AccueilThéoriser les marchés du logement – Post-doc

Théoriser les marchés du logement – Post-doc

Theorising housing markets - post-doc

*  *  *

Publié le jeudi 24 janvier 2019 par Céline Guilleux

Résumé

Le post-doc, d'une durée de 14 mois et débutant en mars 2019, s'inscrit dans le projet Wealth Inequalities and the Dynamics of Housing Markets (WIsDHoM) financé par l’ANR est un projet pluridisciplinaire (géographie, sociologie, aménagement et urbanisme, économie, sciences politiques et histoire) impliquant vingt chercheurs. La personne recrutée aura à contribuer à une théorisation des dynamiques inégalitaires imputables aux marchés du logement, en s'appuyant sur la littérature internationale. Elle mettra en œuvre cette théorisation dans un travail d'enquête auprès des acteurs des marchés immobiliers (publics comme privés) dans trois terrains, Paris, Lyon et Avignon.

Annonce

Contexte

Le projet WIsDHoM (Wealth Inequalities and the Dynamics of Housing Markets) financé par l’ANR est un projet pluridisciplinaire (géographie, sociologie, aménagement et urbanisme, économie, sciences politiques et histoire) impliquant vingt chercheurs, notamment des chercheurs des UMR Géographie-Cités (UMR 8504), Espace (UMR 73000) et le Centre Max Weber (UMR 5283).

Il part du constat que les marchés du logement jouent un rôle majeur dans la production des inégalités patrimoniales. La persistance d’un écart important entre le niveau des prix des logements et celui des revenus, les évolutions des acteurs de la finance et de l’immobilier, ainsi que la place prise par la stimulation du marché dans les politiques de l’habitat, laissent penser que les marchés du logement sont entrés dans un nouveau régime. Celui-ci n’a pour l’instant pas donné lieu ni à une conceptualisation d’ensemble qui rendrait compte de ses variations spatiales.

Le projet vise à étudier la genèse et le fonctionnement de ce nouveau régime ainsi que ses effets. Il articule la construction d’un cadre théorique mettant en perspective la situation française par rapport aux autres cas étudiés dans la littérature internationale à un travail empirique, d’enquête et d’exploitation de bases de données spatiales jusqu’ici rarement traitées ensemble. Les terrains ainsi étudiés sont les aires urbaines de Paris, Lyon et Avignon.

Le projet combine trois dimensions interdépendantes, déclinées en trois groupes de travail. Le premier vise à caractériser, théoriquement et empiriquement, les assemblages locaux de marché impliquant les acteurs institutionnels, au premier rang desquels les collectivités locales, et privés, tels que les promoteurs, qui par leurs pratiques et leurs politiques, donnent forme localement au nouveau régime de prix. Le deuxième vise à spatialiser les dynamiques des prix et des revenus pour saisir les inégalités d’accessibilité à la propriété et leur évolution. Le troisième est centré sur l’analyse des propriétaires immobiliers, de leurs stratégies et de leurs trajectoires patrimoniales, d’enrichissement ou de vulnérabilisation.

Le contrat post-doctoral s’inscrit dans le premier de ces groupes de travail.

Structure d’accueil

Laboratoire de sociologie généraliste, le Centre Max Weber (UMR 5283) regroupe un grand nombre de sociologues du site de Lyon-Saint-Étienne. Il est rattaché institutionnellement à quatre tutelles : le CNRS, l’École Normale Supérieure de Lyon, l’Université Jean Monnet Saint-Étienne et l’Université Lumière Lyon 2. Le poste sera plus spécifiquement rattaché à l’une des six équipes du Centre Max Weber, l’équipe Modes Espaces et Processus de Socialisation (MEPS), située à Lyon.

Description de la mission

Dans le cadre du projet ANR WIsDHoM, la mission se déroulera au sein du groupe de travail sur les assemblages locaux de marché, constitué d’une dizaine de chercheurs et ingénieurs.La personne recrutée devra :

  • Contribuer à la construction du cadre théorique d’une analyse comparative des marchés du logement (achat vente, hors location)
  • Contextualiser ce cadre théorique dans la littérature internationale
  • Mettre en oeuvre ce cadre théorique dans le cadre d’une campagne d’entretiens et d’un travail de terrain auprès d’acteurs de marché institutionnels et privés dans les aires urbaines de Paris, Lyon et Avignon. La personne recrutée, devra mener les entretiens auprès de ces acteurs, et participer à leur analyse avec les membres de l’équipe.
  • Prendre des responsabilités scientifiques au sein du groupe de travail.

Délivrables

  • La soumission comme premier auteur d’un article dans une revue internationale à comité (langue anglaise) et/ou la proposition et rédaction d’un chapitre de l’ouvrage de clôture du programme (éditeur international en langue anglaise).
  • La participation à un colloque international et à des journées d’études- Des rendus et points d’étape dans les réunions de l’équipeProfil recherché
  • Titulaire d’un doctorat, de préférence en sociologie urbaine, science politique, sociologie politique, urbanisme et aménagement, géographie urbaine / économique.
  • Expérience de recherche dans les domaines des politiques et des acteurs de l’habitat et du logement, d’urbanisme. Connaissance de l’immobilier.- Expérience des entretiens et travail de terrain.
  • Capacité à s’insérer dans une équipe, à prendre des responsabilités.
  • Une capacité rédactionnelle scientifique en langue anglaise.

Durée : De 12 à 14 mois, contrat de post-doctorat / ingénieur de recherche

Localisation : Centre Max Weber Lyon 2Début : Mars 2019 (à négocier)

Calendrier du recrutement

  • Date limite des candidatures : 1er février 2019

  • Date des auditions : entre le 15 et le 20 février
  • Décision : 20 février
  • Début du contrat : mars 2019 (à négocier)

Candidature

Envoyer avant le 1er février 2019 à Renaud.Legoix@univ-paris-diderot.fr, Loic.Bonneval@univ-lyon2.fr , Guilhem.Boulay@univ-avignon.fr, Laure.Casanova@univ-avignon.fr, Mathieu.Coulon@univ-avignon.fr :

  • un CV
  • Une lettre de motivation (deux pages) décrivant votre expérience de la recherche et votre motivation à candidater

Lieux

  • Lyon, France (69)

Dates

  • vendredi 01 février 2019

Mots-clés

  • marché immobilier, logement, inégalité, patrimoine, habitat

Contacts

  • Loïc Bonneval
    courriel : loic [dot] bonneval [at] univ-lyon2 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Loïc Bonneval
    courriel : loic [dot] bonneval [at] univ-lyon2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Théoriser les marchés du logement – Post-doc », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le jeudi 24 janvier 2019, https://calenda.org/559973

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal