HomeLes démocraties européennes à l’épreuve de la dictature (1919-1939) : critique et réflexion démocratiques dans les espaces publics européens

*  *  *

Published on Tuesday, June 11, 2019 by Anastasia Giardinelli

Summary

La question que nous posons est celle de savoir comment, entre les deux guerres mondiales, les démocraties parlementaires européennes ont résisté aux attaques virulentes venant de droite comme de gauche ; quelles solutions politiques, institutionnelles ou même économiques ont-elles recherchées aux nombreuses crises qui les secouaient et qui, aux yeux de maints observateurs contemporains, trouvaient leur origine dans le modèle même de la démocratie parlementaire? Dans quelle mesure, afin de sauver la démocratie, la pensée démocratique n’a-t-elle pas parfois paradoxalement eu recours à des éléments du discours et à des pratiques propres aux régimes autoritaires ?

Announcement

Présentation

Ce colloque international est organisé par l’EA 1341 Mondes germaniques et nord-européens de l’Université de Strasbourg dans le cadre d’un projet de formation-recherche (PFR) du Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (CIERA) sur le thème : « Quelle démocratie ? La réflexion sur la crise, la modernisation et les limites de la démocratie en Allemagne, France, Angleterre et en Europe centrale entre 1919 et 1939 ». Ce projet est issu de la coopération entre les Universités de Reims Champagne-Ardenne (CIRLEP), de Strasbourg (EA 1341), de Lorraine (CEGIL) et d’Augsbourg (Allemagne), et l’Institut historique allemand (IHA/DHI) de Paris. Il est financé à la fois par le CIERA et par les groupes de recherche des différentes universités et instituts participant au PFR.

La question que nous posons est celle de savoir comment, entre les deux guerres mondiales, les démocraties parlementaires européennes ont résisté aux attaques virulentes venant de droite comme de gauche ; quelles solutions politiques, institutionnelles ou même économiques ont-elles recherchées aux nombreuses crises qui les secouaient et qui, aux yeux de maints observateurs contemporains, trouvaient leur origine dans le modèle même de la démocratie parlementaire? Dans quelle mesure, afin de sauver la démocratie, la pensée démocratique n’a-t-elle pas parfois paradoxalement eu recours à des éléments du discours et à des pratiques propres aux régimes autoritaires ?

Programme

Lundi 17 juin

14h00 Ouverture du colloque

Penser les contours de la démocratie

14h30-15h00 : Péter Techet. Akademie der Wissenschaften und der Literatur, Mainz.  Bestätigung und Beseitigung pluralistischer Demokratie im Kontext der österreichischen Zwischenkriegszeit bzw. der Hans Kelsenschen Demokratie- und Rechtslehre, 1919–1938

15h00-15h30 : Vincent Artuso. Université du Luxembourg. Le refus de la « loi muselière » et l’émergence d’un modèle démocratique luxembourgeois.

Pause

16h00-16h30 : Hanno Rebhan. Universität Wien. Demokratie ohne Demokraten? Die Demokratieverständnisse in den politischen Parteien der Ersten Republik Österreich 1918–1933

16h30-17h00 : Claus Schaefer. Friedrich-Alexander Universität Erlangen-Nürnberg. „Moderner“ Republikanismus ? Überlegungen zur Reform des politischen Systems in Frankreich

Mardi 18 juin

La démocratie comme objet de controverses dans l’espace littéraire

9h00-9h30 : Jean-François Laplénie. Sorbonne-Université. Un espace littéraire d’imagination politique : la mise en scène des débats politiques dans les romans de la révolution allemande (1927-1932)

9h30-10h00 : Matthias Kern. Technische  Universität Dresden. La démocratie comme enjeu littéraire ? A propos du roman populiste de Léon Lemonnier

Pause

10h30-11h00: Sebastian Hansen. Heinrich-Heine-Universität Düsseldorf. „Demokratie hingegen ist ewig menschlich.“ Thomas Manns Werben für die Demokratie in Deutschland und Europa 1919-1939

11h00-11h30: Marion Garot. Université de Toulouse. Joseph Roth le journaliste face aux violences politiques durant la République de Weimar (1919-1933)

11h30-12h00: Andreas Häcker. Université de Strasbourg. Das Theater, ein demokratischer Ort?  Technologie und Totalitarismus bei Karel Čapek

Pause déjeuner

Stratégies et pratiques démocratiques

14h00-14h30 : Christian Jacques. Université de Strasbourg. Emanuel Radl, et les politiques tchécoslovaques à l’égard de la minorité allemande comme enjeu démocratique (1918-1938)

14h30-15h00 : Benjamin Grijl. Institut für jüdische Geschichte Österreichs. Manifestation politischer Meinung im öffentlichen Raum. Demonstrationen in Wien während der Ersten Republik.

15h00-15h30: Gérald Arboit. Sorbonne Identités Relations Internationales et Civilisations de l’Europe. La longue crise politique luxembourgeoise, 1913-1940

Pause

16h00-17h00 Podiumsdiskussion ( à confirmer)

Mercredi 19 juin

Transnationalité des débats et des pratiques démocratiques

9h30-10h00 : Sebastian Liebold. Einigkeit im Gegensätzlichen. Frankreich- und Deutschlandbilder der intellektuellen Kollaboration

10h00-10h30 : Jonathan Voges. Leibniz Universität Hannover, Historisches Seminar. Intellektuelle Absicherung der globalen Demokratie? Die Organisation für geistige Zusammenarbeit des Völkerbunds in den 1930er Jahren

Pause

11h00-11h30: Peter de Bourgraaf. Universität Hamburg „VICE VERSA Versailles“

12h00: clôture et déjeuner

Places

  • Salle des conférences de la MISHA - 5 allée du Général Rouvillois
    Strasbourg, France (67000)

Date(s)

  • Monday, June 17, 2019
  • Tuesday, June 18, 2019
  • Wednesday, June 19, 2019

Keywords

  • démocratie, dictature, guerre mondiale, politique

Contact(s)

  • Eve Hoerth
    courriel : ehoerth [at] unistra [dot] fr

Information source

  • Eve Hoerth
    courriel : ehoerth [at] unistra [dot] fr

To cite this announcement

« Les démocraties européennes à l’épreuve de la dictature (1919-1939) : critique et réflexion démocratiques dans les espaces publics européens », Conference, symposium, Calenda, Published on Tuesday, June 11, 2019, https://calenda.org/629801

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal