AccueilDes parcs pour tous et tous pour les parcs

Des parcs pour tous et tous pour les parcs

Conférence canadienne sur les parcs

*  *  *

Publié le vendredi 08 mars 2019 par Céline Guilleux

Résumé

La Conférence canadienne sur les parcs 2019 réunira des professionnels des parcs et des aires protégées, notamment des chercheurs, des décideurs, des universitaires, des étudiants et des praticiens issus de bon nombre de disciplines, milieux et secteurs. Ceux-ci discuteront ensemble des dernières recherches, des pratiques exemplaires et des politiques innovantes liées au renforcement des relations avec le milieu des parcs et des aires protégées du Canada et à la mise en valeur des mesures prises pour assurer sa progression. La vision commune ainsi explorée en fonction de divers points de vue (professionnels, régionaux et culturels) comprend notamment la présence de liens entre les territoires terrestres et les eaux des parcs et des aires protégées du Canada afin de favoriser une Nature1 et des populations en santé pour les générations à venir.

Annonce

Du 7 au 10 octobre 2019, Québec, Canada

Argumentaire

La Conférence canadienne sur les parcs 2019 réunira des professionnels des parcs et des aires protégées, notamment des chercheurs, des décideurs, des universitaires, des étudiants et des praticiens issus de bon nombre de disciplines, milieux et secteurs. Ceux-ci discuteront ensemble des dernières recherches, des pratiques exemplaires et des politiques innovantes liées au renforcement des relations avec le milieu des parcs et des aires protégées du Canada et à la mise en valeur des mesures prises pour assurer sa progression. La vision commune ainsi explorée en fonction de divers points de vue (professionnels, régionaux et culturels) comprend notamment la présence de liens entre les territoires terrestres et les eaux des parcs et des aires protégées du Canada afin de favoriser une Nature1 et des populations en santé pour les générations à venir. Les endroits visés comprennent les parcs, les sentiers et les corridors municipaux, provinciaux, territoriaux et nationaux, les espaces verts en zone urbaine, les aires protégées et de conservation autochtones, les aires protégées et de conservation privées, les réserves de biosphère et d’autres mesures de conservation efficaces.

La conférence s’articulera autour de grands thèmes permettant aux gens de se rapprocher de la Nature et de la conserver en misant sur la collaboration et en faisant preuve de leadership. Un tel cadre permettra d’instaurer un dialogue au sein de notre communauté riche et diversifiée composée de particuliers et d’organisations de tous les paliers de gouvernement, ainsi qu’avec les partenaires de domaines connexes (dont le tourisme, l’éducation, la santé et l’industrie) qui œuvrent  dans le secteur des parcs pour améliorer notre bien-être collectif et faciliter le développement durable. La conférence fera également ressortir le rôle important des collectivités locales qui, en façonnant elles-mêmes leur appui aux parcs et aux aires protégées, deviennent des éléments clés de l’économie canadienne.

L’appel à communications prévoit recevoir deux types de présentations. Les membres du comité d’évaluation attendent avec intérêt les résumés et accepteront ceux qui reflètent la diversité et l’expertise du milieu des parcs et des aires protégées, soit :

  • les résumés d’exposés de courte durée (ex. : environ 20 minutes, auxquelles s’ajoute une période de questions) ;
  • les résumés de séances spéciales (ex. : durée et type de la présentation proposée par les auteurs, idéalement en format interactif).

Le matériel retenu à la suite du présent appel à communications formera l’essentiel des Actes de la Conférence canadienne sur les parcs 2019 (un compte rendu scientifique de la rencontre), qui seront publiés en 2020. La conférence permettra en outre d’entendre des conférenciers de marque, en plus de procurer d’excellentes occasions de réseauter et de faire divers apprentissages, le tout en vue de bâtir la communauté et de favoriser la création de liens. Par ailleurs, comme l’inclusion et la créativité ont de l’importance pour nous, nous invitons les gens à nous faire part d’idées ou de propositions originales et enrichissantes (ex. : prestation artistique, art, cérémonie ou autre approche créative). Si vous souhaitez proposer une collaboration en ce sens, veuillez nous en faire part en écrivant à : propositionconference2019@sepaq.com.

Objectifs de la conférence

  1. Favoriser la collaboration au sein des divers réseaux tout en faisant progresser les initiatives pancanadiennes
  2. Faire connaître les réussites, les résultats de recherche, les compétences et les pratiques exemplaires par tous les intervenants du monde des parcs et ses partenaires
  3. Mettre en valeur et jumeler différents cadres d’apprentissage en faisant connaître les systèmes de savoir, tant autochtones que non autochtones

Thèmes de la conférence

Les participants sont invités à faire parvenir des résumés tenant compte de l’un ou l’autre des thèmes retenus pour la conférence (ou d’une combinaison de ceux-ci).

A) COLLABORER et bâtir des relations qui valorisent les bienfaits de la Nature.

Cet angle abordera divers modèles de collaboration, de même que la complexité et la nature interdisciplinaire de la gestion des parcs et des aires protégées, en plus de donner des exemples de collaboration qui pourraient s’appliquer à d’autres contextes liés aux parcs, et ce, aux échelles nationale et internationale.

B) SE RAPPROCHER de la Nature et favoriser l’amour de la Nature à travers une diversité d’expériences.

Cet angle explorera les avantages qu’un rapprochement avec la Nature représente pour les individus, les collectivités et la société dans son ensemble, tout en mettant l’accent sur les politiques et pratiques qui peuvent mener à des expériences inclusives, à un développement durable et à un plus grand soutien du public envers les parcs et les aires protégées.

C) CONSERVER et soutenir la diversité de la vie pour répondre aux besoins de toutes les espèces.

Cet angle explorera la diversité des parcs et des aires protégées ainsi que leur rôle dans la préservation de la biodiversité et le soutien à la résilience culturelle rendus possibles grâce aux politiques et pratiques présentes aux échelles locale, régionale, nationale et internationale.

D) FAIRE PREUVE DE LEADERSHIP en soutenant le perfectionnement professionnel et en suscitant l’excellence des résultats

Cet angle présentera des modèles de leadership novateurs et des pratiques de perfectionnement professionnel exemplaires inspirantes, qui outillent encore mieux les leaders actuels et à venir du milieu des parcs et des aires protégées.

Appel à communicationsL’appel à communications est ouvert aux propositions provenant de disciplines, systèmes de savoir et domaines divers pouvant présenter des connaissances pratiques, empiriques, méthodologiques ou conceptuelles ainsi que des expériences liées à des sujets touchant les quatre grands thèmes de la conférence.

Les communications ayant les meilleures chances d’être retenues (parce qu’elles répondent aux objectifs de la conférence) porteront sur des priorités actuelles du secteur des parcs et des aires protégées, par exemple :

  1. Capacité organisationnelle et viabilité à long terme
  2. Relations avec les Autochtones et réconciliation
  3. Gouvernance et partenariats
  4. Expériences, tourisme et programmation récréative
  5. Contexte global des parcs canadiens
  6. Ensemble des parcs et des aires protégées (ex. : en zone urbaine, dans le secteur privé, en région et dans les aires autochtones protégées)
  7. Parcs et valeurs
  8. Sous-thèmes sur la biodiversité et la préservation des cultures
  9. Gestion et exploitation
  10. Actions et intégration intersectorielles.

Information et directives concernant le dépôt des propositions

Pour faciliter le traitement des propositions, veuillez tenir compte des directives, précisions, modalités et échéances qui suivent. Toutes les propositions reçues seront soumises à un comité d’évaluation composé d’experts reconnus issus d’une foule de disciplines et provenant de diverses régions du Canada et de l’étranger.

Les praticiens et les chercheurs, y compris les étudiants de niveau postsecondaire, sont invités à présenter une proposition.

  • Une proposition peut nous parvenir en français ou en anglais.
  • Ne joignez pas les références bibliographiques.
  • L’appel à communications vise deux types de présentations :
  • Résumé d’exposé de courte durée (ex. : environ 20 minutes, auxquelles s’ajoute une période de questions)
  • Résumé de séance spéciale (ex. : durée et type de la présentation proposée par les auteurs, idéalement en format interactif).
  • Aucun modèle de présentation n’est fourni. Les résumés conformes aux directives devront nous parvenir en fichier Word ou PDF.
  • Un accusé de réception sera envoyé dans les 24 heures suivant la réception d’une proposition.
  • L’avis d’acceptation sera donné au plus tard le 24 mai 2019.
  • Tous les intervenants dont le résumé aura été accepté sont invités à transmettre un article complet avant le 15 janvier 2020 en vue de son intégration aux actes de la conférence. (Remarque : Pour que ledit article soit publié, au moins un ou une auteure devra avoir payé son inscription à la conférence ; les normes rédactionnelles seront publiées ultérieurement.).

Résumé d’exposé de courte durée – Directives concernant la structure et la transmission

  • Titre : maximum de 100 caractères (espaces en sus) ; aucun sous-titre
  • Noms et prénoms des conférenciers (nom de la personne qui prendra la parole en premier)
  • Affiliation de chaque signataire (prénom et nom de famille ; titre ou poste ; groupe ou organisation)
  • Corps du résumé (longueur maximale : de 300 à 500 mots)
  • Mots clés : min. 3, max. 5
  • Volet correspondant de la conférence (ex. : Collaborer, Se rapprocher, Conserver ou Leadership)
  • Date limite d’envoi de la proposition : 5 mai 2019 (11 h 59, heure de l’Est) par courriel

  • à propositionconference2019@sepaq.com.

Résumé de séance spéciale – Directives concernant la structure et la transmission

  • Titre : maximum de 100 caractères (espaces en sus) ; aucun sous-titre
  • Noms et prénoms des conférenciers (nom de la personne qui prendra la parole en premier)
  • Affiliation de chaque signataire (prénom et nom de famille ; titre ou poste ; groupe ou organisation)
  • Corps du résumé (longueur maximale : de 300 à 500 mots)
  • Type de séance proposé (ex. : table ronde, atelier, Café du monde)
  • Durée proposée
  • Mots clés : min. 3, max. 5
  • Date limite : 5 avril 2019 (11 h 59, heure de l’Est) par courriel à propositionconference2019@sepaq.com.

Si vous avez besoin de quelque précision que ce soit, veuillez écrire à conferencecanadienneparcs@sepaq.com

Comité d’évaluation

  • Denis Auger, Université du Québec à Trois-Rivières, (Québec) Canada
  • Karen Beazley, Dalhousie University (Nova Scotia) Canada
  • Nathan Bennett, University of British Columbia (British Columbia) Canada
  • Laurent Bourdeau, Université Laval, (Québec) Canada
  • Mariana Brussoni, University of British Columbia (British Columbia) Canada
  • Olivier Dehoorne, Université des Antilles (FWI), France
  • Barbara Évrard, Université de Rouen, France
  • Don Carruthers Den Hoed, Mount Royal University, (Alberta) Canada
  • Isabelle Falardeau, Université Laval, (Québec) Canada
  • Joyce Gould, University of Alberta (Alberta) Canada
  • Casey Gray, Canadian Agency for Drugs and Technologies in Health, (Ontario)Canada
  • Elizabeth Halpenny, Universtiy of Alberta (Alberta) Canada
  • Dorothy Hill, Mount Royal University (Alberta) Canada
  • Glen T. Hvenegaard, University of Alberta (Alberta) Canada
  • Sonya Jakubec, Mount Royal University (Alberta) Canada
  • Brenda Jones, Parks Canada Agency (Quebec) Canada
  • Brian Joubert, Alberta Environment and Parks (Alberta) Canada
  • Dominic Lapointe, Université du Québec à Montréal, (Québec) Canada
  • Marc Leblanc, Université de Moncton (New Brunswick) Canada
  • Chris Lemieux, Wilfred Laurier University (Ontario)
  • Pascale Marcotte, Université Laval, (Québec) Canada
  • Pat Moher, Cape Breton University, (Nova Scotia) Canada
  • Mylène Pronovost, Société des établissements de plein air du Québec, (Québec) Canada
  • Robin Roth, University of Guelph (Ontario) Canada
  • Bruno Sarrasin, Université du Québec à Montréal, (Québec) Canada
  • Risa Smith, IUCN, World Commission on Protected Areas
  • Manu Tranquard, Université du Québec à Chicoutimi, (Québec) Canada
  • Mike Walton, Yukon Nature Conservancy (Yukon) Canada
  • Lynn Wilson, Regional Parks, Capital Regional District (British Columbia) Canada.

Pour avoir plus d’information sur la Conférence, veuillez visiter le site Web suivant :

http://www.canadianparksconference.com/fr.

Lieux

  • Centre des congrès de Québec - 1000 Boulevard René-Lévesque
    Québec, Canada (G1R 5T8)

Dates

  • dimanche 05 mai 2019
  • vendredi 05 avril 2019

Mots-clés

  • parc national, parc urbain, nature, sport, faune, flore

Contacts

  • Mylène Pronovost
    courriel : pronovost [dot] mylene [at] sepaq [dot] com

Source de l'information

  • Laurent Bourdeau
    courriel : laurent [dot] bourdeau [at] ggr [dot] ulaval [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Des parcs pour tous et tous pour les parcs », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 08 mars 2019, https://calenda.org/578486

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal