Página inicialLes campus du XXIe siècle : le pari de l’expérimentation artistique dans l’espace public

Les campus du XXIe siècle : le pari de l’expérimentation artistique dans l’espace public

The campus in the 21st century: the challenge of artistic experimentation in the public space

*  *  *

Publicado sexta, 04 de outubro de 2019 por Anastasia Giardinelli

Resumo

Ce colloque s’intéresse à la question des campus envisagés comme lieux d’expérimentations artistiques et culturelles. Nombre d’études ont été consacrées à l’art dans l’espace public, mais peu ont considéré les campus comme des territoires jouissant d’un statut particulier et de caractéristiques singulières. Celles-ci permettent de questionner la capacité des campus universitaires à s’ouvrir au reste de la ville ; à l’inverse, les populations extérieures peuvent ne pas se sentir concernées par ces espaces. Dès lors, une tension s’installe entre, d’une part, la nécessaire réinscription des campus au sein de leur territoire d’implantation et, d’autre part, leur vocation originelle : produire et transmettre des connaissances. Dans ce cadre, nous faisons l’hypothèse que les campus peuvent être envisagés en tant que lieux d’expérimentation artistique et culturelle.

Anúncio

Grenoble, les 2 et 3 avril 2020

Argumentaire

Ce colloque s’intéresse à la question des campus envisagés comme lieux d’expérimentations artistiques et culturelles. Nombre d’études ont été consacrées à l’art dans l’espace public, mais peu ont considéré les campus comme des territoires jouissant d’un statut particulier.

Ces campus apparaissent comme singuliers car :

  • Ils sont spatialement circonscrits (ou bien dispersés), et distincts des autres espaces urbains, quand bien même ils participent pleinement à l’attractivité et au développement des métropoles qui les abritent.
  • Ils sont « habités » par des communautés d’individus (étudiants, enseignants, chercheurs, personnels dédiés, promeneurs, touristes…) aux temporalités, aux formes d’appropriations et aux usages spécifiques.
  • Ils sont souvent marqués par un urbanisme, une architecture et un patrimoine artistique caractéristiques.

De telles singularités questionnent la capacité des campus universitaires à s’ouvrir au reste de la ville ; à l’inverse, les populations extérieures peuvent ne pas se sentir concernées par ces espaces. Dès lors, une tension s’installe entre, d’une part, la nécessaire réinscription des campus au sein de leur territoire d’implantation et, d’autre part, leur vocation originelle : produire et transmettre des connaissances.

Dans ce cadre, nous faisons l’hypothèse que ces territoires singuliers que sont les campus peuvent être envisagés en tant que lieux d’expérimentation artistique et culturelle.

Dans le cadre de ce colloque, trois axes d’étude sont proposés :

  1. Changer le territoire par l’art : le point de vue des artistes et des acteurs

Ces grands espaces universitaires offrent de nombreuses possibilités. L’installation d’une œuvre modifiant son environnement, se posent alors des questions d’ordre politique, technique, esthétique… Ce premier axe s’intéressera aux conditions de création et de réalisation des œuvres : de la commande initiale à l’exposition finale en passant par la production, jusqu’aux attentes des divers usagers du campus.

  1. Qu’est-ce qui fait patrimoine dans un campus ?

Ce deuxième axe abordera le thème de la patrimonialisation des œuvres. A quelle(s) condition(s) et sous quels critères officiels une œuvre acquière une dimension patrimoniale ? Au-delà des considérations politiques et techniques de production des œuvres, se pose la question de leur conservation et de leur protection, ainsi que de leur valorisation et de leur reconnaissance en tant que patrimoine.

  1. Les publics des campus, entre participation et rejet : quelle(s) médiation(s) ?

Ce troisième axe s’attachera aux processus d’appropriations des œuvres. Publics volontaires ou non, les usagers des campus entretiennent-ils des relations particulières avec les œuvres qui y sont installées ? Entre curiosité, adhésion, indifférence et rejet, une large gamme de « réception » est à considérer. Quels critères participent à ce processus d’appropriation ?

Modalités d'envoi

Les propositions de communication sont à adresser au comité d’organisation

  • Bertrand Vignon et Noëlle Dumolard : colloque2020@univ-grenoble-alpes.fr

Comité scientifique

  • Pascale Ancel, LARHRA, Université Grenoble Alpes
  • Charles Ambrosino, PACTE, Université Grenoble Alpes
  • Marie-Christine Bordeaux, GRESEC, Université Grenoble Alpes
  • Nicolas Tixier, CRESSON, Université Grenoble Alpes et Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble
  • Amel Nafti, Directrice de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design, Grenoble, Valence

Comité d’organisation

  • Bertrand Vignon, Chef de projet Culture et Initiatives étudiantes, Communauté Université Grenoble Alpes
  • Noëlle Dumolard, Assistante de projet Valorisation du patrimoine artistique et architectural, Communauté Université Grenoble Alpes – Idex Rayonnement Social et Culturel

Calendrier et contacts

  • Vendredi 1er novembre 2019 : dépôt des propositions de communication

  • Lundi 18 novembre 2019 : réponse aux auteurs des propositions
  • Vendredi 21 février 2020 : rendu préalable obligatoire des textes de communication
  • Jeudi 2 avril (après-midi) et vendredi 3 avril 2020 (journée) : colloque

Renseignements et inscriptions

colloque2020@univ-grenoble-alpes.fr

Locais

  • Université Grenoble Alpes
    Grenoble, França (38)

Datas

  • sexta, 01 de novembro de 2019

Ficheiros anexos

Palavras-chave

  • création artistique,commande publique, campus universitaires, 1% artistique

Contactos

  • Noëlle Dumolard
    courriel : colloque2020 [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

Fonte da informação

  • Marie-Christine Bordeaux
    courriel : Marie-Christine [dot] bordeaux [at] univ-grenoble-alpes [dot] fr

Para citar este anúncio

« Les campus du XXIe siècle : le pari de l’expérimentation artistique dans l’espace public », Chamada de trabalhos, Calenda, Publicado sexta, 04 de outubro de 2019, https://calenda.org/681310

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal