StartseiteL’école haïtienne contemporaine : enjeux scientifiques et pratiques

L’école haïtienne contemporaine : enjeux scientifiques et pratiques

Contemporary schooling in Haiti - academic issues and practices

*  *  *

Veröffentlicht am Freitag, 06. September 2019 bei Céline Guilleux

Zusammenfassung

Au cours des dix dernières années, l’école haïtienne a connu des transformations profondes, matérialisées à travers  trois cadres d’action publique : le Programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire (PSUGO), les Douze mesures pour la refondation du système éducatif haïtien, et le Programme de rénovation du secondaire. Par contre, la littérature sur l’école et l’éducation en Haïti ne semble pas rendre suffisamment compte des impacts de ces transformations sur le système. En d’autres termes, elle n’aurait pas apporté des réponses satisfaisantes et convaincantes à des questions majeures portant sur les rapports de l’école haïtienne contemporaine avec l’histoire, la politique, l’économie, la problématique linguistique et culturelle, le droit et le quotidien. Dans ce contexte cet ouvrage collectif se propose de réunir une quinzaine de contributions abordant ces questions fondamentales.

Inserat

Appel à proposition de chapitre pour un ouvrage collectif à publier en décembre 2020

(Études réunies par Joseph Chéry et Lefranc Joseph)

Argumentaire

L’expression école haïtienne ou institution scolaire haïtienne renvoie au « système d’enseignement institutionnalisé doté d’un ensemble de dispositifs scolaires fonctionnant sous le contrôle de l’État » (Joseph 2011:41). Ce contrôle est l’attribution spécifique d’une institution spécialisée qui actuellement porte le nom de Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP). Comment se caractérise l’école haïtienne contemporaine ? La réponse à cette question  semble ne se retrouver nulle part dans la littérature disponible sur la question éducative en Haïti. En fait, même s’il faut reconnaître la richesse de certains des travaux qui la caractérisent, cette littérature est relativement pauvre et s’est arrêtée au seuil des mutations récentes du système scolaire haïtien.

Dans le cadre de cette littérature, nous pouvons notamment recenser, d’une part, les travaux historiques visant à saisir le système scolaire dans ses temporalités sociales et politiques (Angulo 2010; Brutus 1948; Campbell 2004; Clément 1979a, 1979b; Joint 2006, 2009; Logan1930; Pamphile 1985; Tardieu 1989). D’autre part, la littérature disponible renferme des travaux qui se situent dans d’autres perspectives des sciences sociales  et qui saisissent la problématique scolaire par rapport à l’action publique, la problématique linguistique, les inégalités sociales et/ou le système social (Bentolila et Gani 1981; Dejan 2013; Dorvilier 2012; François 2009, 2010; Haycook 2017; Hebblethwaite 2012; Joint 2006; Louis Juste 2003; Magloire 1997; De Ronceray 1979; Saint-Germain 1997; Souffrant 1995). Dans tous ces travaux, le système scolaire haïtien est présenté comme un ensemble désarticulé, donc incapable de répondre à des objectifs qui sont normativement siens. On retrouve ce portrait même dans les documents de travail, rapports et documents d’orientation produits par des entités gouvernementales sur la question éducative (Voir par exemple MENFP 2006, 2013; MENJS 2004; MPCE 2005). On comprend à travers cette littérature que l’école haïtienne, étant dans les temporalités de la société, est toujours en relations avec la politique et le droit par le bais des projets de société et de l’action publique, développe des relations constantes avec l’économie haïtienne, et constitue un terrain où se jouent les pratiques de gouvernementalité et de réflexivité autour de la problématique linguistique et culturel.

C’est dans ce contexte qu’au cours des dix dernières années, le système éducatif haïtien a connu des mutations majeures. À la base de ces mutations se trouve l’action publique éducative, implémentée sous différentes formes par différents acteurs gouvernementaux exerçant la violence symbolique légitime (Bourdieu 1992) sur le système scolaire. Parlant de mutations majeurs, nous nous référons spécifiquement à (i) l’implémentation, en 2011, du Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO), (ii) les tentatives d’implémentation des Douze mesures pour la refondation du système éducatif haïtien en 2014 et (iii) l’introduction, en 2007, du Programme de rénovation du secondaire sous forme de programme pilote, et la généralisation de celui-ci en 2014. Dans les trois cas, l’action publique éducative se manifeste comme une tentative d’aborder et de résoudre certaines anomalies du système éducatif reconnues comme problèmes publics. Ainsi le PSUGO visait l’école primaire en vue d’augmenter l’accès à l’éducation à tous les enfants en âge de fréquenter l’école. S’agissant des Douze mesures, elles cherchaient à améliorer la qualité de l’éducation à tous les niveaux en imposant de nouvelles normes de fonctionnement au système. La rénovation du secondaire qui régit l’école secondaire haïtienne depuis 2014, vise, quant à elle, la transformation de l’éducation secondaire dans un sens mélioratif par rapport à l’« ancien secondaire ».

L’observation indique que les trois cadres d’action publique éducatives mentionnés plus haut, ont transformé, chacun à sa manière, les modalités de fonctionnement de ce qu’il convient d’appeler l’école haïtienne contemporaine. Ces transformations se trouvent placées au cœur des mutations démographiques, économiques, politiques et culturelles de la société. Ainsi, cet ouvrage se propose d’analyser l’école haïtienne contemporaine en tentant de produire des réponses aux question suivantes, parmi d’autres : Comment se situe l’école haïtienne contemporaine au regard de l’histoire (du système éducatif haïtien) ? Quel rapport existe-t-il entre l’école et l’exercice ou l’intention d’exercer le pouvoir politique en Haïti ? Comment l’école s’articule-t-elle avec l’économie haïtienne aujourd’hui ? Quelle est la situation de l’école haïtienne contemporaine au regard de la problématique linguistique et culturelle en Haïti ? Quel sont les fondements légaux de l’école haïtienne aujourd’hui ? Comment l’école haïtienne contemporaine se situe-t-elle au regard du droit haïtien ? Comment l’école haïtienne se manifeste-t-elle au quotidien ? Dans cet ouvrage collectif, il est question de réunir un ensemble articulé de discours scientifiques pluridisciplinaires sur la réalité de l’école haïtienne contemporaine.

Thématiques

L’ouvrage sera organisé autour de six thématiques :

  • L’école haïtienne contemporaine au regard de l’histoire du système éducatif haïtien. Cette thématique réunira les études qui analysent l’école haïtienne contemporaine au regard des temporalités de la société haïtienne.
  • L’école et la politique en Haïti est la thématique qui réunira les contributions analysant l’action publique éducative dans ses différentes manifestations ainsi que la place de l’école dans les discours politiques et les programmes de partis politiques en Haïti.
  • L’école et l’économie haïtienne regroupera les études sur l’économie de l’école haïtienne et aussi celle qui analyse l’école au regard l’économie haïtienne dans sa quotidienneté.
  • École, langues et culture en Haïti. Cette thématique regroupera les travaux mettant en relation la problématique linguistique, la question culturelle et l’école haïtienne.
  • L’école haïtienne contemporaine et le droit en Haïti. Seront regroupées dans cette thématique les contributions qui analysent le cadre de l’école haïtienne contemporaine ainsi que ses relations avec les lois haïtiennes.
  • L’école haïtienne au quotidien vise à réunir les études qui analysent la réalité quotidienne de l’école haïtienne telle qu’elle est vécue par les enfants, les acteurs pédagogiques et les parents d’élèves.

De l’envoi de proposition

Les chercheur-e-s intéressé-e-s peuvent envoyer leurs propositions de chapitre

au plus tard le 27 septembre 2019,

à 23 h59. Les propositions doivent être envoyés à partir du formulaire en ligne accessible ici : http://bit.ly/ecolehaitienne

Calendrier de travail

Date

Activités

24 août 2019

Publication de l’appel à contribution

27 septembre 2019

Date limite pour l’envoi des propositions (abstracts)

11 octobre 2019

Notification d’acceptation aux auteur-e-s

Octobre 2019

Discussion avec l’éditeur sur le projet de publication

11 février 2020

Date limite pour l’envoi des chapitres complets

Février-juin 2020

Révision, correction et montage de l’ouvrage complet

Décembre 2020

Publication de l’ouvrage et activités de vulgarisation

Modalités

  • Les propositions de contribution doivent être présentées sous forme d’abstract en utilisant le formulaire accessible ici : http://bit.ly/ecolehaitienne
  • Les contributions proposées (abstracts) doivent être inédites et seront, après évaluation, sélectionnées pour leur rigueur scientifique et leur pertinence par rapport à la problématique générale de l’ouvrage ;
  • Après la sélection des propositions, le projet d’ouvrage (book proposal) sera constitué et envoyé à l’éditeur pour les premières considérations ;
  • Les délais d’envoi des chapitres complets, pour leur révision et leur correction doivent être scrupuleusement respectés.
  • L’ouvrage sera publié aux Éditions de l’Université d’État d’Haïti.

Direcition scientifique

Lefranc Joseph, PhD

Département de sociologie, Faculté des Sciences Humaines, Université d’État d’Haïti

lefranc.joseph@ueh.edu.ht

Joseph Chéry, DEA

Département de sociologie, Faculté des Sciences Humaines, Université d’État d’Haïti

joseph.chery@ueh.edu.ht

Textes cités

Angulo, A. J. 2010. « Education During the American Occupation of Haiti, 1915 – 1934 ». Historical Studies in Education 22(2):1‑17.

Bentolila, Alain et Léon Gani. 1981. « Langues et problèmes d’éducation en Haïti ». Langages 15(61):117‑27.

Bourdieu, Pierre. 1992. Sur l’État. Cours au Collège de France 1989-1992. Paris: Seuil.

Brutus, Edner. 1948. Instruction publique en Haïti, 1492-1945. Port-au-Pince: Imprimerie de l’État.

Campbell, Carl. 2004. « Education and Society in Haiti 1804–1843 ». Caribbean Quarterly 50(4):14‑24.

Clément, Job B. 1979a. « History of Education in Haiti : 1804-1915 (Part I) ». Revista de Historia de América (87):141‑81.

Clément, Job B. 1979b. « History of Education in Haiti : 1804-1915 (Part II) ». Revista de Historia de América (88):33‑74.

Dejan, Iv. 2013. Yon lekòl tèt anba nan yon peyi tèt anba. Port-au-Prince: Editions de l’Université d’État d’Haiti.

Dorvilier, Fritz. 2012. « La crise d’intégration : la défaillance éducative ». P. 41‑54 in La crise haïtienne du développement: Essai d’anthropologie dynamique. Montréal: Presses de l’Université Laval.

François, Pierre Enocque. 2009. « Système éducatif et abandon social en Haïti. Cas des Enfants et des jeunes de la rue ». Université Paris 10 Nanterre, Paris.

François, Pierre Enocque. 2010. Politiques educatives et inegalites des chances scolaires. Port-au-Prince: Éditions de l’Université d’État d’Haïti.

Haycook, Ashlyn. 2017. « Language and Identity in Haiti: Central Issues in Education ». P. 1238‑43 in Encyclopedia of Educational Philosophy and Theory, édité par M. A. Peters. Singapore: Springer.

Hebblethwaite, Benjamin. 2012. « French and underdevelopment, Haitian Creole and development: Educational language policy problems and solutions in Haiti ». Journal of Pidgin and Creole Languages 27(2):255‑302.

Joint, Louis-Auguste. 2006. Système éducatif et inégalités sociales en Haïti : Cas des écoles catholiques. Paris: L’Harmattan.

Joint, Louis-Auguste. 2009. « L’école dans la construction de l’État ». P. 225‑41 in Genèse de l’État haïtien (1804-1859), édité par M. Hector et L. Hurbon. Paris: Éditions de la Maison des sciences de l’homme.

Joseph, Lefranc. 2011. Socialisation politique à l’école secondaire haïtienne: De la construction de la pensée politique et de l’identité civique des élèves au secondaire haïtien (Le cas des écoles congréganistes catholiques). Port-au-Prince: Faculté des Sciences Humaines, Universtité d’Etat d’Haiti.

Logan, Rayford W. 1930. « Education in Haiti ». The Journal of Negro History 15(4):401‑60.

Louis Juste, Jean Anil. 2003. De la crise de l’éducation à l’éducation de la crise en Haïti. Port-au-Prince: L’Imprimeur II.

Magloire, Gérarde. 1997. « Haitian-ness, Frenchness and History ». Pouvoirs dans la Caraïbe 5:18‑40.

MENFP. 2006. Document d’orientation pour la renovation du secondaire. Port-au-Pince: Ministère de l’Éducation Nationale et la Formation Professionnelle.

MENFP. 2013. Plan Opérationel 2010-2015. Port-au-Prince: MENFP.

MENJS. 2004. « Le développement de l’éducation: Rapport national d’Haïti ». 1‑41.

MPCE. 2005. Education et Pauvreté en Haϊti. Port-au-Prince: MPCE.

Pamphile, Leon D. 1985. « America’s Policy-Making in Haitian Education, 1915-1934 ». The Journal of Negro Education 54(1):99‑108.

De Ronceray, Hubert. 1979. Sociologie du fait haitien. Québec: Presses de l’Université du Québec.

Saint-Germain, Michel. 1997. « Problématique linguistique en Haïti et réforme éducative: quelques constats ». Revue des sciences de l’éducation 23(3):611‑42.

Souffrant, Claude. 1995. « Sociologie de l’éducation ». P. 23‑85 in Sociologie prospective d’Haïti. Montréal: Les Éditions du CIDIHCA.

Tardieu, Charles. 1989. L’éducation en Haïti de la période coloniale à nos jours (1980). Port-au-Prince: Imprimerie Henri Deschamps. 

Orte

  • Port-au-Prince, Haiti

Daten

  • Freitag, 27. September 2019

Anhänge

Schlüsselwörter

  • école, Haïti, culture, langue, politique éducative, expérience scolaire

Kontakt

  • Lefranc Joseph
    courriel : lefranc [dot] joseph [at] ueh [dot] edu [dot] ht
  • Joseph Chery
    courriel : joseph [dot] chery [at] ueh [dot] edu [dot] ht

Informationsquelle

  • Lefranc Joseph
    courriel : lefranc [dot] joseph [at] ueh [dot] edu [dot] ht

Zitierhinweise

« L’école haïtienne contemporaine : enjeux scientifiques et pratiques », Beitragsaufruf, Calenda, Veröffentlicht am Freitag, 06. September 2019, https://calenda.org/664169

Beitrag archivieren

  • Google Agenda
  • iCal