HomeLa scène punk à Montpellier (1976-2016)

Study daysHistory

Date(s)

Subjects

*  *  *

Published on Friday, May 10, 2019 by Céline Guilleux

Summary

La scène punk montpelliéraine a connu une effervescence remarquable à partir de la fin des années soixante-dix, et plusieurs des groupes qui en furent à l’origine (OTH, Vonn, les Vierges ou encore les Sheriff) font partie de la mythologie musicale locale, mais aussi nationale, voire au-delà. Les décennies suivantes ont connu une émulation comparable, comme en témoignent les productions d’Anti-Clockwise, de Kamizol, des Leptik Ficus, de Korttex, et plus récemment de groupes tels que Pretty Johnny, ou les Lullies. Cette journée sera l’occasion d’examiner les spécificités de cette scène punk, de ses débuts à son activité la plus récente, son ancrage local, son histoire et ses réseaux nationaux et transnationaux, et d’envisager quelle a été sa descendance.

Announcement

Argumentaire

Cette vingt-sixième journée d’étude s’inscrit dans le cadre du projet de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016), soutenu par le programme Intelligence des patrimoines du CESR, THALIM, l’ANR et LNEI.

La scène punk montpelliéraine a connu une effervescence remarquable à partir de la fin des années soixante-dix, et plusieurs des groupes qui en furent à l’origine (OTH, Vonn, les Vierges ou encore les Sheriff) font partie de la mythologie musicale locale, mais aussi nationale, voire au-delà. Les décennies suivantes ont connu une émulation comparable, comme en témoignent les productions d’Anti-Clockwise, de Kamizol, des Leptik Ficus, de Korttex, et plus récemment de groupes tels que Pretty Johnny, ou les Lullies. Cette journée sera l’occasion d’examiner les spécificités de cette scène punk, de ses débuts à son activité la plus récente, son ancrage local, son histoire et ses réseaux nationaux et transnationaux, et d’envisager quelle a été sa descendance.

Grâce à la présence d’acteurs historiques (toujours actifs !) et de représentants des nouvelles générations, nous évoquerons la scène montpelliéraine de ses balbutiements aux concerts mythiques, des squats aux contrats d’édition, des concerts place de la Comédie à la salle Victoire. Les aspects musicaux, vestimentaires et visuels du punk montpelliérain seront également abordés, son esthétique, ses influences, le rôle que la Grande-Bretagne, les États-Unis, mais aussi l’Espagne ont pu jouer. Enfin, a-t-il existé, et existe-t-il encore, au bout du compte, un son punk montpelliérain ?

Programme

Entrée libre

  • 10h-10h45 ouverture officielle par Laurent ROTURIER (Directeur régional des affaires culturelles Occitanie), Claude CHASTAGNER (U. Paul-Valéry Montpellier 3) et Olivier MIGLIORE (U. Paul-Valéry Montpellier 3)
  • Luc ROBÈNE (U. de Bordeaux) et Solveig SERRE (CNRS, CESR/CMBV) Présentation du projet PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016)

11h-12h30 Le punk montpelliérain (1977-1991)

Modération: Olivier Migliore

  • Thierry SALTET (Stalingrad, écrivain et acteur de la scène locale) Punk, le ressac méditerranéen 1977-1991
  • Thomas LOUÉ (U. de Strasbourg) « Les chiens des cités ? » OTH et son fan-club (1984-1990)

14h-16h Émergence montpelliéraine 

Modération: Raphaël Ricaud

  • Guy BARRAL (Vinyl Records, adjoint au maire) Que mille fleurs s’épanouissent

Débat animé par Raphaël Ricaud

Avec Guy Barral (VinylRecords, adjoint au maire), Yves Bommenel (Illusion& Macadam, acteur dela scène locale), Philippe Messina (OTH), François Pinchon (TAF et acteur de la scène locale), Philippe Rondeau (Vonn,Les Vierges, Sheriff), Thierry Saltet (Stalingrad,écrivain et acteur de la scène locale) et Martine Vicériat (actrice de la scène locale, directrice pôle spectacles Montpellier Events).

16h15-18h Qu'en est-il aujourd'hui ?

Modération: Nicolas Lahaye

  • François PINCHON, alias FIFY (TAF et acteur de la scène locale) TOUT À FOND depuis 1996 !

Débat animé par Nicolas Lahaye

Avec Alexandre Ayrault (Leptik Ficus), Yannick Deprauw (Kargol’s,Korttex), Benjamin Poussade (Anti-Clockwise), Lionel Bouet (Kamizol) et Fred Mottier (Anti-Clockwise)

Organisation

Claude Chastagner, Olivier Migliore, Luc Robène et Solveig Serre

Subjects

Places

  • Université Paul-Valéry Montpellier 3. Site Saint Charles - Rue du Professeur Henri Serre
    Montpellier, France (34)

Date(s)

  • Saturday, May 18, 2019

Attached files

Keywords

  • punk, musique

Contact(s)

  • Pierre Raboud
    courriel : pierreraboud [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Pierre Raboud
    courriel : pierreraboud [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« La scène punk à Montpellier (1976-2016) », Study days, Calenda, Published on Friday, May 10, 2019, https://calenda.org/625531

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal