Home7th biennial conference of the Réseau européen de recherche sur l'avant-garde et le modernisme

7th biennial conference of the Réseau européen de recherche sur l'avant-garde et le modernisme

VIIe conférence biennale du Réseau européen de recherche sur l'avant-garde et le modernisme

*  *  *

Published on Monday, July 15, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Dans la recherche sur l’avant-garde et le modernisme une des notions clés est celle de crise. Tout au long de leur époque, les avant-gardistes et les modernistes ont été confrontés à des crises, qu’elles soient économiques ou politiques, scientifiques ou technologiques, esthétiques ou philosophiques, collectives ou individuelles, locales ou mondiales, à court ou à long terme. À leur tour, les modernistes et avant-gardistes ont été continuellement accusés d’avoir provoqué des crises, qu’elles soient artistiques ou culturelles, sensorielles ou conceptuelles, accidentelles ou intentionnelles, ayant une grande portée ou une plus négligeable, provocant des crises de représentations ou autres. Les notions mêmes « d’avant-garde » et de « modernisme » sont sans cesse le sujet de et soumises à des crises conceptuelles, laissant la recherche sur l’avant-garde et le modernisme au bord d'une crise théorique aussi perpétuelle qu'autodestructrice.

Announcement

CRiSiS avec, entre autres, Boris Groys et Christine Poggi

7ème conférence biennale du Réseau européen de recherche sur l'avant-garde et le modernisme

17-19 Sept. 2020 - Université de Leuven, Belgique

L’EAM

Le Réseau européen de recherche sur l'avant-garde et le modernisme (EAM) se consacre à l'étude contextuelle de l'avant-garde et du modernisme en Europe au cours des dix-neuvième, vingtième et vingt-et-unième siècles. Le réseau soutient la recherche interdisciplinaire et intermédiale sur les esthétiques et les poétiques expérimentales et stimule l'intérêt pour les dimensions culturelles et contextuelles de l'avant-garde et du modernisme. L'EAM vise à embrasser la recherche sur l'avant-garde et le modernisme dans sa grande variété et invite tous les chercheurs engagés dans ce domaine à participer à ses conférences biennales.

Argumentaire

Dans la recherche sur l’avant-garde et le modernisme une des notions clés est celle de crise. Tout au long de leur époque, les avant-gardistes et les modernistes ont été confrontés à des crises, qu’elles soient économiques ou politiques, scientifiques ou technologiques, esthétiques ou philosophiques, collectives ou individuelles, locales ou mondiales, à court ou à long terme. A leur tour, les modernistes et avant-gardistes ont été continuellement accusés d’avoir provoqué des crises, qu’elles soient artistiques ou culturelles, sensorielles ou conceptuelles, accidentelles ou intentionnelles, ayant une grande portée ou une plus négligeable, provocant des crises de représentations ou autres. Les notions mêmes « d’avant-garde » et de « modernisme » sont sans cesse le sujet de et soumises à des crises conceptuelles, laissant la recherche sur l’avant-garde et le modernisme au bord d'une crise théorique aussi perpétuelle qu'autodestructrice.

La 7ème conférence biennale de L’EAM a pour objectif d’aborder les différents rapports qu’entretiennent l’avantgarde et le modernisme avec la notion de crise. Bien que nous saluons les panels et tables rondes abordant divers aspects de ce rapport, nous sommes particulièrement intéressés par de nouvelles études sur les trois sujets suivants.

Premièrement, nous voulons explorer la complexité théorique de la notion de crise. Car qu’est-ce qu'on appelle vraiment crise? Dans certaines études sur le modernisme, le terme est parfois défini de manière très vague et on s’aperçoit rapidement que l’on parle rarement de crises qui ont la même ampleur, la même signification ou le même impact. En clarifiant ce que l’on entend exactement par crise, nous pouvons certainement mieux comprendre l’avant-garde et le modernisme européens. Ainsi, qu’entendons-nous précisément par «crise» ? La crise est-elle avant tout un dispositif narratif ? Existe-t-il un état sans crise ? Existe-t-il des types de crises, artistiques ou autres, que nous avons jusqu'ici négligé dans notre étude de l'avant-garde et du modernisme ? Et quel(s) (autres) perspective(s) en terme de crise sont projetés par les avant-gardistes et les modernistes ?

Deuxièmement, nous nous intéressons aux communications qui évoquent la trajectoire historique de l’avant-garde et du modernisme qui est chargée de crises. Car si nous affirmons souvent que la notion de crise est la clé d'une bonne compréhension de la modernité (tardive), tout au long de leur développement, les avant-gardes et les modernistes européens ont été confrontés à crises historiques différentes. Dans quelle mesure toutes ces crises, qui s'étendent sur plusieurs siècles, partagent-elles des dénominateurs communs ? Quel rôle jouent, dans le temps, les différences nationales et régionales ? Le projet de l'avant-garde et du modernisme, avec leur critique de la crise, change-t-il fondamentalement dans le temps ou non ? Les contributions abordant une étude de cas historique ou comparant plusieurs cas historiques de différentes époques ou régions d'Europe sont particulièrement les bienvenues.

Enfin, nous encourageons fortement les communications abordant le côté pratique des choses, dans tous les domaines de l’activité avant-gardiste et moderniste : art, littérature, musique, architecture, cinéma, mouvements artistiques et sociaux, art de vivre, télévision, mode, théâtre, performance, activisme, pratiques curatoriales, design et technologie. Comment les avant-gardistes et les modernistes européens donnent-ils une forme esthétique aux crises ? Quelles sont les stratégies et les tactiques de représentation utilisées dans leurs pratiques ? Quelles expériences affectives (ou autres) leur travail permet-il d’acquérir ? L’impact des crises se retrouve dans leurs pratiques expérimentales, en effet, les avant-gardes et le modernisme ne créent-ils pas leurs propres crises ?

Contributions possibles

Les langues officielles de cette conférence sont l'anglais, le français et l'allemand. Vous pouvez soumettre une contribution individuelle ou en étant responsable d’un panel ou d’une table ronde thématique.

  1. Vous pouvez organiser un panel. Un panel regroupe trois à quatre intervenants. Un des intervenants est responsable du panel, il soumet la contribution et les détails de chaque communication. Vous pouvez également soumettre un double ou triple panel. Les panels ne doivent pas être uniquement composés de doctorants. Ceux qui regroupent des participants issus d’un seul département et d’un seul établissement sont moins susceptibles d'être acceptés.
  2. Vous pouvez soumettre une contribution individuelle sans spécifier de panel thématique. Dans ce cas, si la contribution est acceptée, les organisateurs lui assigneront un panel.
  3. Vous pouvez proposer d’organiser une table ronde. Les tables rondes regroupent au maximum 6 participants qui écrivent chacun de brèves «notes de synthèse» (4 pages) qui sont lues et distribuées avant la conférence. Au cours de la table ronde, les participants présentent brièvement leurs prises de position, après quoi une discussion est animée par le responsable de la table ronde. Les tables rondes peuvent être composées uniquement de doctorants, mais celles qui regroupent des participants d’un seul département et d’un seul établissement sont moins susceptibles d'être acceptées.

Modalités de soumission

Les propositions de tables rondes doivent inclure :

  1. Le titre de la table ronde et la langue (anglais, français, allemand – veuillez choisir une seule langue)
  2. Un résumé et une justification du sujet de la table ronde (500 mots)
  3. Le nom du responsable, un curriculum vitae d’une page et son adresse postale et e-mail
  4. Le nom, l’adresse postale et l’adresse e-mail d'au moins 5 (au maximum 6) participants de la table ronde
  5. Une brève biographie de chaque participant

(date limite : 1er janvier 2020)

Les propositions de panels doivent inclure :

  1. Le titre du panel et la langue du panel (anglais, français, allemand – veuillez choisir une seule langue)
  2. Nom, adresse et e-mail du responsable
  3. Un résumé du sujet (300 mots) 4. Un résumé de chaque contribution individuelle (300 mots)
  4. Le nom, l’adresse postale et l’adresse e-mail des participants
  5. Une brève biographie de chaque participant

(date limite : 1er février 2020)

Les contributions individuelles  doivent inclure:

  1. Le titre de la communication et langue de la présentation (anglais, français ou allemand)
  2. Le nom, adresse et l’adresse e-mail de l’intervenant
  3. Le résumé de la contribution (300 mots)
  4. Une brève biographie de l’intervenant

(date limite : 1er février 2020)

Veuillez soumettre vos contributions au format Word uniquement à l’adresse suivante : eam2020@kuleuven.be.

L'acceptation sera notifiée par courrier électronique d'ici la fin du mois de mai. Un programme détaillé de la conférence sera disponible sur le site Web de l'EAM avant l'été. Si vous avez des questions, veillez toujours à consulter d'abord le site Web EAM, car il sera mis à jour régulièrement.

Comité d'organisation et sponsors

Cette conférence est organisée par Sascha Bru et par le laboratoire de recherche du MDRN (www.mdrn.be) de la faculté des lettres de l'Université de Leuven.

Le comité d’organisation local regroupe aussi

  • Mark Delaere (musicologie),
  • Leen Engelen (études cinématographiques),
  • Hilde Heynen (architecture),
  • Kate Kangaslahti (histoire de l'art, coorganisateur principal),
  • Bart Philipsen (études théâtrales),
  • Anne Reverseau (UC Louvain, Photographie), 
  • Inga Rossi-Schrimpf (conservatrice des Musées Royaux des Beaux-Arts de Bruxelles, RMFAB).

La conférence est parrainée par le centre de photographie Lieven Gevaert (LGC) et le musée d'art contemporain d'Anvers (M HKA).

Places

  • Leuven, Belgium

Date(s)

  • Wednesday, January 01, 2020
  • Saturday, February 01, 2020

Attached files

Keywords

  • avant-garde, modernisme

Contact(s)

  • Sascha Bru
    courriel : eam2020 [at] kuleuven [dot] be

Reference Urls

Information source

  • Harri Veivo
    courriel : eam2020 [at] kuleuven [dot] be

To cite this announcement

« 7th biennial conference of the Réseau européen de recherche sur l'avant-garde et le modernisme », Call for papers, Calenda, Published on Monday, July 15, 2019, https://calenda.org/651136

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal