AccueilLes sciences du numérique : impacts et challenges sur l’organisation de la connaissance

Les sciences du numérique : impacts et challenges sur l’organisation de la connaissance

Digital sciences - the impacts and challenges on the organisation of knowledge

*  *  *

Publié le mercredi 20 février 2019 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Face à l’avènement des sciences du numérique, la gouvernance de la connaissance paraît être la politique scientifique la plus apte à la création de la valeur au regard de l’homme et de son évolution dans les cultures et civilisations. Le devoir de cette gouvernance est une prise en considération de la transmission des savoirs liée aux progrès scientifiques, technologiques et communicationnels. Intrinsèquement, ce processus de transmission des savoirs nécessite un système d’organisation et de management de la connaissance mettant en œuvre la production du savoir, ses acteurs et les sciences du numérique pour son rayonnement dans la société.

Annonce

Argumentaire

« Le monde change » selon Michel Serres dans son ouvrage « Petite Poucette » (mars 2012) et dans son discours détaillé à l’Académie Française (novembre 2017), il argumente par : « Il convient alors de tirer les conséquences de ce changement d’espace qui affecte l’espèce humaine avec l’apparition des « nouvelles technologies » de l’information et de la communication – en tentant notamment d’instaurer un nouvel équilibre entre l’élément matériel et l’élément immatériel. ». Historiquement pour l’Humanité, deux inventions majeures qui ont profondément modifié l’organisation de la connaissance tout en associant la culture et la transmission du savoir : il s’agit bien de l’écriture (autour du IVe millénaire av. J.C.), puis de l’imprimerie (au XVe siècle par l’invention de Johannes Gutenberg). Aujourd’hui, avec le numérique, c’est une nouvelle invention majeure qui s’impose et génère de profondes répercussions sur le système d’organisation des connaissances et sa transmission du savoir, sur l’enseignement et sa pédagogie, et sur la société et son économie mondiale orientée vers l’immatériel.

À l'aube du XXIe siècle, nous vivons l’émergence d’une jeune science qu’est « les sciences du numérique » pour désigner les sciences de l'information et de la communication sur leurs volets matériels et logiciels. Les sciences du numérique révolutionnent les savoirs en relation avec ses moyens technologiques, aussi bien les liens sociaux (ou l’humanité) avec ses rapports au savoir et son organisation.

Aux changements induits par les sciences du numérique, la société tout entière doit s’adapter et envisager des compétences qui réinventent les relations sociales de demain et son rapport au savoir : ce que nous appelons le Web dynamique et interactif (2.0 et 3.0), les Réseaux Sociaux qui permettent la création de communautés éducatives, professionnelles et sociétales, la Production Collective de Connaissances et son rapport à l’intelligence collective, les risques de la Prolifération de l’information et ses conséquences comme la désinformation, les « fake news » ou l’atteinte à la vie privée. Tous ces changements ont un impact potentiel et profond sur l’éducation, la culture, la société et les systèmes d’organisation de la connaissance.

Face à l’avènement des sciences du numérique, la gouvernance de la connaissance paraît être la politique scientifique la plus apte à la création de la valeur au regard de l’Homme et de son évolution dans les cultures et civilisations. Le devoir de cette gouvernance est une prise en considération de la transmission des savoirs liée aux progrès scientifiques, technologiques et communicationnels. Intrinsèquement, ce processus de transmission des savoirs nécessite un système d’organisation et de management de la connaissance mettant en œuvre la production du savoir, ses acteurs et les sciences du numérique pour son rayonnement dans la société.

L'objectif du chapitre ISKO-Maghreb continue à contribuer dans la compréhension des facteurs qui organisent la connaissance et les phénomènes qui affectent la société de l’information. Les actions à entreprendre par la société savante ISKO devront tenir compte des aspects socio-culturels, cognitifs et économiques dans la gestion stratégique de la connaissance. Vers la société du savoir, la connaissance doit être perçue dans sa dynamique, sa teneur et ses interactions scientifiques et technologiques avec les universités, les entreprises et les politiques.

Dans ce contexte, une première orientation est d’ordre pédagogique pour tenter de répondre à la question "que sait-on de la connaissance, de son organisation et de sa mutation ?". Ensuite, la question évolue vers les enjeux sociétaux du savoir, en théorie et en pratique, pour apporter des clarifications vers « quelle convergence des démarches KM (Knowledge Management) qui organisent le savoir et le savoir-faire ? ». Éducation, Sciences du numérique, Culture, Sciences de l'information et de la communication, restent les thématiques majeures couvertes par ISKO-Maghreb, pour la mise en place de l’organisation de la connaissance, de la gestion des compétences, de l’intelligence collective et des Humanités Numériques.

Dans un cadre convivial, chaleureux et ouvert aux échanges, la société savante ISKO-Maghreb a été pensée en vue de renforcer la Fondation Savante « ISKO international » avec les universitaires, les praticiens à la fois dans les pays du Maghreb et dans le monde.

Le Colloque International ISKO-Maghreb se tiendra à sa huitième (8éme) Édition à Tunis (Tunisie) en novembre 2019, après sept éditions réussies. Cette édition est organisée par l’Université de Tunis, et parrainée par des Universités, Laboratoires et Centres de recherche des pays du Maghreb et de l'Europe.

Programme des journées

1 – Conférences plénières :

21, 22 et 23 novembre (Matin et Après-midi) : une conférence plénière par demi-journée, par des conférenciers invités experts dans leurs domaines. L’objectif est de présenter un thème d’actualité dans les préoccupations de la société savante ISKO.

2 – Sessions parallèles thématiques :

21, 22 et 23 novembre (Matin et Après-midi) : des sessions de présentations orales et des sessions Posters seront programmées pour présenter les meilleurs travaux de recherche sélectionnés par le comité scientifique.

3 – Assemblée Générale de la société savante ISKO-Maghreb Chapter :

22 novembre (Après-midi.) : (i) réunion du bureau, du comité d’administration et des membres du chapitre ISKO-Maghreb. (ii) Ouverture aux nouvelles adhésions dans ISKO-Maghreb et constitution des groupes de travail. (iii) Futur Colloque d’ISKO-Maghreb.

Thèmes

La société savante ISKO-Maghreb invite les auteurs à communiquer sur les dimensions théoriques et pratiques pour répondre aux questions liées à l’organisation de la connaissance (ou KO: Knowledge Organization), le management des savoirs (ou KM : Knowledge Management), l’intelligence collective (ou CI : Collective Intelligence), les Humanités Numériques (ou DH: Digital Humanities) et les « Sciences du Numérique : impacts et challenges sur l’Organisation de la Connaissance » :

1- Organisation de la Connaissance dans la perspective des Humanités Numériques :

  1. Effets de la dématérialisation des documents : le numérique pour la connaissance et le savoir
  2. Communication et convergence des supports : l’industrie du savoir et de la connaissance
  3. Patrimoine des Humanités Numériques : corpus, documents et traces numériques

2- Technologies de l’information et de la communication et « Sciences du Numérique » :

  1. Réseaux de communication et documents électroniques
  2. e-Business et plates-formes d'affaires pour l'édition numérique
  3. Economie numérique (Web 3.0, SHS 3.0 et autres concepts)

3- Intelligence collective et Plateformes de travail collaboratif :

  1. Intelligence collective et économie du savoir
  2. Management du savoir et intelligence collective
  3. Réseaux Sociaux : médias, contenus et modèles dans la communication
  4. Base de connaissances structurées : communication, production et coordination

4- « Sciences du numérique » et Patrimoine culturel :

  1. Mémoires numériques, archives et gestion de la connaissance (KM)
  2. Entreprises collaboratives et enjeux des médias dans la gestion du patrimoine
  3. Culture et Patrimoine virtuels

5- Management des connaissances (KM) dans l’organisation du savoir :

  1. Modèles d’organisation de la connaissance, des compétences et du savoir
  2. Métiers de la connaissances dans la perspective des Humanités Numériques
  3. Nouvelles pratiques KM dans la recherche : production de la connaissance, mutualisation et innovation

6- e-Learning, Bibliothèques virtuelles et Management des savoirs :

  1. Espaces d’information pour l’enseignement à distance et plates-formes d’apprentissage
  2. Bibliothèques virtuelles, cartographie des ressources et le multimédia pour l’enseignement
  3. Patrimoine immatériel, son organisation avec les Humanités Numériques

7- Veille Stratégique et Organisation des connaissances :

  1. Concepts, actions et processus dans la veille stratégique
  2. e-Veille, analyse des sources et élaboration des compétences
  3. Data Science et Veille : exploration, analyse et développement stratégique

8- Représentation de la connaissance et Web sémantique :

  1. Modèles de représentation de la connaissance
  2. De la connaissance au Web sémantique : approches, enjeux et perspectives
  3. Humanités Numériques dans les enjeux du web sémantique

9- Moteurs de Recherche, Fouilles de données et Découverte des Connaissances :

  1. Classification et Catégorisation dans l’analyse des données
  2. Visual Mining et Emergence des connaissances
  3. Extraction, Synthèse et Visualisation pour l’aide à la décision
  4. Connaissances, Ingénieries et Compétences pour la prise de décision

10- Modèles Mathématiques, Data Scientists et Visualisation

  1. Méthodes numériques, Calcul scientifiques et Statistique décisionnelle
  2. Calcul stochastique et application à la société, à l’économie-finance, et au savoir
  3. Modèles mathématiques pour l’organisation de la connaissance : société et marchés économiques
  4. Visualisation des données et informations pour l’aide à la décision

11- e-Entreprise et gestion des connaissances

  1. Gestion et représentation de la connaissance e-Entreprise : architecture et gouvernance
  2. Cycle(s) de vie du développement de la connaissance e-Entreprise
  3. Alignement sémantique et stratégique : nouveaux défis pour e-Entreprise
  4. De l'architecture informationnelle (EiA) vers l'architecture de connaissance (EkA) e-Entreprise

 12-  Gestion de la connaissance dans les systèmes d’information avancés

  1. Connaissance : dans l’Autonomic Computing
  2. Extraction de la connaissance : techniques et modèles pour le profil utilisateur, contexte et alignement d’ontologies
  3. Emergence de la connaissance : Big data, connaissances sociale et sociétale, et communautés

 13- La connaissance et les services Web

  1. Les ontologies pour les services Web
  2. Le Web 2.0 et son évolution pour les services Web
  3. La découverte et la composition de services Web

 14- La gestion des connaissances pour le décisionnel et la complexité

  1. Informatique décisionnelle et gestion des connaissances
  2. Systèmes complexes adaptatifs dans des environnements à base de connaissances

Local Chairs:

SIDHOM Sahbi (Président ISKO-Maghreb, LORIA & Université de Lorraine, France)

KADDOUR Amira (Vice-Présidente ISKO-Maghreb, Université de Carthage Tunis, Tunisia)

Membres :  (in progress…)

Langue de la conférence :

Tous les papiers doivent être rédigés en Anglais ou en Français.

Toutes les présentations et vidéo projection (PowerPoint) doivent être rédigées en Anglais.

Les présentations orales et les discussions sont autorisées en Anglais et/ou en Français.

Soumission des propositions : (sur article en VERSION COMPLETE)

Feuille de style :

Les auteurs sont invités à télécharger la feuille de style de IEEE (page en 2 colonnes) et de respecter les consignes scrupuleusement. La la feuille de style de IEEE est à télécharger à l’adresse suivante :

URL: Use these article templates for all IEEE Computer Society journals.

DOC or PDF Format (in Article Templates):

http://ieeeauthorcenter.ieee.org/create-your-ieee-article/use-authoring-tools-and-ieee-article-templates/ieee-article-templates/templates-for-computer-society-journals/

Les auteurs sont invités à soumettre des propositions originales et non publiées dans d’autres manifestations ou éditions scientifiques. Les propositions sont à soumettre sur le plateforme : ISKO-Maghreb’2019 "EasyChair Conference system".

Format des articles :

Tous les Articles ne doivent pas dépasser les 8 pages en format .DOC, .RTF ou .PDF en feuille de style IEEE (en 2 colonnes).

Evaluations :

La pertinence des propositions : Le Comité Scientifique évaluera la pertinence de chaque proposition soumise et proposera le cas échéant des modifications. En version finale de la proposition, l’auteur doit respecter les modifications demandées sur son article.

Les critères d’acceptation sont les suivants : originalité de la contribution, importance pour la communauté et impact sur les travaux scientifiques futurs, significativité des résultats et qualité de la présentation.

Charte d’Anti-plagiat :

Dans le cadre de la politique d’anti-plagiat suivie par la Société Savante ISKO Int., les articles seront soumis au logiciel antiplagiat Compilatio (https://www.compilatio.net/).

Modalités de soumissions

Chers auteurs, nous vous invitons à soumettre vos contributions à partir du site d'EsayChair Conference System :

https://www.easychair.org/conferences/?conf=iskomaghreb2019

Si vous n'avez pas de compte EasyChair, nous vous invitons d'abord à en créer un sur la même adresse.

8ème. Colloque International ISKO-Maghreb’2019

21-22-23 Novembre 2019 à Tunis (Tunisie)

www.isko-maghreb.org & https://isko-maghreb2019.loria.fr (in progress)

Dates importantes

  • Soumission d’articles (1ère date limite) : 15 septembre 2019
  • Notification d'acceptation aux auteurs (1ère date limite) : 30 septembre 2019
  • Version finale des articles acceptés : 7 octobre 2019
  • Inscriptions des auteurs à la conférence (date limite) : 15 octobre 2019
  • Journées du Colloque Int. ISKO-Maghreb’2019 : 21-22-23 novembre 2019
  • Attribution des « Best Paper Awards’2019 » : 23 novembre 2019

Inscription et règlement

Fees in progress (…)

Lieu de la conférence : Tunis (Tunisie).

Lieu de la conférence : (en progression).

Comité Scientifique

Présidents :

  • SIDHOM Sahbi (President ISKO-Maghreb, LORIA & Université de Lorraine, France)
  • KADDOUR Amira (Vice-President ISKO-Maghreb, Université de Carthage Tunis, Tunisie)
  • MEZIANE Abdelkrim (Vice-President ISKO-Maghreb, CERIST, Algérie)
  • EL HADDADI Anass (Vice-President ISKO-Maghreb, ENSA d’Al-Hoceima, Maroc)

Membres (in progress…)

  • ADDAM Mohamed (ENSA, Al-Hoceima, Maroc)
  • AFLOUK Nebil (Université de Jendouba, Tunisie)
  • AHMED-ZAID-CHERTOUK Malika (REDYL Lab. – Université MOULOUD MAMMERI TIZI-OUZOU, ALGERIE)
  • AHROR Belaid, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • AIB Mabrouk (Ecole Nationale Polytechnique d’Alger, Algérie)
  • AJHOUN Rachida (ENSIAS, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc)
  • ALIANE Hassina (CERIST, Algeria)
  • ALOUI Abdelouahab, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • AMROUN Kamal, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • AOUGHLIS Farida (Université M.Mammeri-Tizi Ouzou, Algeria)
  • AYAD Soheyb, (LINFI Lab., Université de Biskra, Algeria)
  • AZNI Mohamed, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • BABIK Wieslaw (Jagiellonian University of Cracow, Poland)
  • BADACHE Nadjib (Directeur du CERIST, Algeria)
  • BAHSOUN Wahiba (Université Paul Sabatier Toulouse 3, France)
  • BAZIN Sylvie (Université de Lorraine, France)
  • BELLAMINE Narjes (Lab. RIADI – ENSI Université de la Manouba, Tunisie)
  • BEN AHMED Mohamed (FST, Tanger, Maroc)
  • BEN GHEZALA Henda (Lab. RIADI – ENSI Université de la Manouba, Tunisie)
  • BEN ROMDHANE Mohamed (ISD – Université de la Manouba, Tunisie)
  • BENABOU DJILALI (Université de Mascara, Algérie)
  • BENALI Khalid (Université de Lorraine, Nancy, France)
  • BENATALLAH Boualem, (UNSW, Australie)
  • BENBRAHIM Houda (ENSIAS, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc)
  • BENHARZALLAH Saber, (LINFI Lab., Université de Biskra, Algeria)
  • BENMAHAMED Djilali (Direction de SONATRACH, Algeria)
  • BENMOHAMMED Mohammed, (Université de Canstantine 2, Algeria)
  • BENNOUI Hammadi, (LINFI Lab., Université de Biskra, Algeria)
  • BERRADA Ilham (ENSIAS, vice-présidente de l’Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc)
  • BESSAI Fatma Zohra (CERIST, Algérie)
  • BOUBAKEUR Ahmed (Ecole Nationale Polytechnique d’Alger, Algérie)
  • BOUDHIR Anouar Abdelhakim (FST, Tanger, Maroc)
  • BOUDJLIDA Nacer (Université de Lorraine, Nancy, France)
  • BOUHORMA Mohammed (FST, Tanger, Maroc)
  • BOUKERRAM Abdellah, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • BOUREKKACHE Samir (LINFI Lab. & University of Mohamed Khider, Biskra, Algeria)
  • BOUSSAID Omar (Laboratoire ERIC, Université Lumière Lyon2, France)
  • BOUZIDI Driss (ENSIAS, Université Mohammed V de Rabat, Morocco)
  • BOYER Anne (LORIA/KIWI – Université de Lorraine, France)
  • BRUN Armelle (LORIA/KIWI – Université de Lorraine, France)
  • CHAROY François (Université de Lorraine, Nancy, France)
  • CHEBBI Aïda (ISD – Université de la Manouba, Tunisie)
  • CHEIKHI Laïla (ENSIAS, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc)
  • CHERIET Mohamed (Director Green Star Network, University of Quebec, Canada)
  • CUXAC Pascal (INIST-CNRS & Université de Lorraine, France)
  • DJEFFAL Abdelhamid, (LINFI Lab., Université de Biskra, Algeria)
  • DODEBEI Vera (UNESP-São Paulo State University, Brasil)
  • EL BOUHDIDI Jaber (ENSA, Tétouan, Maroc)
  • EL BOUHISSI Houda (Département d’Informatique, Université de Bejaia, Algeria)
  • EL GHOUL Mansour (Université de Lorraine, France)
  • EL HACHANI Mabrouka (ELICO – Université Jean Moulin Lyon3, France)
  • ESSAAIDI Mohammad, (ENSIAS, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc)
  • FARAH Zoubeyr, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • FEKI Jamel (Faculté des Sciences Economiques et de Gestion à Sfax, Tunisie)
  • FENNAN Abdelhadi (FST, Tanger, Maroc)
  • FREDJ Mounia (ENSIAS, Université Mohammed V de Rabat, Maroc)
  • FRIAS MONTOYA José Antonio (University of Salamanca, Spain)
  • FRISCH Muriel (IUFM – Nancy Université/Nancy2, France)
  • GNOLI Claudio (University of Pavia, Italy)
  • GODART Claude, (Université de Lorraine, Nancy, France)
  • GRIVEL Luc (Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, France)
  • GUIMARAES José Augusto (UNESP-São Paulo State University, Brasil)
  • HABACHA Anja (Lab. RIADI – ENSI Université de la Manouba, Tunisie)
  • HAMIDA Souraya, (LINFI Lab., Universités de Biskra & Batna 2, Algeria)
  • HATON Jean-Paul (LORIA/INRIA – Université de Lorraine et Institut Universitaire de France, France)
  • HEYOUNI Mohammed (ENSA, Oujda, Maroc)
  • JALLOULI Rim (Ecole Supérieure d’Economie Numérique ESEN – Université de la Manouba, Tunisie)
  • JAMOUSSI Yacine (Lab. RIADI – ENSI Université de la Manouba, Tunisie)
  • JBENIENI Jihene (Université de Carthage, Tunisie)
  • KAHLOUL Laïd, (LINFI Lab., Université de Biskra, Algeria)
  • KASSOU Ismaïl (ENSIAS – Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc)
  • KAZAR Okba (Université de Biskra, Algérie)
  • KHALIDI IDRISSI Mohamed (Dept. of Informatique – Université Mohammed V Agdal, Rabat, Maroc)
  • KHANOUCHE Mohamed Essaid, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • KJIRI Laïla (ENSIAS, Université Mohammed V de Rabat, Maroc)
  • LAGHROUCH Mourad (Laboratoire LAMPA – Université M.Mammeri-Tizi Ouzou, Algérie)
  • LAMBERT Philippe (Institut Jean Lamour – Université Nancy1, France)
  • LAMÉ Marion (Université de Bologne, Italy)
  • LAMIREL Jean-Charles (INRIA & Université de Strasbourg, France)
  • LARBAOUI Souad (Institut de Management Stratégique et d’Intelligence Economique, Algérie)
  • LIMA Gercina (UNESP-São Paulo State University, Brasil)
  • LIQUETE Vincent (University of Bordeaux, France)
  • LÓPEZ-HUERTAS María (Vice-President of ISKO Int. & Universidad de Granada, Spain)
  • MAAMAR Zakaria (Zayed University, EAU)
  • MAREDJ Azze-eddine (CERIST, Algérie)
  • MAWLOUD Omar, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • MAZZOCCHI Fulvio (Institute for Complex Systems Roma, Italy)
  • MEDJAHED Brahim, (Michigan University, USA)
  • MIRANDA Serge (Président MBDS, Université de Nice, France)
  • MONTEMONT Véronique (Université de Lorraine, France)
  • MONTICOLO Davy (ENSGSI-ERPI, Université de Lorraine, France)
  • NACER Hassina (Université des sciences et de technologie USTHB Alger, Algeria)
  • NOURRISSIER Patrick (NetLorConcept, France)
  • OHLY Peter (ISKO Int. & GESIS – Leibniz-Institut für Sozialwissenschaften – Bonn, Germany)
  • ORRICO Evelyn (UNESP-São Paulo State University, Brasil)
  • OUBRICH Mourad (President of CIEMS – Rabat, Maroc)
  • OUERGHI Feriel (Université de Tunis, Tunisie)
  • OUERHANI Salah (Université de Tunis, Tunisie)
  • Oulad Haj Thami Rachid (ENSIAS, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc)
  • PECQUET Pascal (University of Montpellier, France)
  • PEGUIRON Frédérique (Université de Lorraine, France)
  • RABHI Fethi (UNSW, Australie)
  • RAMDANI Mohamed (Université Hassan II Mohammedia, Maroc)
  • REZEG Khaled, (LINFI Lab., Université de Biskra, Algeria)
  • Rodríguez-Bravo Blanca (University of León, Spain)
  • ROUDIES Ounsa (Ecole Mohammadia d’Ingénieurs, Université Mohammed V Agdal, Rabat, Maroc)
  • SALEH Imad (Université Paris 8, France)
  • SAN SEGUNDO Rosa (University of Madrid Carlos III, Spain)
  • SAYEB Yemna (ENSI – University of Manouba, Tunisia)
  • SEBAA Abderrazak, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • SEGHIR Yousra (ISD – Université de la Manouba, Tunisie)
  • SLIMANI Hachem, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • SOUZA Renato (UNESP-São Paulo State University, Brasil)
  • SYLBERZTEIN Max (LASELDI – Université de Franche-Comté, France)
  • TANTI Marc (Centre d’épidémiologie et de sante publique des armées – UMR 912 – SESSTIM, France)
  • TARI Abdelkamel, (D.Informatique Université de Bejaia, Algeria)
  • TIETSE Samuel (MICA, Université François Rabelais de Tours, France)
  • WILLEM Tanguy (Université de Lorraine, France)
  • ZELLOU Ahmed (ENSIAS, Université Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc)
  • ZOUAGHI Iskander (Ecole Nationale Polytechnique d’Alger, Algérie)

Comité d’Organisation

Présidents

General Chairs:

  • SIDHOM Sahbi (Président ISKO-Maghreb, LORIA & Université de Lorraine, France)
  • MEZIANE Abdelkrim (Vice-Président ISKO-Maghreb, CERIST, Algeria)
  • EL HADDADI Anass (Vice-Président ISKO-Maghreb, ENSA d’Al-Hoceima, Morocco)
  • KADDOUR Amira (Vice-Présidente ISKO-Maghreb, Université de Carthage Tunis, Tunisia)

Lieux

  • Tunis, Tunisie

Dates

  • dimanche 15 septembre 2019

Mots-clés

  • Organisation de la Connaissance, Humanités numériques, Sciences du numérique, Intelligence collective, Patrimoine cultuel, Management des savoirs, Veille stratégique, Fouille de données, Services Web

Contacts

  • Sahbi Sidhom
    courriel : sahbi [dot] sidhom [at] loria [dot] fr

Source de l'information

  • Aïda Chebbi
    courriel : aida [dot] chebbi [at] isd [dot] uma [dot] tn

Pour citer cette annonce

« Les sciences du numérique : impacts et challenges sur l’organisation de la connaissance », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 20 février 2019, https://calenda.org/567055

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal