AccueilSouvenirs de vacances dans la littérature et les autres arts

Souvenirs de vacances dans la littérature et les autres arts

Memories of holidays in literature and the other arts

*  *  *

Publié le mardi 08 janvier 2019 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Le thème du souvenir a beaucoup intéressé la critique littéraire. Il est au cœur des réflexions modernes qui escortent par l’observation, l’interprétation et la codification une production prolifique des écritures de soi. Ce leitmotiv de la littérature moderne, tant de jeunesse que du grand public, pourrait se décliner en plusieurs sous-thèmes récurrents, dont le souvenir particulier des vacances. 

Annonce

Université du Temps Libre de l’Université d’Orléans (UTLO), les 20 et 21 juin 2019

Argumentaire

Le thème du souvenir a beaucoup intéressé la critique littéraire. Il est au cœur des réflexions modernes qui escortent par l’observation, l’interprétation et la codification une production prolifique des écritures de soi. Ce leitmotiv de la littérature moderne, tant de jeunesse que du grand public, pourrait se décliner en plusieurs sous-thèmes récurrents, dont le souvenir particulier des vacances. Le thème des vacances peut constituer l’objet d’un récit, comme il peut apparaître comme un épisode, heureux ou malheureux, dans un récit qui en comporte plusieurs. Défini, dans ces contextes, par son caractère épisodique, circonscrit dans le temps, il s’inscrit dans un rapport privilégié avec le temporel et le spatial qui quittent l’ère/aire de la contrainte, du devoir, du travail et des responsabilités, pour rester comme suspendus. Il peut être saisi dans ses phases initiale et terminale, amenant les aspects duratif et itératif pour l’écriture de tout l’épisode ; comme il peut être de style diaristique, relatant dans le détail les événements et les sensations.

A cause de (ou grâce à) cet aspect épisodique, il n’affiche pas toujours les ambitions qu’ont en général les écritures autographiques et les récits d’enfance, celles de la construction d’un modèle ou de la recherche et d’une expression de soi. En effet, si les autobiographies, les autoportraits, les autofictions, les journaux intimes, les correspondances, les mémoires ou les confessions cherchent souvent à répondre à l’inconfortable et insoutenable « qui suis-je ? », les souvenirs de vacances, plus proches des récits de voyages ou d’aventure, constituent un motif aux contours flous. Pourquoi raconte-t-on ses souvenirs de vacances, à qui et dans quel(s) but(s) ? Dans quels genres littéraires les trouve-ton le plus et à quels autres sous-thèmes autographiques pourrait-on les corréler ?

Ailleurs, le thème du voyage constitue l’objet central de l’écriture : le récit de voyage, le carnet et le journal de voyage, le carnet de route, la chronique, le rapport, ou le grand reportage représentent un pan important de la littérature depuis l’Antiquité et offrent des modalités de narration diverses qui mettent plus ou moins à contribution les facultés mnémoniques des voyageurs.

Depuis l’avènement de la photographie, de la vidéo et plus récemment des formes de communication numérique, les souvenirs de vacances s’écrivent, se prennent en photos et se filment ; ils sont illustrés, hauts en couleurs ; s’ils s’envoyaient par la poste sur des cartes postales, ils s’échangent aujourd’hui plus immédiatement par mail et sur les réseaux sociaux ; ce qui les a sortis de leurs cadre intime, familial ou amical premier, pour les livrer à l’indiscrétion et au voyeurisme.

Axes de réflexion (à titre indicatif et non exclusif) :

(1) La construction du récit, son architecture puis les enjeux de sa réception. Le motif mobilise-t-il des grilles de lectures, des interférences intertextuelles ? Y a-t-il des invariants dans l’écriture des souvenirs des vacances ?

(2) La part de l’imaginaire, du fantasme et du mythe dans la reconstruction du motif : quelle(s) représentation(s), est-il question de production ou de reproduction dans cette écriture a priori rétrospective ?

(3) Les modes de représentation de l’espace des vacances

(4) Les modalités de l’écriture des vacances : l’humour, l’ironie, la nostalgie, etc.

Éléments de bibliographie : voir Annexe.

Comité scientifique

  • Mme Farah Zaïem (Professeure des universités, La Manouba, Tunis)
  • M. Pierre Allorant, (Doyen de la faculté de Droit - Économie - Gestion, Orléans)
  • M. Pierre Loubier (Professeur des universités, Poitiers)
  • Mme Olfa Abrougui (Maître de conférences, Université de Tunis)
  • Mme Jihène Tbini (Maître de conférences, FLAHM,La Manouba, Tunis)
  • M. Allachokr Assadolahi Tejarragh (Dir. Département de Français,Tabriz) sous réserves

Modalités de soumission

Elles sont à envoyer avant le 1er février 2019

à fleguennec.utlo@orange.fr

Elles ne dépasseront pas 500 mots, y compris une brève présentation et le titre de quelques publications récentes. Réponse vous sera donnée avant la fin du mois.

L’UTLO prendra en charge l’accueil, les déjeuners des 20 et 21 juin ainsi que les pauses café.

Lieux

  • UTLO Bâtiment Michel Royer 1 rue de Chartres 45067 Orléans La Source
    Orléans, France (45)

Dates

  • vendredi 01 février 2019

Mots-clés

  • vacances, récit, autobiographie,

Contacts

  • François Le Guennec
    courriel : fleguennec [dot] utlo [at] orange [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • François Le Guennec
    courriel : fleguennec [dot] utlo [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Souvenirs de vacances dans la littérature et les autres arts », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 08 janvier 2019, https://calenda.org/535484

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal