HomeLe participatif dans l'image animée

*  *  *

Published on Friday, June 21, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Des journées d'étude sur « le participatif dans l'image animée » sont organisées par le séminaire « Image animée » du Centre Max Weber à Lyon les 23 et 24 janvier 2020. Par participatif, nous entendons tout processus formel ou informel reconnaissant l’implication d’autres acteurs·rices que le·la chercheur·euse dans le processus créatif. Cela peut aller de la simple consultation à la cogestion (en passant par la collaboration, la co-construction, etc.). Cette opération peut intervenir à différentes étapes de la démarche audiovisuelle. Ne sont pas concernés par l’appel à projet les documents visuels qui portent sur la participation, sans être eux-mêmes dans un processus participatif. Nous attendons des communications sur des démarches participatives du point de vue des effets qu’elles ont sur tout ou partie du processus filmique, de recherche, de restitution, et de diffusion.

Announcement

Argumentaire

Des journées d'étude sur "le participatif dans l'image animée" sont organisées par le Séminaire Image Animée du Centre Max Weber à Lyon les 23 et 24 janvier 2020. L'appel à contribution s’adresse à des chercheur.es, des réalisateur.ices qui utilisent l’image animée à des fins de recherche. Il peut s’agir de tous types de réalisation audiovisuelle (film, vidéo de recherche, etc.) utilisant le participatif dans l’image animée.

Par participatif, nous entendons tout processus formel ou informel reconnaissant l’implication d’autres acteurs.rices que le.la chercheur.euse dans le processus créatif. Cela peut aller de la simple consultation à la cogestion (en passant par la collaboration, la co-construction, etc.). Cette opération peut intervenir à différentes étapes de la démarche audiovisuelle. Ne sont pas concernés par l’appel à projet les documents visuels qui portent sur la participation, sans être eux-mêmes dans un processus participatif.

La question de la participation a connu une certaine notoriété à partir de l’article de Sherry Arnstein “A ladder of citizen participation” (1969), et son essai d’évaluer l’impact effectif des dispositifs de participation à la décision (Bacqué et Sintomer, 2011). Elle est donc tournée vers l’examen de la démocratie par le biais de ses effets réels plutôt que par l’élaboration de solutions idéales, et par la saisie de dispositifs empiriques, plutôt que par la proposition normative en la matière. Il s’agit aussi de distribuer des qualités à ces dispositifs, du plus participatif au moins participatif. Joëlle Zask a précisé cette gradation en distinguant 3 axes nécessaires à la participation : prendre une part, contribuer à une part, bénéficier d’une part (Zask, 2011). La participation n’est pas obligée de répondre à une injonction (Blondiaux et Sintomer, 2002), elle peut aussi être spontanée et non-programmée, comme dans un processus d’enquête (Dewey, 2010), d’où le choix du terme de “participatif” plutôt que de “participation” pour cette journée d’étude.

Dans cet appel à communication, seront privilégiées les propositions qui articulent une description empirique concrète du participatif dans le processus filmique présenté, et des considérations sur sa portée, depuis la simple consultation jusqu’à la co-construction de l’œuvre cinématographique ou visuelle.

Nous attendons des communications sur des démarches participatives du point de vue des effets qu’elles ont sur tout ou partie du processus filmique, de recherche, de restitution, et de diffusion. Ces démarches peuvent donc aussi porter spécifiquement sur une partie de la création (écriture, tournage, montage, diffusion, etc.)

Les contributions devront s’inscrire dans l’un des deux axes suivants :

  • Le participatif dans le processus filmique/visuel
  • Les traces du participatif dans l’objet filmique/visuel présenté

Le participatif dans le processus filmique/visuel :

  • Dans quelle mesure faire un film participatif implique des méthodes de collaboration contraignantes et/ou facilitatrices ?
  • Jusqu’où l’écriture peut-elle être plurielle ? (que ce soit l’écriture du scénario, le tournage, le montage, etc.)
  • Quelles sont les limites de la participation ? (temps, moyens, cadre de la commande, motivations personnelles, etc.)
  • Dans quelle mesure le participatif est souhaitable et compatible avec la recherche et son sujet ?
  • Entre déontologie et droit d’auteur.e, comment penser la propriété intellectuelle dans les démarches participatives ?

Les traces du participatif dans le film/visuel fini

  • Que donner à voir du participatif dans le produit filmique fini ?
  • Quel statut est donné à ces traces ?
  • Le montage et l’éthique : quelles frontières avec le réel sont à respecter, quelles sont celles que nous pouvons détourner ?
  • Comment les participant.es reçoivent la trace, ou l’absence de trace, de leur participation dans le film ?
  • Quels enjeux (avantages ou inconvénients) existe-t-il de mettre la trace des participant.es dans le film ?

La journée d’étude attend des contributions qui seront mises au travail collectivement. Il s’agit de partager des questionnements et des réflexions en cours. Cette journée sera une première étape permettant de dégager des axes possibles pour poursuivre le travail de réflexion dans des formes appropriées (groupe de travail, publication, etc.).

Les genres (documentaire, fiction, animation, etc.), la durée (court, long) et les formats (vidéos de recherches, films, films interactifs, réalité augmentée, etc.) peuvent varier. Ne sont pas concernés par l’appel à projet, les films qui portent sur la participation, sans être eux-mêmes dans un processus participatif.

Modalités de contributions

Pour candidater, le/la contributeur.rice doit proposer :

  • Une production audiovisuelle dont il/elle a été un.e des protagonistes (réalisateur.rice, chercheur.e, scénariste, monteur.euse, auteur.e, co-auteur.e, etc.) qu’il/elle enverra avec sa proposition de communication par le biais d’outils de transfert de fichier filesender.renater.fr (ou Wetransfer, Smash, etc)
  • Un extrait de ladite production audiovisuelle (de 10 min maximum)
  • Une proposition de communication sur la production audiovisuelle en question, avec un titre et un résumé (de 1500 signes maximum).

Lors de la journée d’étude, l’ensemble de l’intervention (extrait + communication), ne devra pas excéder 30 minutes.

Date limite d’envoi de la proposition : 6 septembre 2019

à semiman@groupes.renater.fr  

Comité de sélection

  • Etienne Husson - réalisateur - Entre Les Mailles
  • Hannelore Girardot-Pennors, Socio-anthropologue, documentariste, chercheuse associée au Centre Max Weber
  • Béatrice Maurines, Sociologue anthropologue hdr Ufr assp lyon 2/ Centre Max Weber
  • Catherine Gauthier, sociologue, enseignante, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand chercheuse associée au Centre Max Weber
  • Charvolin Florian, sociologue, directeur de recherche CNRS, Centre Max Weber

Bibliographie

BACQUÉ M.H, SINTOMER Y., “Le temps long de la participation”, in Marie-Hélène Bacqué et Yves Sintomer (dir.), La démocratie participative, histoire et généalogie, Paris, La découverte, 2011, p.9-35.

DEWEY J., Le public et ses problèmes, Paris, Gallimard, 2010.

SINTOMER Y., BLONDIAUX L., “L’impératif délibératif”, Politix, n°57, 2002, p.17-35.

ZASK J., Participer. Essai sur les formes démocratiques de la participation, Paris, Le Bord de l'eau, 2011.

Places

  • Maison des Sciences de l'Homme, 14 avenue Berthelot
    Lyon, France (69007)

Date(s)

  • Friday, September 06, 2019

Keywords

  • image animée, participation, recherche collaborative

Contact(s)

  • Béatrice Maurines
    courriel : sia [at] ish-lyon [dot] cnrs [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Florian Charvolin
    courriel : florian [dot] charvolin [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« Le participatif dans l'image animée », Call for papers, Calenda, Published on Friday, June 21, 2019, https://calenda.org/635589

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal