AccueilLe matériel et l’immatériel : lignes de partage au XVIIe siècle

Le matériel et l’immatériel : lignes de partage au XVIIe siècle

Mind and Matter. Dividing Lines in the Early Modern Period

*  *  *

Publié le mercredi 16 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

La question des rapports de la matière à l’immatériel est centrale pour comprendre plusieurs aspects de la philosophie du XVIIe siècle, non seulement pour appréhender les lignes de fracture entre les conceptions scolastiques et modernes, mais également pour saisir les différences entre les différentes options modernes. Cette question ne se réduit pas à la question du rapport entre matière et pensée, réduction qui procède d’un prisme de lecture cartésien. L’un des enjeux du colloque organisé est précisément de resituer la distinction cartésienne entre res extensa et res cogitans dans son rapport d’une part au contexte scolastique d’où est absente cette dualité, d’autre part aux critiques émises par certains modernes à l’égard de la réduction cartésienne de la matière à la pure étendue.

Annonce

Argumentaire

La question des rapports de la matière à l’immatériel est centrale pour comprendre plusieurs aspects de la philosophie du XVIIe siècle, non seulement pour appréhender les lignes de fracture entre les conceptions scolastiques et modernes, mais également pour saisir les différences entre les différentes options modernes. Cette question ne se réduit pas à la question du rapport entre matière et pensée, réduction qui procède d’un prisme de lecture cartésien. L’un des enjeux du colloque organisé est précisément de resituer la distinction cartésienne entre res extensa et res cogitans dans son rapport d’une part au contexte scolastique d’où est absente cette dualité, d’autre part aux critiques émises par certains modernes à l’égard de la réduction cartésienne de la matière à la pure étendue. Ce qui par exemple réunit, par delà leurs différences, les objections des platoniciens de Cambridge et celles de Leibniz à l’encontre de Descartes, c’est l’idée qu’une explication complète des corps exige ou bien de recourir à des entités immatérielles, ou bien de modifier la conception de la matière. Deux problèmes sont plus spécifiquement pertinents pour aborder cette question. Le premier est celui de l’activité et de la force et l’interprétation de la conception cartésienne qui paraît dépouiller la matière de toute activité propre. Le second problème est celui de la causalité finale et il s’agit de questionner alors la possibilité que certains phénomènes corporels corporels requièrent une explication téléologique irréductible à l’intentionnalité d’un esprit pourvu de capacités cognitives.

Programme

Adresse

Ecole normale supérieure – 75005 Paris

Vendredi 25, 29 rue d’Ulm, salle 236 9h15-18h

Samedi 26 : 45 rue d’Ulm, salle Cavaillès, 9h30-16h

Vendredi 25 janvier 2019

  •   9:15-9:30 Marleen Rozemond and Jean-Pascal Anfray: Welcome and opening remarks
  • 9:30-10:30 Brian Embry (University of Groningen): “Arriagan Dualism”
  • 10:30-10:50 Pause café
  • 10:50-11:50 Igor Agostini (Universita del Salento, Lecce): “Descartes’s Real Distinciton between Mind and Body. From the Discours to the Meditationes”
  • 12:00-13:00 Jean-Pascal Anfray (ENS PSL): “Varieties of Holenmerism”  
  • 14:30-15:30 Martine Pécharman (CNRS-CRAL): “Hobbes on the Material-Immaterial Divide”
  • 15:30-15:45 Pause
  • 15:45-16:45 Sophie Roux (ENS PSL): “Gassendi on Animal and Human Minds”
  • 16:45-17:00 Pause café
  • 17:00-18:00 Dan Garber (Princeton): “Spiritualizing Matter: Perception and Appetite in a Material World”  

Samedi 26 janvier 2019

  •   9:30-10:30 Philippe Hamou (Paris-Ouest): “The Puzzling Matter of Immaterial Substances in Locke”
  • 10:30-11:00 Pause café
  • 11:00-12:00 Sam Rickless (UC San Diego): “Locke on the Probability of the Mind’s Immateriality”  
  • 13:30-14:30 Maria Rosa Antognazza (King’s College London): “Immateriality and Primary Matter in Leibniz”
  • 14:30-14:45 Pause
  • 14:45-15:45 Marleen Rozemond (University of Toronto): “Why mills can’t think: Leibniz on perception as internal action”    

Inscriptions

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Organisation

organisé par Jean-Pascal Anfray

Catégories

Lieux

  • Salle 236 (bâtiment Jaurès) | Bâtiment principal - 29 et 45 rue d'Ulm
    Paris, France (75005)

Dates

  • vendredi 25 janvier 2019
  • samedi 26 janvier 2019

Mots-clés

  • mind, matter, matériel, immatériel

Contacts

  • Jean-Pascal Anfray
    courriel : jean-pascal [dot] anfray [at] ens [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cécile Alrivie
    courriel : cecile [dot] alrivie [at] ens [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le matériel et l’immatériel : lignes de partage au XVIIe siècle », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 16 janvier 2019, https://calenda.org/550703

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal