AccueilCorps, contraintes et pouvoirs

Corps, contraintes et pouvoirs

Bodies, constraints and powers

*  *  *

Publié le vendredi 01 février 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Sujet de recherches et d’actualité, le corps est continuellement questionné et réactive la controverse. La matérialité du corps est prise entre sa nature biologique et sa construction socio-culturelle ou expliquée sous l’angle d’une naturalité déterminante ou d’un constructionnisme total. Enfermé dans ces catégories, le corps est parfois considéré comme impensé voire dénié par les théories féministes et avec elles les études sur le genre. Les chercheur·e·s en études sur le genre se sont pourtant engagé·e·s dans ces réflexions, y ont mobilisé une panoplie variée d’outils conceptuels et ont relevé des conceptions et des expériences complexes du corps : corps contraints, corps violentés, corps normés, corps résistants, corps transgressifs, etc. Cette journée d’études se propose, dans une perspective pluridisciplinaire et intersectionelle, de revenir sur les idées du corps, de les mettre à jour, de les illustrer et de les comprendre entre contraintes et pouvoirs. 

Annonce

Argumentaire

Sujet de recherches et d’actualité, le corps est continuellement questionné et réactive la controverse. La matérialité du corps est prise entre sa nature biologique et sa construction socio-culturelle ou expliquée sous l’angle d’une naturalité déterminante ou d’un constructionnisme total. Enfermé dans ces catégories, le corps est parfois considéré comme impensé voire dénié par les théories féministes et avec elles les études sur le genre. Les chercheur·e·s en études sur le genre se sont pourtant engagé·e·s dans ces réflexions, y ont mobilisé une panoplie variée d’outils conceptuels et ont relevé des conceptions et des expériences complexes du corps : corps contraints, corps violentés, corps normés, corps résistants, corps transgressifs, etc. Cette journée d’études se propose, dans une perspective pluridisciplinaire et intersectionelle, de revenir sur les idées du corps, de les mettre à jour, de les illustrer et de les comprendre entre contraintes et pouvoirs. 

Les contraintes sont ici entendues au sens durkheimien de contrainte sociale : contraintes entraînées dans le processus de socialisation pour être incorporées, intériorisées et finalement invisibilisées, et contraintes en tant que sanctions délivrées par soi ou par autrui si elles n’étaient pas ou potentiellement pas respectées. Les corps rentrent ainsi dans des rapports de pouvoirs, dans une tension permanente avec des normes, des modes, des individus et des institutions. Le pouvoir investit les corps non seulement par des violences et des idéologies, mais plus généralement par tout un ensemble de savoirs et de techniques différant selon les contextes sociaux, culturels et historiques. Ce pouvoir n’agit cependant pas sur un corps passif. La tension que le pouvoir crée entraîne inévitablement des négociations sous la forme de conflits, de luttes et de résistances. Le pouvoir est ainsi réinvesti par un corps-sujet capable d’agir. Le pouvoir n’est pas seulement subi ; des transformations peuvent opérer sur les appréhensions et les modifications du corps. 

Les réflexions qui seront menées durant cette journée d’études suivront, en somme, les caractéristiques du genre. Le corps, les contraintes et les pouvoirs interrogent inévitablement les catégories asymétriques d’homme et de femme, de masculin et de féminin, et les contextes culturellement et historiquement variables les impliquant tout autant que les conceptions des nations, des races, des ethnies, des religions, des catégories socio-professionnelles, des normes esthétiques, … 

Modalités des communications 

Les contributions à la journée d’études prendront la forme de communications de recherches ou artistiques de 20 minutes regroupées sous plusieurs axes thématiques. Les propositions anonymes seront envoyées en fichier PDF et comprendront un titre et un résumé d’une à deux pages et accompagnées d’une bibliographie. Elles seront attachées à un courriel spécifiant clairement les noms, prénoms, affiliations scientifiques et institutionnelles du ou des auteur·rices ainsi que le titre de la communication. 

La participation à la journée d’études est ouverte à toute personne étudiante à partir du deuxième cycle universitaire, à toute personne chargée de cours et/ou engagée dans la recherche ainsi qu’aux représentant·e·s d’association. 

  • Date limite de soumission des propositions : 4 février 2019 

  • Date de la notification d’acceptation : 11 février 2019 
  • Date de la journée d’études : 11 mars 2019 

Propositions à envoyer à assomauvaisgenre.s@gmail.com 

Catégories

Lieux

  • 10 Esplanade des Antilles
    Pessac, France (33607)

Dates

  • lundi 04 février 2019

Fichiers attachés

Mots-clés

  • genre

Contacts

  • Association Mauvais Genre·s
    courriel : assomauvaisgenre [dot] s [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Association Mauvais Genre·s
    courriel : assomauvaisgenre [dot] s [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Corps, contraintes et pouvoirs », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 01 février 2019, https://calenda.org/556678

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal