HomeWhat indiscipline for the people? Political movements and popular revolts in the United States (1800-2018)

HomeWhat indiscipline for the people? Political movements and popular revolts in the United States (1800-2018)

What indiscipline for the people? Political movements and popular revolts in the United States (1800-2018)

Quelle indiscipline pour le peuple ?

Mouvements politiques et révoltes populaires aux États-Unis (1800-2018)

*  *  *

Published on Thursday, January 24, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Cet atelier proposé à l'occasion du congrès de l'Association française d'études américaines à Nantes en mai 2019 (21-24 mai) se propose de réfléchir à la question de l'indiscipline du peuple dans les mouvements politiques et sociaux aux États-Unis depuis le XIXe siècle. Nous accueillons des contributions sur les différentes périodes de l'histoire, jusqu'à la période très récente.

Announcement

Atelier, Congrès AFEA 2019

Coordination

  • Alexia BLIN, ATER, Université Sorbonne Nouvelle- Paris 3
  • Tamara BOUSSAC, Doctorante contractuelle, Sorbonne Université / EHESS
  • Marion DOUZOU, ATER, Université Paris 1- Panthéon Sorbonne

Argumentaire

À l’heure où les interrogations se font de plus en plus nombreuses sur la résurgence d’une tradition populiste en politique américaine, il nous semble intéressant d’étudier le rôle attribué au « peuple » par les mouvements politiques qui s’en réclament.

Depuis le début du XIXe siècle, de nombreux mouvements en appellent à l’indiscipline du peuple américain, trahi par des élites, économiques ou politiques, afin de redresser des torts et de bouleverser l’ordre établi. Se référant souvent à l’héritage de la révolution américaine, les Populistes des années 1880, comme les abolitionnistes avant eux, ou les militants des droits civiques des décennies plus tard, invoquent la nécessaire désobéissance populaire pour faire avancer leur cause. Cependant, l’indiscipline revendiquée déborde parfois les limites que lui assignent les leaders de ces mouvements, et cesse dès lors d’être acceptable : lors des grèves ouvrières ou fermières des années 1930, ou de ce qu’on a appelé la radicalisation des mouvements noirs ou féministes dans les années 1970, la base s’est parfois montrée plus indisciplinée que prévu.

À l’autre extrémité du spectre politique, les conservateurs américains cherchent, au moins depuis le début du XXe siècle, à faire rentrer dans le rang les masses populaires dont l’indiscipline inquiète. Cependant, ces mêmes conservateurs n’hésitent pas eux-mêmes à se réclamer du droit à la désobéissance et à l’indiscipline, en particulier vis-à-vis de l’État fédéral, lorsque l’ordre, politique, économique ou racial, leur semble mis en danger. Ils le font alors au nom d’un autre peuple que celui qui les menace, celui des contribuables, de la classe moyenne, des gens ordinaires. Le mouvement de « résistance massive » dans les États du Sud après la décision de la Cour Suprême Brown v. Board of Education n’en est qu’un des exemples les plus frappants.

Dans les deux configurations, c’est non seulement la question de la définition du peuple qui se pose, mais aussi celle de la forme d’indiscipline qui est jugée convenable par les organisateurs de ces mouvements. Celle-ci doit-elle être une forme de révolte instinctive contre l’injustice ? Ou bien doit-elle être une désobéissance contrôlée, encadrée, cooptée par les leaders progressistes ou conservateurs ? Qui a le droit de se révolter, et selon quelles modalités au sein des mouvements politiques américains ? C’est autour de ces questions que nous espérons construire cet atelier, en sollicitant des contributions axées sur différentes périodes de l’histoire des États-Unis, y compris la période très contemporaine.

Modalités de soumission

Merci d’envoyer les propositions de communication pour le 28 janvier 2019

1 page maximum, accompagné d’un court CV

Contact : alexia.blin@gmail.com; tamara.boussac@gmail.com; marion.douzou@gmail.com

 

Places

  • Nantes, France (44)

Date(s)

  • Monday, January 28, 2019

Keywords

  • peuple, populisme, mouvement social, indiscipline, désobéissance, contrôle social

Contact(s)

  • Alexia Blin
    courriel : alexia [dot] blin [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Alexia Blin
    courriel : alexia [dot] blin [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« What indiscipline for the people? Political movements and popular revolts in the United States (1800-2018) », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, January 24, 2019, https://calenda.org/556023

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search