HomeLa « Retirada » et l’exil républicain espagnol en Bretagne, 80 ans après (1939-2019)

*  *  *

Published on Friday, March 29, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Ce colloque a pour objectif de mettre en lumière une période fondamentale de l’histoire européenne du XXe siècle et d’apporter un éclairage historique, littéraire, artistique et mémoriel sur la guerre d’Espagne et l’accueil des réfugiés espagnols en Bretagne, 80 ans après la ​Retirada.​ Mettre en exergue les parcours de ces réfugiés, leur accueil, les traces encore vivaces de cette période et l'actualité de ces questions constitue le fondement de notre démarche. Notre propos vise également à mettre en perspective la mémoire de l’exil républicain espagnol et les problématiques actuelles liées à l’accueil des réfugiés en Europe. Comment la mémoire des réfugiés espagnols se diffuse-t-elle dans les familles, au sein de la société en général, à travers leurs témoignages et ceux de leurs descendants, les travaux des historiens, les œuvres littéraires et artistiques ? Nous souhaitons, enfin, compléter cette large thématique en accordant une place particulière aux enfants et aux femmes.

Announcement

Argumentaire

Quatre-vingt années se sont écoulées depuis la ​Retirada​, exode qui devient massif après la chute de Barcelone, le 26 janvier 1939. Les trois années de la guerre d’Espagne ont marqué un point de rupture dans l’histoire contemporaine de ce pays, freinant le processus de construction démocratique initié avec la proclamation de la Seconde République le 14 avril 1931. Ce conflit national devient rapidement international et déclenche une succession de crises dans le reste de l’Europe. La guerre d’Espagne a provoqué un exode sans précédent dans l’histoire de ce pays, répercuté sur l’histoire de la France, principale terre d’asile de ces exilés. Au total, 600 000 Espagnols quittent leur pays en deux grandes vagues. Les premières évacuations massives de civils ont lieu au printemps 1937, suite à une violente attaque « nationaliste » dans le nord-ouest du pays. Devant cette situation inédite, le gouvernement français prend des mesures d’urgence : 45 départements sont mis en alerte, dont les départements bretons. En 1939, l’afflux de cette population, qualifiée de « réfugiés » par le gouvernement français, est beaucoup plus considérable. C’est la ​Retirada​, qui oblige le gouvernement français à mobiliser 77 départements. Une nouvelle fois, les départements bretons sont remis à contribution.

Ce colloque a pour objectif de mettre en lumière une période fondamentale de l’histoire européenne du 20è​ me siècle et d’apporter un éclairage historique, littéraire, artistique et mémoriel sur la guerre d’Espagne et l’accueil des réfugiés espagnols en Bretagne, 80 ans après la ​Retirada.​ Mettre en exergue les parcours de ces réfugiés, leur accueil, les traces encore vivaces de cette période et l'actualité de ces questions constitue le fondement de notre démarche. Lacommémorationdela​Retiradas​eproduitàunmomentoùlaFranceet l’Europe sont à nouveau confrontées à la nécessité d’accueillir des exilés jetés sur les routes par des guerres ou des régimes dictatoriaux. Notre propos vise également à mettre en perspective la mémoire de l’exil républicain espagnol et les problématiques actuelles liées à l’accueil des réfugiés en Europe. Comment la mémoire des réfugiés espagnols se diffuse-t-elle dans les familles, au sein de la société en général, à travers leurs témoignages et ceux de leurs descendants, les travaux des historiens, les œuvres littéraires et artistiques ? Nous souhaitons, enfin, compléter cette large thématique en accordant une place particulière aux enfants et aux femmes.

Cette manifestation est organisée par l’Université de Bretagne Occidentale (HCTI - EA 4249, Département d’Espagnol) dans le cadre du Congrès pluriel et international ​Ochenta años después​, coordonné par l’Universitat Autònoma de Barcelona (GEXEL, Espagne) à l’occasion du 80è​ me anniversaire de la ​Retirada (1939-2019). Brest accueille ainsi l’une des multiples manifestations académiques du programme Conmemoración del 80 Aniversario del Exilio Republicano Español.​ Ce programme, créé par le gouvernement espagnol, a pour objectif la reconnaissance publique des exilés républicains, la mise en valeur de leurs trajectoires et de leurs contributions, la protection de leurs legs et de leurs lieux de mémoire, et témoigner de la gratitude aux pays d’accueil de l’exil républicain.

Ce colloque international et interdisciplinaire regroupe des activités aussi bien scientifiques (conférences, communications...) que culturelles, éducatives (expositions, spectacle théâtral...) et sociales (témoignages, débats...) autour de la guerre d’Espagne et de l’exil en Bretagne, et plus particulièrement dans le département du Finistère. Elle s’inscrit dans la continuité d’un colloque international tenu en avril 2017, ainsi qu’à deux journées d’études sur l’exil des Républicains espagnols dans le Finistère (avril 2014) et en Bretagne (octobre 2017) organisées par le Département d’Espagnol de l’UFR Lettres et Sciences humaines (UBO), en partenariat avec l’association Mémoire de l’Exil Républicain Espagnol dans le Finistère (MERE 29).

Programme

Lundi 1 avril

Brest, Faculté des lettres et sciences humaines Victor-Segalen  (20, rue Duquesne) Salle des conférences Yves Moraud (B001)

9 h 15 (coordination ​80 Aniversario del Exilio Republicano Español ​en France) ​: “ 1939-2019 : Première commémoration officielle franco-espagnole de la ​Retirada​ ​”

10 h 00 Pause café

10 h 15 Président de séance : ​Iván López Cabello

  • Gabrielle García (association MERE 29) : “ ​Resistir​. Les républicains espagnols en Bretagne de la ​Retirada​ à la Résistance ”
  • Antonio Muñoz Sánchez (U. Lisboa, ICS) : “ Las indemnizaciones de la República Federal de Alemania a los exiliados españoles que trabajaron en la Organización Todt en Bretaña ”

12 h 00 Pause déjeuner

14 h 00 Président de séance : ​Guillaume Fernández

  • Romuald Jacopin (U. Bretagne Occidentale, CRBC) : “ Yves K'ourio, un volontaire aux origines bretonnes engagé dans la ​Bandera ​Jeanne d'Arc,​ 1936-1944 ”
  • Dominique Leroux (librairie Excalibulle) : “ Petit panorama des BD et romans graphiques sur la guerre d’Espagne et l’exil ”

Rencontre avec ​Christophe Goret “ Kris ” et ​Bertrand Galic (scénaristes) : présentation de la BD ​Sept athlètes​ (Delcourt, 2017)

15 h 30 Pause café

  • 16 h 00 Rencontre avec ​Maya Tévally (photographe) et ​Roselyne Chenu (écrivain), présentée par ​Fátima Rodríguez
  • 17 h 00 Vernissage à l’espace d’exposition Les Abords : ​Retour à Garedja (sur les pas défendus).​ Photographies de ​Maya Tévally

Mardi 2 avril

Brest, Faculté des lettres et sciences humaines Victor-Segalen  (20, rue Duquesne) Salle des conférences Yves Moraud (B001)

  • 9 h 00 Rose Duroux (U. Clermont Ferrand Auvergne, CELIS), présentée par ​Marie Le Bihan ​: “ Enseigner par temps de guerre et d'exil ”
  • 10 h 00 Pause café

10 h 15 Président de séance : ​Hugues Vigouroux

  • Jean Sala Pala (association MERE 29) : “ Le Finistère : accueil et vie des enfants de la guerre d'Espagne ”
  • Pierre Souchar (association MERE 29) : présentation du projet de témoignages filmés d’enfants de l’exil républicain espagnol dans le Finistère

11 h 15 Présidente de séance : ​Marie-Claude Chaput

  • Fernando Sígler et ​Juan Carrasco (Casa de la Memoria La Sauceda) : présentation du projet ​Memoria y Exilio
  • Fernando Sígler : “ Manuel Muñoz Martínez : un dirigeant républicain de Cadix exilé en Bretagne ”

12 h 00 Pause déjeuner

  • 14 h 00 Théâtre amateur étudiant (licence LLCER Espagnol), mise en scène Mónica Hernández et ​Eva Montoya García ​(U. Bretagne Occidentale) : Crímenes ejemplares,​ de Max Aub
  • 14 h 45 Pause café

15 h 00 Présidente de séance : ​Marie-Agnès Maille

Stéphanie Cariou et ​Carine Fauvet ​(IA-IPR Langues Vivantes – Espagnol​​, Académie de Rennes) : “ Dynamique de l’enseignement de l’espagnol dans le secondaire dans l’Académie de Rennes ”

  • Présentation de projets pédagogiques sur la guerre d’Espagne et l’exil : Cristina Ruiz Guerrero ​(Sección Internacional Española, collège Quatre Moulins et lycée Amiral Ronarc’h, Brest) ; ​Marjorie Picard-Guillois (lycée de l’Harteloire, Brest) ; ​Eric Le Moal ​(lycée du Léon, Landerneau) ; ​Catherine Fernández et Jordan Rigous (lycée Pierre Guéguin, Concarneau) ; ​Rodrigo de la Campa Mariño (lycée Sacré Cœur, Saint Brieuc)

16 h 30 Expositions au Forum des étudiant-e-s :

J’ai dessiné la guerre. Le regard de Françoise et Alfred Brauner​. Responsable scientifique : ​Rose Duroux

Productions de collégiens, lycéens et étudiants autour de la guerre d’Espagne et l’exil. Coordination : ​Andreina Gil Santander

Mercredi 3 avril

Brest, Faculté des lettres et sciences humaines Victor-Segalen (20, rue Duquesne) Salle des conférences Yves Moraud (B001)

  • 9 h 00 Manuel Aznar Soler (U. Autònoma de Barcelona, GEXEL), présenté par ​Rose Duroux : “ ​José Bergamín y la Junta de Cultura Española (1939-1940) ”

10 h 15 Présidente de séance : ​María José Fernández

  • M. Teresa Santa María Fernández (U. Internacional de La Rioja, GEXEL) : “ El teatro de Bergamín en Francia ”
  • Max Hidalgo Nácher (U. Barcelona, GEXEL) : " Voces del exilio: las vueltas de Max Aub y José Bergamín "
  • Eugénie Romon (U. Bretagne Occidentale, HCTI) : " ​Tea rooms :​ questionnements autour du travail féminin dans le Madrid des années 30 "

12 h 00 Pause déjeuner

14 h 00 Président de séance : ​Manuel Aznar

  • Soler Pere Soler Paricio (U. Bretagne Sud, HCTI) : “ La mémoire historique en Espagne : de la revendication citoyenne à la bataille législative. La longue marche vers la reconnaissance du passé traumatique du pays ”
  • Françoise Dubosquet (U. Rennes 2, ERIMIT) : “ Les héritiers de la mémoire ”
  • Alfons Cervera ​et Georges Tyras (CNL, U. Grenoble Alpes) : “ L'écriture et la mémoire dans l’oeuvre d’Alfons Cervera “

Brest, café de la librairie Dialogues (Parvis Marie-Paul Kermarec)

  • 18 h 00 Rencontre avec ​Alfons Cervera​. Présentation de l’ouvrage ​Un autre monde (La Contre Allée, 2018), en présence de l’auteur et de ​Georges Tyras (traducteur)

Brest, Cinéma les studios (​136, rue Jean Jaurès​)

  • 20 h 30 31° Festival du cinéma espagnol et latino-américain de Brest (séance spéciale)

Ciné-rencontre : ​El silencio de otros (Espagne, 2018, d'Almudena Carracedo et Robert Bahar, prix Goya meilleur long métrage documentaire). Projection suivie d’un échange sur la question de la mémoire avec ​Alfons Cervera​ et ​Georges Tyras, ​présentés par ​Marie-Agnès Maille

Jeudi 4 avril

Camaret-sur-mer, salle Saint Ives (rue du Loc’h)

  • 10 h 30 María Lopo ​(U. de Rennes 2, CRBC), présentée par ​Claudine Allende Santa Cruz​ : " Vie de goéland. Maria Casarès et la Bretagne "
  • 12 h 00 Pot de l’amitié, offert par la Mairie de Camaret-sur-Mer
  • 12 h 30 Pause déjeuner
  • 14 h 00 Visite du Centre d’interprétation de la fortification de la tour Vauban

Places

  • Faculté des Lettres et Sciences humaines Victor Segalen - 20, rue Duquesne
    Brest, France (29200)
  • Salle Saint Ives - rue du Loc’h
    Camaret-sur-Mer, France (29)

Date(s)

  • Monday, April 01, 2019
  • Tuesday, April 02, 2019
  • Wednesday, April 03, 2019
  • Thursday, April 04, 2019

Keywords

  • exil, républicain, Espagne, Bretagne

Contact(s)

  • Iván López Cabello
    courriel : ivan [dot] lopezcabello [at] univ-brest [dot] fr

Information source

  • Iván López Cabello
    courriel : ivan [dot] lopezcabello [at] univ-brest [dot] fr

To cite this announcement

« La « Retirada » et l’exil républicain espagnol en Bretagne, 80 ans après (1939-2019) », Colloquium, Calenda, Published on Friday, March 29, 2019, https://calenda.org/602735

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal