer la République fédérale d’Allemagne et la République démocratique allemande sur un même plan, étant donné la divergence des structures étatiques et sociales. Des questions se posent également quant aux concepts dont les historiens peuvent se servir pour relater une histoire intégrale de l’Allemagne. Enfin, il reste à élucider comment inscrire dans un cadre européen et international l’histoire allemande après 1945.

Jusqu’à présent, le volet d’histoire militaire n’a été que rarement pris en compte dans ces débats. De premières études, réalisées au ZMSBw dans le cadre du projet de recherche « Histoire militaire allemande de 1970 à 1990 », ont néanmoins démontré la productivité d’une perspective qui englobe les deux États allemands et qui prend en compte le cadre européen. La conférence propose de combler la lacune à l’aide de trois approches au champ d’études en question : la représentation, l’organisation et la tradition. Ces approches fourniront des lignes directrices pour l’analyse et serviront à structurer le sujet de la conférence. La notion de représentation met l’accent sur l’image que les forces armées se font d’elles-mêmes, d’un côté, et le regard que l’on porte sur elles depuis l’extérieur, de l’autre, ainsi que sur leur place dans la société et leurs pratiques symboliques. Cette notion offre des points de départ pour les méthodologies d’histoire culturelle, politique et sociale. Des approches issues de la théorie des organisations permettent d’examiner de près les bases constitutionnelles respectives des forces armées ainsi que l’organisation militaire interne et sur le plan des alliances. La problématique de la tradition amène à s’interroger sur les moments de rupture et de continuité dans la double histoire militaire allemande après 1945 et 1949 respectivement.

Ces approches constituent la toile de fond pour les trois objectifs de la conférence. Premièrement, cette dernière propose de se pencher sur les rapports de politique militaire et de sécurité, entre domaine civil et militaire et au sein des forces armées, le tout dans le contexte des tendances globales de l’époque. Par conséquent, les débats respectifs abordent l’histoire militaire dans différents contextes : le contexte politique (conflit Est-Ouest, reconstruction, établissement de nouveaux ordres, systèmes d’alliances, défense du territoire national, réformes, sécurité, perceptions de l’histoire et de la nation, droits de l’Homme), social (mouvements de protestation, individualisation, protection de l’environnement), économique (évolution du monde du travail, consommation, fluctuations conjoncturelles, technologies) et culturel (essor des mass média, individualisation). Ainsi, la conférence applique au domaine militaire les tendances actuelles de la recherche en histoire contemporaine et souligne la pertinence des questions d’histoire militaire pour ces domaines. Deuxièmement, elle vise à arpenter les zones de convergence et de divergence entre l’Ouest et l’Est sur le plan allemand, européen et international : les perceptions réciproques, les rapports, les parallèles et les démarcations. Troisièmement, elle invite à s’interroger sur le regard téléologique qu’on porte encore souvent sur les deux États allemands : d’un côté, la République fédérale d’Allemagne comme exemple de réussite, de l’autre, la République démocratique allemande comme échec.

Modalités de soumission

Nous vous invitons à soumettre des contributions qui abordent des aspects de représentation, d’organisation ou de tradition des forces armées, de préférence dans une perspective qui prend en compte les deux Allemagnes. Nous souhaiterions également recevoir des propositions qui offrent une perspective internationale sur le sujet. Les langues officielles de la conférence seront l’allemand et l’anglais. Seront pris en charge les frais de déplacement et d’hébergement. Il est prévu de publier des contributions sélectionnées. Nous vous prions d’envoyer votre proposition (d’une longueur de 2 500 caractères maximum), accompagnée d’un bref CV,

jusqu’au 31 janvier 2019

à l’adresse itmgs2019@bundeswehr.org.

Lieux

  • Seminaris SeeHotel
    Potsdam, Allemagne

Dates

  • jeudi 31 janvier 2019

Mots-clés

  • histoire militaire, histoire comparée, Allemagne

Contacts

  • Jörg Echternkamp
    courriel : zmsbwitmgs2019 [at] bundeswehr [dot] org

Source de l'information

  • Jörg Echternkamp
    courriel : zmsbwitmgs2019 [at] bundeswehr [dot] org

Pour citer cette annonce

« Histoire militaire allemande Europe, 1945-1990 », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 08 janvier 2019, https://calenda.org/534284

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal