HomeResearching heritage and digital tools and the challenge of experimentation

HomeResearching heritage and digital tools and the challenge of experimentation

Researching heritage and digital tools and the challenge of experimentation

La recherche sur le patrimoine et les outils numériques à l'épreuve de l'expérimentation

Young researchers study day at the "Digital technology and heritage" research platform

Journée d'étude des jeunes chercheurs de la SFR "Numérique & Patrimoine"

*  *  *

Published on Thursday, March 07, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

Depuis une vingtaine d’années, les technologies du numérique se sont imposées dans l’étude du patrimoine, qu’il soit bâti, archéologique, muséal ou écrit, matériel ou immatériel..., invitant les chercheurs à redéfinir leurs méthodes et leurs stratégies et les laboratoires à investir dans l’équipement et la formation. En plus de constituer un terrain propice à la coopération entre chercheurs de disciplines différentes, ces technologies sont désormais au cœur des projets de valorisation et de conservation du patrimoine. Cette journée d’étude a pour objectif de permettre à ces jeunes chercheurs – qu’ils soient établis dans la région Hauts-de-France ou non –  de présenter leurs travaux en cours à l’occasion d’échanges et de débats sur l’apport et les perspectives qu’offrent ces outils à la recherche dans les domaines des sciences du numériques et du patrimoine.

Announcement

Argumentaire

Depuis une vingtaine d’années, les technologies du numérique se sont imposées dans l’étude du patrimoine, qu’il soit bâti, archéologique, muséal ou écrit, matériel ou immatériel..., invitant les chercheurs à redéfinir leurs méthodes et leurs stratégies et les laboratoires à investir dans l’équipement et la formation. En plus de constituer un terrain propice à la coopération entre chercheurs de disciplines différentes, ces technologies sont désormais au cœur des projets de valorisation et de conservation du patrimoine. Si l’accès du chercheur à ces outils couteux est soumis aux aléas du financement de la recherche, la mutualisation des moyens et les collaborations académiques ont su installer solidement des technologies comme la photogrammétrie, la lasergrammétrie, la modélisation ou la gestion numérique des données dans les programmes de recherche en histoire, histoire de l’art, archéologie, histoire des textes ou encore dans les sciences de l’informatique.

Créée à l’initiative de l’UPJV et avec le soutien de la Région des Hauts-de-France dans le but de faciliter les échanges, d’animer la recherche et de favoriser la formation, la Structure Fédérative de Recherche «  Numérique et Patrimoine », ouverte à l’ensemble des unités de la région Hauts-de-France, s’emploie à favoriser le croisement des recherches en sciences du numérique (numérisation, virtualisation, traitement massif de données, etc.) avec celles sur le patrimoine, en particulier celles des jeunes chercheurs de ces unités impliqués dans les programmes ou dans des contrats doctoraux et post doctoraux pluridisciplinaires.

Dans ce cadre, cette journée d’étude a pour objectif de permettre à ces jeunes chercheurs – qu’ils soient établis dans la région Hauts-de-France ou non –  de présenter leurs travaux en cours à l’occasion d’échanges et de débats sur l’apport et les perspectives qu’offrent ces outils à la recherche dans les domaines des sciences du numériques et du patrimoine.

Axes thématiques

Plusieurs approches pourront être abordées :

  • Les raisons qui amènent à privilégier un outil ou une méthode plutôt qu’un autre ;
  • L’adaptation des outils numériques à l’objet d’étude ;
  • La constitution de corpus numériques (numérisation, modélisation, etc.) ;
  • Le traitement des données et leur mise en forme (nuages de points, orthoimages, modèles 3D, bases de données, etc.) ;
  • Les apports pour la connaissance fondamentale de l’objet d’étude, sa conservation ou encore sa valorisation auprès des publics.

Modalités de soumission

La journée aura lieu le jeudi 12 septembre 2019.

Les propositions de communication (20 lignes environ), dans la perspective d’une intervention de 20 minutes, sont à envoyer à nicolas.asseray@univ-lille.fr ou achakir.farouk@u-picardie.fr

avant le 15 avril 2019

Comité d'organisation

  • Farouk Achakir, doctorant en robotique et vision par ordinateur (MIS, UPJV)
  • Nicolas Asseray, doctorant en histoire de l’art (IRHiS, université de Lille)

Places

  • Salle de séminaire de l'IRHiS (salle A1.152) - Université de Lille, site du Pont-de-Bois (Villeneuve-d'Ascq)
    Lille, France (59)

Date(s)

  • Monday, April 15, 2019

Keywords

  • patrimoine, numérique, photogrammétrie, lasergrammétrie, imagerie 3D, histoire de l'art, architecture, archéologie, méthode, relevé

Contact(s)

  • Nicolas Asseray
    courriel : nicolas [dot] asseray [at] univ-lille [dot] fr
  • Farouk Achakir
    courriel : achakir [dot] farouk [at] u-picardie [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Nicolas Asseray
    courriel : nicolas [dot] asseray [at] univ-lille [dot] fr

To cite this announcement

« Researching heritage and digital tools and the challenge of experimentation », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, March 07, 2019, https://calenda.org/581569

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search