HomeWhat suffering at work?

What suffering at work?

Quelles souffrances au travail ?

Réseau pour la psychanalyse à l’hôpital (RPH) 37th conference

XXXVIIe colloque du Réseau pour la psychanalyse à l’hôpital (RPH)

*  *  *

Published on Monday, September 16, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Le travail, voie privilégiée de sublimation de nos pulsions selon Sigmund Freud, procure nombre de satisfactions, liées au savoir, à la responsabilité, à l’autonomie. Pourtant, il peut aussi devenir source de souffrances. Stress, déshumanisation des relations, sentiment d’incompétence, inactivité forcée ou, au contraire, surinvestissement professionnel sont autant d’afflictions présentes dans le discours des patients et psychanalysants. Les conséquences, subjectives et sociales, sont retentissantes : effondrement somatique de l’être, flambée de l’absentéisme, consommation toujours grandissante de médicaments, souffrances rangées aujourd’hui sous la bannière de « burn out ». Comment la psychanalyse peut-elle dénouer ce qui est en jeu dans ces souffrances et faire advenir un désir de travailler ? Cette journée sera l’occasion d’explorer cette question et d’échanger autour de ces maux de l'être aux prises avec le monde professionnel, prises que la psychanalyse invite à reconsidérer.

Announcement

Argumentaire

Le travail, voie privilégiée de sublimation de nos pulsions selon S.Freud, procure nombre desatisfactions, liées au savoir, à la responsabilité, à l’autonomie.Pourtant, il peut aussi devenir source de souffrances. Stress, déshumanisation des relations,sentiment d’incompétence, inactivité forcée ou, au contraire, surinvestissement professionnelsont autant d’afflictions présentes dans le discours des patients et psychanalysants. Avecdes conséquences, subjectives et sociales, retentissantes : effondrement somatique del’être, flambée de l’absentéisme, consommation toujours grandissante de médicaments,souffrances rangées aujourd’hui sous la bannière de « burn out ».L’approche psychanalytique éclaire la question de l’aliénation au travail. Déterminé par ledésir resté inconscient, le lien au travail peut devenir un symptôme pour l’être. C’est cette

voie de jouissance mortifère, pouvant pousser au sabotage de son désir, que la curepsychanalytique invite à dévoiler et à modifier.Comment la psychanalyse peut-elle dénouer ce qui est en jeu dans ces souffrances et faireadvenir un désir de travailler ? Cette journée sera l’occasion d’explorer cette question etd’échanger autour de ces maux de l’être aux prises avec le monde professionnel, prises quela psychanalyse invite à reconsidérer. 

Programme

  • 09h00-09h30 Accueil du public 
  • 9h30 : Ouverture Chloé BEAUSSANT, psychothérapeute, doctorante à l’université Paris XIII
  • 09h40 : "Prisonniers du boulot" ?  Lucille MENDES ,psychothérapeute, docteur diplômée de l’université de Paris X
  • 10h00 : "Le travail, voie vers le bonheur"? Fairouz NEMRAOUI, psychothérapeute, doctorante à l’université Paris XIII
  • 10h20 : Discussion

Modérateur : Fernando de AMORIM

Pause (11h00 – 11h20)

  • 11h20 : "De l'idéal au manque" Diane SOUROUILLE, psychothérapeute
  • 11h40 : "Psychose et errance professionnelle" Magali SABATIER, psychothérapeute
  • 12h00 : Discussion

Modérateur : Fernando de AMORIM

12h30 – 14h30 : Déjeuner

  • 14h15 : Ouverture de la salle

Échanges avec des représentants du RPH(14h15 – 14h30)

  • 14h40 : "Être un-dépendant" Elodie CHOPARD, psychothérapeute
  • 15h00 : "Au boulot" Noura CHILI,psychothérapeute
  • 15h20 : "Qu’est-ce qui fait souffrir ?"Ouarda FERLICOT, psychanalyste, doctorante à l’université de Paris VII

15h40 : Discussion

Modérateur : Fernando de AMORIM

16h20 : Conclusion Jeanne CHAYET, psychothérapeute, doctorante à l’université de Paris X

Les intervenants au colloque sont des membres cliniciens du RPH ayant une formation universitaire. Ils occupent, vis-à-vis des personnes qu'ils reçoivent en consultation, la position de psychothérapeute ou de supposé psychanalyste.

Réseau pour la Psychanalyse à l’Hôpital

Le Réseau pour la Psychanalyse à l’Hôpital  (RPH)  est une école depsychanalyse, association  -loi 1901- qui regroupe des cliniciens et des étudiants enpsychologie ou en psychiatrie. Le RPH travaille dans la lignée de Sigmund Freud et de Jacques Lacan.

Il vise trois objectifs :

- l’accueil et l’écoute de personnes en souffrance psychique, corporelle et organique,

- la formation clinique et théorique nécessaire afin d'occuper la position de psychothérapeute ou de psychanalyste

- la mise en place d’une réflexion et d’une articulation concrète entre le champ médical et le champ psychanalytique.

Le RPH dispose d’un Service d’Ecoute Téléphonique d’Urgence (SETU?  7j/7, 24h/24) et a mis en place depuis 1991 une Consultation Publique de Psychanalyse (CPP).

Contact : 01.45.26.81.30.

Places

  • Salle Vinci - 25 rue des jeûneurs
    Paris, France (75002)

Date(s)

  • Saturday, November 23, 2019

Keywords

  • psychanalyse, souffrance, travail, psychothérapie

Contact(s)

  • Magali Sabatier
    courriel : magsabatier [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Magali Sabatier
    courriel : magsabatier [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« What suffering at work? », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, September 16, 2019, https://calenda.org/667918

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal