HomeThe territorial management of cities and the challenge of their sustainability

The territorial management of cities and the challenge of their sustainability

La gestion territoriale des villes et défis de leur durabilité

*  *  *

Published on Friday, February 22, 2019 by Céline Guilleux

Summary

L’intérêt mondial pour la durabilité et le développement durable encourage de nombreuses organisations et institutions dans de nombreux pays du monde, y compris le Maroc, à contribuer à la consolidation des principes de la durabilité et des moyens de les appliquer de manière pratique et concrète. Pour cela, il est judicieux de voir dans quelle mesure les critères de durabilité sont atteints dans les projets de construction et d'urbanisme au Maroc ; et comment les acteurs urbains impliqués dans l’aménagement et la gestion urbaine agissent à cet égard.

Announcement

4 et 5 Avril 2019, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Marrakech

Argumentaire

Le contexte

Le Monde vit au rythme de la lutte contre le changement climatique, à travers des débats à différentes échelles, en vue de trouver des solutions consentis et appropriés. Cette question a suscité l’intérêt des chercheurs, des politiciens, des associations, des ONG et des médias dans plusieurs pays.

Dans ces conditions, l’effort du Maroc est très manifeste à cet égard, il a organisé la conférence sur le climat "Cop 22 Marrakech 2016" et il a décroché la cinquième place du classement mondial en matière de protection climatique, selon l’indice de performance index 2019, élaboré par les ONG Germanwatch (https://www.climate-change-performance-index.org/). Ce débat international d’envergure qui doit avoir normalement un prolongement sur le plan national et local, pour susciter le débat avec les acteurs territoriaux qui,  grâce à leur proximité et leur présence sur le terrain, peuvent contribuer efficacement à la diffusion d’une nouvelle culture environnementale et à sa valorisation dans leurs projets de territoire. Notre initiative de l’organisation d’un colloque sur la thématique de " la gestion territoriale des villes et défis de leur durabilité" s’inscrit pleinement dans ce processus. 

Le Thème

Les mutations profondes des espaces géographiques urbains sous les effets des changements globaux (mondialisation des échanges, évolutions technologiques, modification des comportements sociaux...) et des activités humaines intensives et démesurées  (Industrie, agriculture intensive,  pression démographique, transports...) ont conduit à des problèmes et enjeux environnementaux. Ceux-ci ont des répercussions sur les stratégies d’adaptation, notamment en matière des perceptions et des représentations du changement climatique et des risques qui lui sont associés auprès des acteurs urbains et des populations dans leur cadre de vie.

Autant dire que les mutations actuelles des espaces urbains posent des problèmes multiples aux acteurs pour accompagner et maîtriser les processus de changement et de mise à niveau induits par une urbanisation rapide dans un contexte marqué par des interactions entre des mécanismes locaux et d'autres globaux.

La question environnementale implique donc un nouveau fonctionnement des territoires urbains avec une réorganisation de l’espace et des modes de vie nécessitant une transition vers une gestion territoriale renouvelée. Cette transition doit être comprise comme l'évolution des pratiques en urbanisme et en aménagement permettant de passer des formes traditionnelles actuelles d'organisation et de fonctionnement de l'espace. Celles-ci font affronter les espaces urbains à de nouvelles formes ayant une faible résilience (voire aucune) sur l’environnement.

Au Maroc, les enjeux qui commandent les devenirs urbains ont changé d’envergure et surtout de nature. Le pays s’urbanise intensément, comme la plupart des pays du monde. Il fait face à une urbanisation galopante. En 1960, un peu moins de 30% de la population marocaine vivaient dans des villes; alors qu’aujourd’hui, les citadins y représentent plus de 60%.

L’accroissement exponentiel de la population des villes s’accompagne de changements complexes qui transforment des modes de vie et induit des impacts sur l’urbanisme dans les espaces urbains. De ce fait, la relation entre la population, l’urbanisation et le développement durable prend une importance grandissante.

Mais, de par son rythme et son ampleur, l’urbanisation marocaine s’accompagne de défis considérables : Le faible quota individuel en espace vert reconnu à l’échelle nationale et internationale, le déficit en infrastructures et équipements, la prolifération de l’habitat insalubre, les problèmes de circulation et de transport, la pollution, le vieillissement des bâtiments et des infrastructures routières sont autant de signes révélateurs de la difficulté qu’ont les villes à rester en phase avec les attentes croissantes des citadins pour un avenir durable et prospère.

À cet égard, l’humanité n’a pas baissé la garde, des efforts, nationaux et mondiaux, ne cessent de se manifester pour y apporter des solutions communes et appropriées, particulièrement dans le cadre des conférences mondiales de Paris en 2015 (COP 21), de Marrakech en 2016 (COP 22), de Bonn en 2017 (COP 23) et de Marrakech en 2018 (8ème édition du salon international des villes et des collectivités territoriales d’Afrique).

L’intérêt mondial pour la durabilité et le développement durable encourage de nombreuses organisations et institutions dans de nombreux pays du monde, y compris le Maroc, à contribuer à la consolidation des principes de la durabilité et des moyens de les appliquer de manière pratique et concrète. Pour cela, il est judicieux de voir dans quelle mesure les critères de durabilité sont atteints dans les projets de construction et d'urbanisme au Maroc; et comment les acteurs urbains impliqués dans l’aménagement et la gestion urbaine agissent à cet égard.

L’objectif de ce colloque est de problématiser les enjeux relatifs à la planification, la gestion et la gouvernance de la ville contemporaine selon les principes de durabilité, tout en mettant en lumière les dimensions juridiques et réglementaires liées à l'environnement urbain et son importance pour le développement urbain et l'urbanisation durable ainsi que les mécanismes de son application pratique au niveau local.

Axes du colloque

Le colloque se propose de se focaliser sur les grands axes suivants (Sans être exhaustifs, des propositions de papiers touchant d’autres aspects liées au sujet traité seront les bienvenus) :

  • Etablissement des diagnostics à travers des cas précis sur les risques territoriaux liés au changement global et changement climatique ;
  • Analyse des formes traditionnelles d'aménagement et de gestion des villes et/ou la prise en compte des éléments globaux, climatiques et environnementaux dans les différents aspects touchant à la planification, à l'organisation et au fonctionnement des territoires ;
  • Présentation et partage des expériences valorisantes des espaces désaffectés et reconvertis en projets environnementaux d’une meilleure résilience face à des changements et des risques associés ;
  • Politiques publiques de proximité et implications dans une urbanisation durable pour une meilleure transition dans un climat qui change. 

Calendrier et recommandations

Un résumé étendu de la proposition d’intervention devra parvenir au comité d’organisation,

avant le 20 février 2019,

accompagné d’une fiche d’inscription personnelle pour chaque participant au colloque (modèle en annexe).

Le résumé étendu ne doit pas dépasser 4 pages (et au moins 2 pages) en corps 11 (type Times New Roman). Il doit contenir des paragraphes soulevant la problématique, la méthodologie et les résultats préliminaires.

Le comité d’organisation notera alors aux participants l’acceptation de leur intervention. Les auteurs sont appelés à développer leur article scientifique, que le comité éditera dans un ouvrage collectif, après révision par un comité de lecture.

Langues du colloque

  • Arabe
  • Français

Comité scientifique 

  • Said Boujrouf (LERMA, FLSH-Marrakech)
  • Mohammed El Akleaa (LERMA, FLSH-Marrakech)
  • Abdelwahed Elidrissi (INAU-Rabat)
  • Mustapha Hassani (LERMA, FLSH-Marrakech)
  • Mostapha OUADRIM (FLSH-Mohammedia)
  • Abdeljalil Lokrifa (LERMA, FLSH-Marrakech)
  • Abdelmajid Hilal (LERMA, FLSH-Marrakech)
  • Jean-Yves Moisseron (IRD-France)
  • Abderrahman DEKKARI (FLSH-Mohammedia)
  • Ahmed MALIKI (FSJES-Marrakech)
  • Hassan KAMIL (LERMA, FLSH-Marrakech)
  • Fatima Gebrati (LERMA, FLSH-Marrakech)
  • Frédéric Giraut (Université de Genève)

Comité d’organisation 

  • Salah Bouirbiten (Doctorant-LERMA)
  • Fatima Ezzahra El Khadali (Doctorante-LERMA)  
  • Hassan ELBADRAOUI (Doctorant-LERMA)
  • Monia EL MOUTAOUKIL (Doctorante-LERMA)  
  • Mohamed OUBoulmane (Doctorant-LERMA)
  • Rhita Elmezouari ELGLAOUI (Doctorante-LERMA)  

Coordination du colloque 

Abdelmajid Hilal, Abdeljalil Lokrifa

Contact

E-mail : hilal.abdelmajid2018@gmail.com

Subjects

Date(s)

  • Wednesday, February 20, 2019

Keywords

  • planification, gestion urbaine, risque territorial

Contact(s)

  • Abdelmajid Hilal
    courriel : hilal [dot] abdelmajid2018 [at] gmail [dot] com

Information source

  • Abdelmajid Hilal
    courriel : hilal [dot] abdelmajid2018 [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« The territorial management of cities and the challenge of their sustainability », Call for papers, Calenda, Published on Friday, February 22, 2019, https://calenda.org/568718

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal