Startseite« Orfeas orfanèlas » (Orphées orphelines) ou les musiques au féminin

« Orfeas orfanèlas » (Orphées orphelines) ou les musiques au féminin

"Orfeas orfanèlas": women and music

A conference, workshop and concert program

*  *  *

Veröffentlicht am Freitag, 06. September 2019 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

Les femmes ont longtemps été exclues du monde musical et de ses représentations. Et pourtant, dès lors que l’on s’efforce de lire entre les lignes de la portée, on se rend compte que, bien que trop souvent occultées, elles sont omniprésentes : muses ou egerias bien sûr, mais aussi souvent serenas (sirènes), pionnières ou fadetas liuras (fées libres), poétesses, chansonnières, chanteuses, musiciennes, sans oublier que depuis longtemps le chant et la musique constituent des armes de revendication féministe. L’objectif du colloque consiste à mettre en lumière et à mieux faire connaître tous les espaces, les lieux, les moments ou les circonstances liés à la musique, où la présence féminine est primordiale, ainsi qu’à présenter certaines figures incontournables des musiques au féminin, en insistant sur tout le combat qu’elles ont dû ou doivent encore mener pour arriver à s’exprimer face à un milieu professionnel ou amateur encore relativement machiste.

Inserat

Colloque ‘‘Orfeas orfanèlas (Orphées orphelines) ou les musiques au féminin’’ dans les locaux des Archives départementales (1, Rue de la Verrerie) accompagné de différents concerts à Albi et dans les environs.

Argumentaire

Les femmes ont longtemps été exclues du monde musical et de ses représentations. Et pourtant, dès lors que l’on s’efforce de lire entre les lignes de la portée, on se rend compte que, bien que trop souvent occultées, elles sont omniprésentes : muses ou egerias bien sûr, mais aussi souvent serenas (sirènes), pionnières ou fadetas liuras (fées libres), poétesses, chansonnières, chanteuses, musiciennes, sans oublier que depuis longtemps le chant et la musique constituent des armes de revendication féministe.L’objectif du colloque consiste à mettre en lumière et à mieux faire connaître tous les espaces, les lieux, les moments ou les circonstances liés à la musique, où la présence féminine est primordiale, ainsi qu’à présenter certaines figures incontournables des musiques au féminin, en insistant sur tout le combat qu’elles ont dû ou doivent encore mener pour arriver à s’exprimer face à un milieu professionnel ou amateur encore relativement machiste.

Avec notamment pour les concerts : Marina Pittau(Sardaigne), Femmouzes T (Occitanie), Camille en bal(Occitanie), Marthe Vassallo et Nolùen Le Buhé(Bretagne), La Talvera (Occitanie) et pleins d'autres invités !

Programme complet

Conférences aux archives départementales du Tarn - Albi (81) 1, rue de la verrerie

Vendredi 18 Octobre 

9 :00-12 :00

  • Claude Ribouillault (musicien, chercheur, journaliste) La résurrection des oubliées de la musique
  • Marina Pittau (musicienne et professeur de chant - Sardaigne) Des berceuses aux lamentations funèbres : les femmes sardes chantent la vie
  • Marie-Barbara Le Gonidec (docteure de l’Université de Nanterre, ingénieure d’études du Ministère de la Culture)Ce que l’ethnomusicologie de la France doit aux femmes : Claudie Marcel-Dubois (1913-1980) et Maguy Andral (1922-2004)

14 :00-18 :30

  • Eloïse Durand (anthropologue, doctorante en Géographie, Université Bordeaux Montaigne)Du chant des femmes aux chants de femmes dans les vallées de Soule au Pays basque (19e-21e siècle)
  • Mário Correia (chercheur et directeur du Centre de Musique Traditionnelle Sons da Terra-Portugal)Femmes qui (en)chantent : de Miranda (Portugal)
  • Marie-Barbara Le Gonidec (docteure de l’Université de Nanterre, ingénieure d’études du Ministère de la Culture)Quelle place pour les femmes dans la musique traditionnelle bulgare, ou le patriarcat est-il soluble dans l’idéologie communiste ?
  • Robert Bouthillier (chercheur indépendant - Québec)De Mary Travers à La Bolduc. Le parcours improbable d’une chanteuse populaire au Canada français
  • Marthe Vassallo (chanteuse, interprète de répertoire traditionnel breton, auteur - Bretagne)Fantômes ambivalents et cocktails toxiques : être une femme en musique bretonne aujourd’hui

Archives départementales du Tarn – Albi 1, rue de la verrerie

  • 19h Inauguration du colloque
  • 21h Soirée chants et musiques de femmes, avec les musiciennes et chanteuses présentes. Entrée gratuite. À l’auditorium.

Conférences aux archives départementales du Tarn – Albi (81) 1, rue de la verrerie

Samedi 19 Octobre

9 :00-12 :00

  • Daniel Loddo (responsable du CORDAE La Talvera, chercheur, musicien - Occitanie)Agnès, la fille des collines, chanteuse, conteuse, dénonciatrice de la condition féminine dans le Gaillacois.
  • Catherine Perrier (chanteuse, enseignante, chercheuse indépendante)Louise Reichert, chanteuse de la Châtaigneraie aurillacoise, marginale bien intégrée
  • Bernard Lasbleiz (chercheur-associé au CRBC de Brest - Bretagne)Constance Le Mérer (1857-1945), poétesse et collectrice bretonne.
  • Marc Perrone (musicien, chercheur) Léa Saint-Pé, de Polastron. (Gers)

14 :00-17 :30

  • Nicole Casalonga (musicienne, chercheuse - Corse)Le chant des femmes en Corse, quelques figures
  • Marine Mazars (doctorante, ATER en Occitan) et Jacques Gourc (maître de conférences en Occitan, UT2J - Université de Toulouse-Le Mirail)Les Trobairitz, dames-poétesses : entre fidélité et rupture, une voie subversive ?
  • Cécile Prévost-Thomas (maître de conférences à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 chercheuse au Cerlis – Centre de Recherche sur les liens sociaux)Lumière sur la chanson francophone au féminin

Maison de la musique, cap découverte - Le Garric (81)

  • de 10h à 12h30 et de 14h à 17h Stage de chant polyphonique de Sardaigne avec Marina Pittau ouvert à tout chanteur(se) débutant ou confirmé (places limitées, inscriptions au 05 63 77 32 18, julia.lirsac@adda81.com ) : 25 €18h30
  • Inauguration de la soirée et apéritif dinatoire en présence de L’alma de Sendim (chanteuses traditionnelles) et des musiciens et danseurs Pauliteiros da Mirandanças (concelho de Miranda do Douro, Portugal)
  • À partir de 20h30 Soirée festive concert-bal (entrée 10 €, gratuit pour les enfants)Avec Marina Pittau (Sardaigne), Femmouzes T (Occitanie), Camille en bal (Occitanie), Marthe Vassallo et Nolùen Le Buhé (Bretagne), La Talvera (Occitanie)

Dimanche 20 octobre, Andillac (81)

À 16h Musée du Cayla : concert de Marina Pittau (Sardaigne) et de L’alma de Sendim (Portugal)

(gratuit, mais places limitées, réservations conseillées au : 0563561917)

vers 17h30 Départ à pied du Musée du Cayla vers Condomines en parade avec les musiciens et danseurs Pauliteiros da Mirandanças et La Talvera

18h Apéritif musical de clôture au Domaine La Camba Tòrta (Condomines) avec notamment La Talvera et Pauliteiros da Mirandanças, ainsi que la chorale Cantanha.

Orte

  • Archives départementales du Tarn - 1 avenue de la verrerie
    Albi, Frankreich (81000)
  • Maison de la Musique - Cap Découverte
    Le Garric, Frankreich (81450)
  • Château-musée du Cayla
    Andillac, Frankreich (81140)

Daten

  • Freitag, 18. Oktober 2019
  • Samstag, 19. Oktober 2019
  • Sonntag, 20. Oktober 2019

Schlüsselwörter

  • occitanie, orphée, orfeas, musique, feminin, femme, compositeur, genre, conférence

Kontakt

  • Association CORDAE La Talvera
    courriel : talvera [at] talvera [dot] org

Verweis-URLs

Informationsquelle

  • Daniel Loddo
    courriel : talvera [at] talvera [dot] org

Zitierhinweise

« « Orfeas orfanèlas » (Orphées orphelines) ou les musiques au féminin », Kolloquium , Calenda, Veröffentlicht am Freitag, 06. September 2019, https://calenda.org/664110

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal