HomePlus qu’un club. Supporters et identité historique

*  *  *

Published on Monday, May 27, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Diacronie. Studi di Storia Contemporanea invite les chercheurs à engager une réflexion sur la manière dont l'histoire est « fabriquée » et utilisée par les supporters et les groupes d'ultras. En fait, il existe un récit historique officiel réalisé par des clubs sportifs et des clubs de supporters officiels, maiségalement un récit « non officiel », produit spontanément par des groupes de supporters. Tous les deux s'inspirent de l'histoire du sport pour (ré)affirmer le rôle historique des équipes dans une perspective historique.

Announcement

Coordination

Dossier coordonné par Jacopo Bassi (Redazione Diacronie) et Eleonora Belloni (Université de Siena)

Argumentaire

Au cours du XXe siècle, le sport est devenu un facteur important de sociabilité – à l’intérieur et à l’extérieur des terrains de jeu – au point de façonner de nouvelles identités collectives. Comme tous les autres identités collectives, elles s’établissent également à partir d’un récit historique commun, qui renforce souvent l’identité locale, l’idéologie politique, les idées nationalistes ou cosmopolites, la croyance religieuse ou même des véritables formes de racisme.Il existe un récit historique officiel réalisé par des clubs sportifs et des clubs de supporters officiels, mais également un récit “non officiel”, produit spontanément par des groupes de supporters. Tous les deux s’inspirent de l’histoire du sport pour (ré) affirmer le rôle historique des équipes dans une perspective historique. Mais si les premiers veulent simplement mettre en évidence l’existence (et l’importance) du club dans l’histoire nationale ou locale et – par conséquent, dans la société – ces derniers créent une véritable ʺvision du monde” des supporters, en reliant des considérations idéologiques à l’identité historique de l’équipe. Ces “visions du monde” sont l’expression de sous-cultures et de contre-cultures (fandoms). De plus en plus souvent, ils rejettent les modèles culturels hégémoniques, la communication traditionnelle et le politiquement correct. Pour renforcer leur vision du monde, les supporters utilisent également l’histoire comme élément puissant du processus d’identification: ils ont donc recours à l’histoire nationale et mondiale, ainsi qu’à l’histoire des clubs et de leurs athlètes, des “héros”, censés représenter leur vision du monde.Comment les supporters utilisent-ils l’histoire pour promouvoir leurs idées politiques? Quelles sources utilisent-ils? Quels sont leurs modalités de communication et quels médias utilisent-ils? Quelles sont leurs intentions?Diacronie. Studi di Storia Contemporanea invite les chercheurs à engager une réflexion sur la manière dont l’histoire est «fabriquée» et utilisée par les supporters et les groupes d’ultras. Nous sollicitons des contributions portant principalement (mais pas exclusivement) sur les axes thématiques suivants:

  • l’utilisation politique de l’histoire et son importance pour les communautés de supporters;
  • nouvelles façons de communiquer l’histoire par les supporters (chorégraphies, bannières, démonstrations, affiches, slogans, fanzines, …);
  • le rôle des supporters dans l’élaboration et le soutien de visions “alternatives” (par rapport à la version consolidée) de l’histoire.

Les contributions interdisciplinaires qui combinent différents approches et méthodes (notamment histoire avec sciences politiques, sociologie et anthropologie) seront particulièrement appréciées; les propositions axées sur des sports traditionnellement moins explorés par l’historiographie européenne seront particulièrement bienvenues..

Consignes

Les auteurs peuvent nous adresser les résumés et les articles en italien, anglais, français, espagnol, portugais, allemand ou grec (les articles en portugais, allemand et grec seront traduits par la rédaction). Les articles soumis doivent être compris entre 35.000 et 55.000 signes et respecter les normes rédactionnelles ainsi que les consignes aux auteurs décrites (ici); ils devront être envoyés à l’adresse e-mail: redazione.diacronie[at]hotmail.it.Merci de nous faire part de votre intention de soumettre une proposition d’article et de nous envoyer un résumé de 1000 signes (max.)

avant le 15 juillet 2019;

nous vous informerons de l’acceptation ou du rejet de la proposition au plus tard le 30 juillet 2019. La date limite pour l’envoi des articles est le 1° novembre 2019. Le numéro de la revue sortira en juin 2020.

Références bibliographiques

  • AKINDES, Gerard, ONWUMECHILI, Chuka (ed. by), Identity and nation in African football: fans, community and clubs, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2014.
  • ALABARCES, Pablo (comp.), Futbologías: Fútbol, identidad y violencia en América Latina, Buenos Aires, CLACSO, 2000.
  • ARCHAMBAULT, Fabien, Le contrôle du ballon. Les catholiques, les communistes et le football en Italie, de 1943 au tournant des années 1980, Rome, Bibliothèque des écoles françaises d’Athènes et de Rome, 249, 2012.
  • ARCHAMBAULT, Fabien, Double jeu. Histoire du basket-ball entre France et Amériques, Paris, Vuibert, 2007.
  • ARMSTRONG, Gary, GIULIANOTTI, Richard, Entering the field: new perspectives on world football, Oxford, Berg, 1997.
  • ARMSTRONG, Gary, GIULIANOTTI, Richard, Football Cultures and Identities, London, Palgrave Macmillan, 1999.
  • BONNET, Valérie, « Rugby, médias et territoire », in Mots. Les langages du politique, 84, 2007, pp. 35-49.
  • BRANDT, Christian, HERTEL, Fabian, HUDDLESTON, Sean (ed. by), Football Fans, Rivalry and Cooperation, New York – Abingdon, Routledge, 2017
  • BROWN, Adam (ed. by), Fanatics: power, identity and fandom in football, New York, Routledge, 1998.
  • BROWN, Sean (ed. by), Football Fans Around the World: From Supporters to Fanatics, Hoboken, Taylor and Francis, 2013.
  • BUARQUE DE HOLLANDA, Bernardo Borges, NEGREIROS, Plínio José Labriola (org.), Os Gaviões da Fiel: ensaios e etnografias de uma torcida organizada de futebol, Rio de Janeiro 7 Letras, 2015.
  • BUARQUE DE HOLLANDA, Bernardo Borges, RODRÍGUEZ AGUILAR, Onesimo (org.), Torcidas organizadas na América Latina estudos contemporâneos, Rio de Janeiro, 7 Letras, 2017.
  • BUTTERWORTH, Michael L., Baseball and rhetorics of purity: the national pastime and American identity during the war on terror, Tuscaloosa, University of Alabama Press, 2010.
  • CRAWFORD, Garry, Consuming Sport: Fans, Sport and Culture, London, Routledge, 2006.
  • DAL LAGO, Alessandro, Descrizione di una battaglia: i rituali del calcio, Bologna, Il Mulino, 1990.
  • EARNHEARDT, Adam C., HARIDAKIS, Paul M., HUGENBERG, Barbara S., Sports fans, identity, and socialization exploring the fandemonium, Lanham, Lexington Books, 2013.
  • FROMMER, Harvey, FROMMER, Frederic J., Red Sox vs. Yankees: the great rivalry, Lanham, Taylor, 2014.
  • GABLER, Jonas, Die Ultras. Fußballfans und Fußballkulturen in Deutschland, Köln, Papyrossa Verlag, 2010.
  • GIULIANOTTI, Richard, «Supporters, Followers, Fans, and Flaneurs: A Taxonomy of Spectator Identities in Football», in Journal of Sport and Social Issues, 26, 1/2002, pp. 25-46.
  • GIULIANOTTI, Richard, WILLIAMS, John, Game without frontiers: football, identity and modernity, Abingdon – New York, Routledge, 2017.
  • KENNEDY, Peter, KENNEDY, David, Football in neo-liberal times: a Marxist perspective on the European football industry, London – New York, Routledge, 2016.
  • LEMIEUX, Cyril, MIGNON, Patrick (sous la dir. de), Politix : Dossier. Sport et politique, XIII, 50, 2/2000.
  • LUCHUK, David, Blue Jays 1, Expos 0: the urban rivalry that killed Major League baseball in Montreal, Jefferson, McFarland & Co., 2007.
  • MARCHI, Valerio (a cura di), Ultrà: le sottoculture giovanili negli stadi d’Europa, Roma, Koinè, 1994.
  • NUMERATO, Dino, Football Fans, Activism and Social Change, London, Routledge, 2018.
  • ROVERSI, Antonio (a cura di), Calcio e violenza in Europa. Inghilterra, Germania, Italia, Olanda, Belgio e Danimarca, Bologna, Il Mulino, 1990.
  • SMITH, Andy, La passion du sport. Le football, le rugby et les appartenances en Europe, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2001.
  • TARVER, Erin C., The I in Team. Sports Fandom and the Reproduction of Identity, Chicago, University of Chicago Press, 2017.
  • TOFFOLETTI, Kim, Women sport fans: identification, participation, representation,London, Routledge, 2017.
  • TOFFOLETTI, Kim, MEWETT, Peter (eds.), Sport and its female fans, New York – Abingdon, Routledge, 2014.
  • WANN, Daniel L., Sport fans: the psychology and social impact of spectators, New York, Routledge, 2001.
  • Revista de Historia : DOSSIÊ. História e Futebol, 163, 2010.

Places

  • Bologna, Italian Republic

Date(s)

  • Monday, July 15, 2019

Attached files

Keywords

  • sport, supporter, fandom

Contact(s)

  • Redazione Diacronie
    courriel : redazione [dot] diacronie [at] hotmail [dot] it

Information source

  • Elisa Tizzoni
    courriel : redazione [dot] diacronie [at] hotmail [dot] it

To cite this announcement

« Plus qu’un club. Supporters et identité historique », Call for papers, Calenda, Published on Monday, May 27, 2019, https://calenda.org/623741

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal