HomeAcadémisme et formation artistique au XIXe siècle : les envois de Rome en question

*  *  *

Published on Monday, March 25, 2019 by Céline Guilleux

Summary

L’Institut national d'histoire de l'art (InHA) proposera en 2019 la mise en ligne sur AGORHA d’une base de données complète et en grande partie illustrée des travaux des pensionnaires peintres et sculpteurs de la Villa Médicis de 1804 à 1914, commencée à l'Académie de France à Rome. Dans la continuité des colloques organisés par la Villa Médicis en 1997, 2002 et 2017 sur l’institution académique, son histoire et ses acteurs, le colloque organisé à l’InHA en 2019 a pour ambition à la fois de présenter un état des lieux actualisé de la recherche sur l’académisme et de susciter de nouvelles approches.

Announcement

Argumentaire

L’INHA proposera en 2019 la mise en ligne sur AGORHA d’une base de données complète et en grande partie illustrée des travaux des pensionnaires peintres et sculpteurs de la Villa Médicis de 1804 à 1914, commencée à l'Académie de France à Rome. L’ambition de ce nouvel outil est de faciliter l’accès à des documents rares tout en recensant de manière exhaustive les œuvres créées dans le contexte de l’Académie de France à Rome au xixe siècle. Les notices sur les œuvres et les artistes seront accompagnées de notices documentaires et archivistiques, et notamment de la transcription complète des rapports de l’Académie sur les travaux annuels des pensionnaires. 

Dans la continuité des colloques organisés par la Villa Médicis en 1997, 2002 et 2017 sur l’institution académique, son histoire et ses acteurs, qui ont ouvert de nombreuses pistes de recherche à la suite d’expositions fondatrices telles que Maestà di Roma, d’Ingres à Degas, les artistes français à Rome (2003) ou 350 ans de création. Les artistes de l’Académie de France à Rome de Louis XIV à nos jours (2016), le colloque organisé à l’INHA en 2019 a pour ambition à la fois de présenter un état des lieux actualisé de la recherche sur l’académisme et de susciter de nouvelles approches.

Ainsi les organisateurs et le comité scientifique du colloque lancent un appel à communications ouvert aux chercheurs confirmés et aux jeunes chercheurs, selon trois types de propositions. Les points 1 et 2 de l’appel seront fortement privilégiés pour la sélection.

1/ « Focus » et analyses d’œuvres (10 minutes).

Des communications s’appuyant sur une ou plusieurs œuvres du corpus. Sont attendues des études de cas, simples ou comparées, à partir d’œuvres librement choisies dans le répertoire des envois de Rome. Il s’agira d’analyser les objets en lien avec le contexte artistique, institutionnel et social de leurs époques en prenant appui sur les sources documentaires et archivistiques présentes dans la base de données.

2/ Exploitation de la base de données (20 minutes)

Des propositions s’appuyant explicitement sur une exploitation de la base de données. Tous les thèmes pourront être explorés (statistiques sur les œuvres copiées, origine géographique des lauréats des Prix de Rome, rapport quantitatif des sujets antiques et modernes, etc.), dans la mesure où ils permettent de montrer autant les apports que les limites des humanités numériques sur l’histoire de l’art.

3/ Communications thématiques (20-25 minutes)

Des propositions rendant compte de l’actualité de la recherche sur l’académisme, la formation artistique, les institutions artistiques au xixe siècle, le discours officiel, etc.

Un atelier de présentation de la base de données et de formation à AGORHA, ouvert à tous, aura lieu le 28 mars à 18h à l’INHA (Salle Vasari, 1er étage). À la suite de cette présentation, les propositions de communications devront être envoyées dans un délai de deux mois, nos équipes restant à la disposition des chercheurs qui souhaiteraient obtenir de l’aide pour l’utilisation et l’exploitation des données de la base.

Modalités de soumission

Les propositions de communications de 3000 signes maximum, assorties d’une courte bio-bibliographie de 500 signes, sont à envoyer à : envoisderome@inha.fr

Les candidats indiqueront clairement à quelle proposition (« focus », « base de données » ou « thématiques ») ils répondent.

  • Date limite d’envoi des propositions : 31 mai 2019

  • Retour aux participants : 30 juin 2019

Comité d’organisation

  • Olivier Bonfait (Université de Bourgogne)
  • Antoine Courtin (INHA)
  • Servane Dargnies (INHA)
  • Jérôme Delaplanche (Centre des monuments nationaux)
  • France Lechleiter (INHA)

Comité scientifique

  • Sébastien Allard (Musée de Louvre) (sous réserve)
  • Ophélie Ferlier (Musée d’Orsay)
  • Chantal Georgel (sous réserve)
  • Marc Gotlieb (Williams College)
  • Barthélémy Jobert (Université Paris Sorbonne)
  • Mehdi Korchane (Galerie Descours)
  • Antoinette Le Normand-Romain
  • France Nerlich (INHA)
  • Paul Perrin (Musée d’Orsay)
  • Pierre Sérié (Université de Clermont-Ferrand)
  • Alice Thomine-Berrada (École Nationale Supérieure des beaux-arts)

Places

  • Institut national d'histoire de l'art - 2 rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Date(s)

  • Friday, May 31, 2019

Keywords

  • art history, académisme, academism, art, envoi de Rome

Reference Urls

Information source

  • Servane Dargnies
    courriel : servane [dot] dargnies [at] inha [dot] fr

To cite this announcement

« Académisme et formation artistique au XIXe siècle : les envois de Rome en question », Call for papers, Calenda, Published on Monday, March 25, 2019, https://calenda.org/587814

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal