HomeNorms, silences, powers. The anthropological approaches of "gender-based violence"

Norms, silences, powers. The anthropological approaches of "gender-based violence"

Normes, silences, pouvoirs. Approches anthropologiques des « violences fondées sur le genre »

*  *  *

Published on Thursday, September 26, 2019 by Céline Guilleux

Summary

Cette demi-journée d’étude propose l’élaboration d’une analyse anthropologique des enjeux sociaux qui sous-tendent les processus à la fois de définition et de réponse aux « violences fondées sur le genre ». Des anthropologues qui travaillent sur des terrains divers (Italie, Brésil, Sénégal), et à échelles ethnographiques différentes (conventions internationales, tribunal, milieu du travail domestique syndicalisé), présenteront leurs regards interprétatifs sur les multiples rapports de pouvoir qui structurent non seulement la production et l’application des lois sur ces types de violence, mais aussi l’individuation, la dénonciation et mise sous silence de ces violences dans l’espace social. 

Announcement

Argumentaire

Une problématisation des dynamiques de victimisation, dépolitisation, racialisation et ethnicisation qui sont propres aux dispositifs sociaux et institutionnels de prise en charge et qui rendent (in)visibles les expériences des femmes sera particulièrement développée. Elle s'accompagnera d’une réflexion théorique qui questionne les conceptualisations du genre et de la citoyenneté qui sont sous-jacentes à la genderisation des droits. 

Le séminaire est lié au projet porté par Giovanna Cavatorta : “Inquiring gaps, discrepancies and contradictions in response to domestic gender-based violence. Gender relationships, practical norms and public services in Senegal", cofinancé par l’Union européenne dans le cadre de ses actions Horizon 2020 - Marie-Curie. 

Programme

salle 205 (2ème étage) - Centre Norbert Elias, La Vieille Charité, Marseille

14.00 – 15.30 

  • Introduction 
  • Giovanna Cavatorta (CNRS – Centre Norbert Elias) Etudier la genderisation de la violence domestique au Sénégal 
  • Michela Fusaschi (Université de Roma Tre) Quel « genre » de convictions dans les conventions ? Pour une anthropologie critique des droits humains de femmes comme économies morales

15.30 – 15.45 

Pause

15.45 – 17.00

  • Alessandra Gribaldo (Université de Roma Tre) The burden of evidence: Speaking the experience of intimate partner violence in Italy
  • Valeria Ribeiro Corossacz (Université de Modena et Reggio Emilia) Nommer la violence. Silences et dénonciation autour de l’harcèlement sexuel envers les travailleuses domestiques au Brésil

17.00 – 17.30

Discussion générale 

Animée par Dorothée Dussy (CNRS – Centre Norbert Elias) et Sandrine Musso (AMU – Centre Norbert Elias)

Informations pratiques

Participation libre sur inscription avant le 1er octobre 2019 via ce formulaire 

Contact : giovanna.cavatorta@ehess.fr

Blog du projet : inres.hypotheses.org

Ce projet est financé par le programme de recherche et d’innovation de l’Union européenne Horizon 2020 - Marie Sklodowska-Curie (accord de subvention n° 797629).

Places

  • Salle 2.05 (2ème étage) - La Vieille Charité, 2 rue de la Charité
    Marseille, France (13002)

Date(s)

  • Friday, October 04, 2019

Keywords

  • violence, genre, norme, pouvoir, silence

Contact(s)

  • Giovanna Cavatorta
    courriel : giovanna [dot] cavatorta [at] ehess [dot] fr

Information source

  • Giovanna Cavatorta
    courriel : giovanna [dot] cavatorta [at] ehess [dot] fr

To cite this announcement

« Norms, silences, powers. The anthropological approaches of "gender-based violence" », Study days, Calenda, Published on Thursday, September 26, 2019, https://calenda.org/675046

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal