AccueilMétier de chercheur·e

Métier de chercheur·e

The researcher's profession - writing in social sciences and writing social sciences

Écrire en sciences sociales, écrire les sciences sociales

*  *  *

Publié le mercredi 09 janvier 2019 par Anastasia Giardinelli

Résumé

La Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne lance le deuxième cycle de journées d’étude interdisciplinaire autour du métier de chercheur·e. En sciences humaines et sociales, toutes disciplines confondues, l’écriture est partie prenante du processus de production des connaissances. Et les chercheurs de ces disciplines passent en principe une grande partie de leur temps à écrire : articles, ouvrages, contributions à des colloques, recensions, mais aussi rapports d’expertise, évaluations, demandes de financement... Quel rapport entretiennent-ils avec cette activité si particulière ?  Comment écrivent-ils ?

Annonce

Présentation

La Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne lance le deuxième cycle de journées d’étude interdisciplinaire autour du métier de chercheur·e.

En sciences humaines et sociales, toutes disciplines confondues, l’écriture est partie prenante du processus de production des connaissances. Et les chercheurs de ces disciplines passent en principe une grande partie de leur temps à écrire : articles, ouvrages, contributions à des colloques, recensions, mais aussi rapports d’expertise, évaluations, demandes de financement... Quel rapport entretiennent-ils avec cette activité si particulière ?  Comment écrivent-ils ?

Les imaginaires associés à l’écriture littéraire, celle-ci étant auréolée d’une sacralité particulière, ont-ils encore cours, doivent-ils encore avoir cours, dans un monde sans cesse renvoyé à l’idéal positiviste des sciences « exactes » ? Les injonctions à l’internationalisation et à la numérisation n’ont-elles pas pour effet, au terme d’une division du travail qui distingue définitivement la science de l’art et le vrai du beau, de renvoyer la figure artisanale de l’intellectuel tenté par l’écriture à un passé pré-scientifique ? Certaines disciplines ne vont-elles pas jusqu’à revendiquer comme étalon de scientificité la mise à distance des formes « littéraires » d’écriture du savoir ? Devenant « scientifique », l'écriture devient-elle pour autant toujours fonctionnelle, transitive, profane ? Les « auteurs » disparaissent-ils au profit de collectifs (co-écriture, co-signature...) ? Comment l'écriture savante s'est-elle imposée, avec ses codes, ses façons d'argumenter, de démontrer, de produire un matériau ? Comment la rigueur scientifique s'est-elle faite discours ?

Les deux journées d’étude du cycle pluriannuel « Métier de chercheur·e » organisées par et à la MSHB, en partenariat avec le pôle doctoral de Rennes, les 1er et 15 mars 2019 s’efforceront d’explorer ces questions en mobilisant, autour de deux grands témoins (Arlette Farge, Nathalie Heinich), des intervenant/es de toutes disciplines (enseignants-chercheurs et doctorant/es) développant des pratiques d’écriture très diverses, selon une polarité qui va de ce que l’on pourrait appeler la « tentation littéraire » (Histoire, Arts-Lettres, Anthropologie, Sociologie, Philosophie ?) jusqu'à ce qui s'apparente davantage à un alignement sur les pratiques des sciences « dures » (psychologie expérimentale, lexicométrie, économie...). Ce sera l’occasion d’interroger des objets aussi divers que le droit à la subjectivité du chercheur, la rhétorique savante, l'argumentation scientifique (administration de la preuve, effet de réel...), l'écriture à plusieurs mains, l'incitation à publier en anglais, la pratique des blogs, la socialisation à l'écriture des jeunes chercheurs, le statut du « livre » en SHS...

Chacune des deux journées d’étude est organisée selon la même trame : elles s'ouvriront par l’exposé d'un grand témoin, puis verront se succéder des ateliers animés par des chercheurs du périmètre MSHB.

Programme prévisionnel

Vendredi 1er mars 2019

9 h - Accueil, présentation (Florian Mazel, Christian Le Bart)

9 h 15 - Regard d'une linguiste sur l'écriture en SHS

  • Fanny Rinck, Sciences du Langage, Université de Grenoble

10 h - Standardisation, singularité, auctorialité : récits d'expériences (animation : Ch. Le Bart)

  • Grégor Marchand, archéologie, Université Rennes 1
  • Jean-Manuel Warnet, arts - études théâtrales, Université de Bretagne Occidentale
  • Camille Bosque, docteure en esthétique, Université Rennes 2
  • Caroline Guittet, docteure en géographie, Université Rennes 2

11 h - Grand témoin (présentation : F. Mazel)

  • Arlette Farge, histoire moderne, CNRS-EHESS, Paris

12 h 30 - pause-déjeuner

14 h - Atelier : écrire en droit (animation : F. Mazel)

  • Marion Lemoine, droit international, CNRS-IODE, Rennes

14 h 45 - Atelier : écrire en histoire (animation : Ch. Le Bart)

  • Yann Lignereux, histoire moderne, Université de Nantes
  • Philippe Artières, histoire contemporaine, CNRS-EHESS, Paris

16 h - L'écriture SHS à la recherche de ses publics : récits d'expériences (animation : Ch. Le Bart)

  • Séverine Nikel, éditrice responsable des SHS aux éditions du Seuil
  • Nicolas Thély, esthétique, Université Rennes 2
  • Olivier Bouba-Olga, aménagement, Université de Poitiers

Vendredi 15 mars 2019

9 h - Accueil, présentation (Florian Mazel, Christian Le Bart)

9 h 15 - Grand témoin (présentation : Ch Le Bart)

  • Nathalie Heinich, Sociologie, CNRS-EHESS, Paris

10 h 45 - Enseigner / apprendre l'écriture SHS : récits d'expériences (animation : Ch. Le Bart)

  • Jean Boutier, histoire moderne, EHESS-CNRS, Marseille
  • Jean-Yves Trépos, sociologie, Université de Metz
  • Léa Sénégas, doctorante en science politique, Université Rennes 1
  • Adeline Latimier, docteure en littérature médiévale, Université Rennes 2

12 h 15 - pause-déjeuner

14 h - La question de l'écriture selon les disciplines (animation : F. Mazel)

  • Pierre-Henri Frangne, philosophie, Université Rennes 2
  • Erik Neveu, science politique, IEP de Rennes
  • Sylvain Venayre, histoire contemporaine, Université de Grenoble
  • Annick Madec, sociologie, Université de Bretagne Occidentale

16 h - Conférence finale : Christian Le Bart, Florian Mazel

Coordination

  • Christian Le Bart, professeur de science politique, IEP Rennes
  • Florian Mazel, professeur d’histoire médiévale, Université Rennes 2

Catégories

Lieux

  • Amphithéâtre Robert Castel - Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne - 2 avenue Gaston Berger - 35043 Rennes
    Rennes, France (35)

Dates

  • vendredi 01 mars 2019
  • vendredi 15 mars 2019

Mots-clés

  • sociologie, histoire, science politique, littérature, philosophie, archéologie, esthétique, sciences du langage, droit, aménagement

Contacts

  • Catherine Godest
    courriel : communication [at] mshb [dot] fr

Source de l'information

  • Catherine Godest
    courriel : communication [at] mshb [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Métier de chercheur·e », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 09 janvier 2019, https://calenda.org/538057

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal