HomeTourisme, innovation et territoires

*  *  *

Published on Tuesday, April 02, 2019 by Céline Guilleux

Summary

L’évolution de la filière touristique s’accompagne désormais d’un bouleversement technologique et numérique. Cette configuration récente conduit à présenter la réponse de l’offre de services touristiques comme une adaptation à une « mise en tension » constante issue de la demande. L’innovation devient alors une démarche incontournable pour une adaptation des prestataires de la filière touristique et des loisirs aux exigences de la demande. L’innovation implique aussi les territoires en tant que destinations, et des thématiques telles que l’altérité, le(s) sens ou le bien-être. Elles concernent aussi des entrées plus opérationnelles comme le cadre juridique ou les difficultés d’adaptation des acteurs du tourisme à ces évolutions. Ce colloque est ouvert au monde académique, institutionnel, professionnel et associatif.

Announcement

25, 26 & 27 septembre 2019 à Boulogne-sur-Mer

Cadre Général

Le système « tourisme » est reconnu comme relevant des « ensembles complexes » (Lozato-Giotart et al., 2012). Cette complexité s’inscrit dans un contexte actuel d’une triple (r)évolution, qui s’intègrerait, selon plusieurs auteurs, dans le cadre d’une « troisième révolution touristique » (The Economist, 2008, C. Clergeau, P. Duhamel, J.-C. Gay, P. Violier, 2016).

Cette évolution est éminemment et toujours sociétale, en lien avec une demande de loisirs qui a considérablement évolué et s’est diversifiée depuis le début du XXIe siècle (Caisse des Dépôts et Consignations / Futuribles International, 2007). Elle s’accompagne désormais d’un bouleversement technologique, avec l’apparition et le développement exponentiel des outils numériques. Cette évolution technologique  conduit  à  l’utilisation de nouveaux  outils  accompagnés de néologismes parfois peu lisibles ou identifiés par le grand public (flashcode, e-réputation, Big Data, Ubérisation, etc.). Dans le cheminement de cette évolution numérique, émerge alors une nouvelle ère communicationnelle et caractéristique des espaces et lieux dédiés aux loisirs en tous genres. Cette imbrication du numérique et du communicationnel vient-elle pour autant modifier l’univers des pratiques touristiques ?

Cette configuration récente et dynamique conduit à présenter la réponse de l’offre de services touristiques comme une adaptation à une « mise en tension » constante issue de la demande, à l’image des termes utilisés par certains auteurs : J.-P. Lozato-Giotart et al. (2012) font ainsi référence à la « confrontation offre touristique-demande touristique ». Cette pression, ou cette « confrontation avec le marché », serait « une étape fondamentale de la réussite d’une innovation touristique » selon S. Chesnel & A. Ducroquet (2017). L’innovation devient alors une démarche incontournable pour une adaptation des prestataires professionnels de la filière touristique et des loisirs aux exigences de la demande de la clientèle, et plus globalement, des usagers.

L’innovation dans le tourisme n’est pas une approche récente, à l’image du premier numéro de la revue Espaces (juin 1992) qui hébergeait déjà un article de S. Hibbs intitulé : Le tourisme des jeunes en Andalousie : un facteur de progrès et d’innovation.  Elle apparaît  même comme une constante nécessaire à l’activité du tourisme, « tant  pour conquérir de nouvelles clientèles que  pour les fidéliser » (J.-M. Hazebroucq, 2007).

Pourtant, la notion d’innovation (touristique) est elle-même complexe et parfois difficilement assimilée : son caractère « protéiforme » (DGE, 2016) ou « polymorphe » (A. Ducroquet & P. Viallon, 2017) est probablement dû à la variété des champs qu’elle couvre : environnement, social, culturel, technologique, managériale, etc. Elle contribue à l’apparition de nouveaux concepts donnant naissance à des formes inédites de pratiques et de loisirs (couchsurfing, woofing, foodsurfing, réalité augmentée...) issus de nouveaux processus méthodologiques (outils dématérialisés, développement de startups, notions d’incubateurs, d’accélérateurs ou de Hub d’innovation) et dont les fonctions n’apparaissent pas de façon intuitive ou immédiate (néologismes, parfois d’origine anglo-saxonne).

C’est probablement pour cette raison que l’innovation est aujourd’hui souvent associée – parfois de façon exclusive – aux nouvelles technologies numériques.

Si « Le monde touristique est  encore à construire »  (P. Duhamel, 2018), il faut donc sans cesse innover. Et « innover c’est  produire quelque chose de nouveau sur une zone géographique donnée, permettant de créer un avantage concurrentiel durable et générateur de profits » (Réseau J’innove en Nord-Pas-de-Calais (remplacé par l'Agence Régionale de Développement et d'Innovation Hauts-de- France le 1er janvier 2018).

L’innovation implique le ou les territoires, en tant que destinations (touristiques). C’est le sens donné par C. Taillardat  (2017) : « L’innovation  doit intégrer dans ses choix les composantes sociales et environnementales du développement durable ». J. Vincent (2017, citant Huijbens et al., 2009) « ce qui apporte le plus d’innovations dans le tourisme, c’est souvent l’action collaborative entre employés, consommateurs, organisations... ». Les territoires impliquent donc l’humain, et plus globalement les humains et leurs interactions, au sein d’un « géosystème touristique », au sens de G. Bertrand (1991), et d’autres approches conceptuelles liés à l’altérité, le(s) sens, le (bien)-être. Ils concernent aussi des entrées plus opérationnelles liées, par exemple, au cadre juridique et institutionnel, aux inégalités territoriales (réseau d’information et de transport) ou aux difficultés d’adaptation des acteurs du tourisme à ces nombreuses et rapides évolutions. La Caisse des Dépôts et Consignations a produit en 2017 un document au titre évocateur « Comment intégrer le numérique dans les stratégies touristiques ? » qui traite, par exemple, de la notion d’accompagnement pour les intercommunalités.

Ce colloque, qui a pour objectif de centrer la problématique sur les interactions entre tourisme, innovation et territoires, est ouvert à des propositions du monde académique, institutionnel, professionnel et associatif. Il privilégiera quatre axes thématiques.

Les sessions thématiques

Axe 1 L’innovation, réponse à l’évolution des pratiques touristiques.

L’évolution des comportements sociétaux à l’égard de pratiques touristiques interroge directement la notion de « clientèle ». Dans une relation de réciprocité, comment les professionnels en charge du développement touristique s’adaptent-ils aux nouvelles exigences des demandes ? Dans un contexte de l’évolution technologique exponentielle, comment intègrent-ils les nouvelles modalités numériques liées aux  pratiques  touristiques  (interfaces  numériques  dans  l’usage  spatial  à  destinations  des usagers, place du numérique dans la déclinaison de marques territoriales, etc.) itinérance 3.0,) et sur l’autre versant, comment les « clients » utilisent ces nouvelles médiations numériques ? Sont-elles accessibles et/ou adaptées à tout type d’usagers ? Quels sont les usages sociaux qui en sont faits ?

Axe 2 Quels processus innovants pour la mise en valeur d’un territoire ?

Les processus font références aux diverses interactions nécessaires à la réalisation et la réussite d’un projet territorial. Ces dernières relèvent des interrelations humaines, spatiales et numériques. La mise en valeur de la spécificité d’un territoire – ou d’une portion de territoire – (littoral, rural, montagnard, etc.) lui offre l’opportunité de s’identifier par le prisme d’une image de marque, un symbole, fondé sur ses ressources naturelles, culturelles, ou plus largement, patrimoniales. Cette mise en valeur inclut aussi les perspectives à plus ou moins long terme, en matière de rapport investissements/bénéfices, afin d’assurer la pérennité d’une offre globale dans la filière du tourisme et des loisirs. Elle peut prendre la forme d’une rénovation d’un bâtiment, d’un quartier, d’un sentier de découverte, d’un événementiel. Un autre aspect concerne le degré d’appropriation du projet par les résidents et le niveau d’investissement des acteurs privés et publics du territoire.

Axe 3 Les professions du tourisme dans l’économie numérique.

Le droit n’offre encore que des réponses imparfaites à la modification des modèles d’affaires que génère la digitalisation du tourisme. Distorsions de concurrence par rapport aux acteurs soumis à des régimes juridiques plus favorables (particuliers, lateformes d’intermédiation, boutiques sans présence « physique »…) ou difficultés suscitées par la nécessité de proposer une offre dématérialisée (référencement, droits des consommateurs, e-réputation, gestion des données personnelles…) ne sont que quelques-unes des questions posées par le numérique dans le secteur du tourisme.

Axe 4 L’apport des incubateurs et accélérateurs pour les territoires.

Lancé par la Direction Générale des Entreprises, le réseau national d’incubateurs et d’accélérateurs touristiques (2016) propose d’accompagner les territoires dans leurs mutations touristiques. Sont offerts aux professionnels et entrepreneurs (startups, entreprises, etc.) des outils, d'accompagnement et de mise en réseau pour innover et mieux valoriser le tourisme. Ce réseau compte six structures d’accompagnement de startups et ambitionne, à court terme, de porter à 10 le nombre de ses adhérents. Au-delà des réussites effectives, il conviendra de s’interroger sur les moyens et outils mis en œuvre afin de consolider la portée de ces structures récentes dans les territoires.

Consignes aux communicants

Les présentations se dérouleront sous forme de communications orales (15 minutes + 10 minutes de discussion). Elles seront intégrées dans l’une des quatre sessions thématiques proposées.

Les langues officielles du colloque sont le français et l'anglais.

Date limite pour l’envoi des communications :  samedi 20 avril 2019

Le résumé proposé doit être formaté de la manière suivante :

  • Titre de la proposition, (Times, 12, aligné gauche)
  • Nom du ou des auteurs, adresse (Times, 12, aligné gauche)
  • Résumé de 300 mots maximum (Times, 12, justifié).
  • Mots-clefs : 5 mots-clefs précisant bien les thèmes et les champs scientifiques.

Une valorisation des actes du colloque est prevue sous la forme d’une publication collective. Vos contributions devront nous parvenir d’ici le 30 août 2019, dernier délai.

Contributions à envoyer à : dir.inrent@univ-littoral.fr & catherine.wadoux@univ-littoral.fr

Organisation

Colloque organisé dans le cadre de l’inauguration  officielle  de  l’Institut de Recherche et Enseignement en Tourisme (InREnT), en collaboration avec,

les universités :

  • Université d’Artois
  • Université Picardie - Jules Verne (UPJV)
  • Université de Lille
  • Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO)

et les laboratoires :

  • Laboratoire d’Informatique Signal et Image de la Côte d’Opale (LISIC, EA 4491)
  • Laboratoire de Recherche Juridique (LARJ, EA 3603)
  • Laboratoire « Territoires, villes, Environnement & Société » (TVES, EA 4477)

Comité d’organisation

  • Leila Benramdane (Chargée de communication, DirVal, InREnT, ULCO) ;
  • Vincent Herbert (Professeur des Universités, TVES, ULCO) ;
  • Florian Lebreton (maître de conférences, TVES, ULCO) ;
  • Sophie Reboul (Responsable administrative, CGU Boulogne-sur-Mer) ;
  • Catherine Roche (Professeur des Universités, TVES, ULCO) ;
  • Thierry Rigaux (PRAG, Directeur CGU Boulogne-sur-Mer, ULCO) ;
  • Catherine Wadoux (Chargée de projet, CGU Boulogne-sur-Mer, ULCO).

Comité scientifique

(à finaliser)

  • Marie Blanchard (Maître de conférences, EA 4491 LARJ, ULCO) ;
  • Caroline Blondy (PRAG HDR, UMR 7266 LIENSs, université La Rochelle) ;
  • Frédéric Bouin (Maître de conferences HDR, CDED : EA 4216 CDED, université de Perpignan Via Domitia) ;
  • Jérôme Buridant (Professeur des Universités, UMR7058 EDYSAN, UPJV) ;
  • Olivia Carpi (Maître de conférences, EA 4289 Sciences humaines et humanités, UPJV) ;
  • Stéphanie CRABECK, (Dr. Sciences et Gestion du Tourisme, HEPH Condorcet, Belgique) ;
  • Jordan Creusier (Professeur des Universités, UMR 9221 LEM, ULCO) ;
  • Philippe Duhamel (Professeur des Universités, UMR CNRS 6590 ESO, ESTHUA) ;
  • Christophe Gibout (Professeur des Universités, EA 4477 TVES, ULCO) ;
  • Marios Haidarlis (Professeur assistant, université de Thessalie, Ecole Polytechnique, Grèce) ;
  • Vincent Herbert (Professeur des Universités, EA 4477 TVES, ULCO) ;
  • Florian Lebreton (Maître de conférences, EA 4477 TVES, ULCO) ;
  • Pascale Marcotte (Professeur des Universités, chaire de tourisme, Université Laval de Québec) ;
  • Catherine Minet (Maître de conférences HDR, EA 4491 LARJ, ULCO) ;
  • Sophie Moreil (Maître de conférences HDR, EA 4491 LARJ, ULCO) ;
  • Christophe Renaud (Professeur des Universités, LISIC, ULCO) ;
  • Catherine Roche (Professeur des Universités, EA 4477 TVES, ULCO) ;
  • Romain Roult (Professeur des Universités, Université du Québec, Trois-Rivières) ;
  • Claude Sobry (Professeur des Universités émérite, Université de Lille).

Références bibliographiques

Bertrand G. 1991, La nature en géographie : un paradigme d’interface, GEODOC, Institut de géographie, université de Toulouse le Mirail, n° 34, 16 p.

Caisse des Dépôts et Consignations & Futuribles International, 2017 « Comment intégrer le numérique dans les stratégies touristiques? », collection Territoires Conseils, collection collectivités locales et transition numérique, 23 p.

Chesnel S. , Ducroquet A., 2017, Tourisme Innovation Lab (Angers) : promouvoir et accompagner l’innovation, Espaces n°339, pp. 108-112.

Clergeau C., « La troisième révolution touristique – Diversification des pratiques et des stratégies », Mondes du Tourisme [En ligne], Hors-série | 2016, mis en ligne le 01 septembre 2016, consulté le 21 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/tourisme/1236

Ducroquet A., Viallon P., « Tourisme et Innovations : entre adaptations et (R)évolutions (1/2) », Mondes du Tourisme [En ligne], 13 | 2017, mis en ligne le 30 décembre 2017, consulté le 21 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/tourisme/1887.

Duhamel P., 2018, Géographie du tourisme et des loisirs – Dynamiques, acteurs, territoires, col. U, Armand Colin, 288 p.

Duhamel P., « La troisième révolution touristique – Évolution des lieux et des territoires », Mondes du Tourisme [En ligne], Hors-série | 2016, mis en ligne le 01 septembre, 2016, consulté le 21 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/tourisme/1263

Gay J.-C., 2016, « La troisième révolution touristique », Géographie et cultures n°99, pp. 271-272.

Hazebroucq J.-M., 2007, Tourisme et innovation, La force créative des loisirs, in Marché et organisations 2007/1 (N° 3), L'Harmattan, pp. 117 à 153.

Direction Générale des Entreprises, mai 2016 : Analyses. L’innovation dans le tourisme : diagnostic et perspectives, 196 p.

Lozato-Giotart et al., 2012, Management du tourisme, Territoires, offres et stratégies, Pearson, 3e édition, 400 p.

Taillardat C., 2017, Le Slow Tourisme Lab. Soutenir l’innovation dans le tourisme rural, Espaces n°339, pp. 113-116.

The Economist, 17 mai 2008, «A New Itinerary».

Vincent J., 2014, L'appropriation des nouvelles technologies de la mobilité par le tourisme : nouveaux enjeux créatif, Mondes du Tourisme, n°10, pp. 62-74.

Violier P., 2016, « La troisième révolution touristique », Mondes du Tourisme [En ligne], Hors-série | 2016, mis en ligne le 01 septembre 2016, consulté le 06 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/tourisme/1256 ; DOI : 10.4000/tourisme.1256.

Réseau J’innove en Nord-Pas-de-Calais :

https://www.lescahiersdelinnovation.com/2015/03/quelle-definition-donner-de-linnovation/

Places

  • Université Littoral Côte d'Opale - 21 rue Saint Louis
    Boulogne, France (62200)

Date(s)

  • Saturday, April 20, 2019

Keywords

  • tourisme, innovation, territoire, aménagement, entrepreneuriat

Contact(s)

  • Catherine Wadoux
    courriel : catherine [dot] wadoux [at] univ-littoral [dot] fr
  • Vincent Herbert
    courriel : dir [dot] inrent [at] univ-littoral [dot] frwww

Information source

  • Catherine Wadoux
    courriel : catherine [dot] wadoux [at] univ-littoral [dot] fr

To cite this announcement

« Tourisme, innovation et territoires », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, April 02, 2019, https://calenda.org/594193

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal